Restaurant allemand à Paris : le Stube et ses spécialités

Un délicieux petit restaurant allemand revisite les classiques de la gastronomie d'outre-Rhin: Currywurst, choucroute, pâtisseries et spécialités de Noël.
5

Autrefois était le Stübli, un délicieux salon de thé autrichien niché dans une rue commerçante de Paris, à proximité de la place des Ternes, rendez-vous des amoureux des Delikatessen, des Stollen de Noël et des Sachertorte, accompagnés de chocolat viennois à la crème fouettée. il fallait parfois patienter pour mériter sa pause sucrée, succès obligeait !

Aujourd'hui, place au Stube, un délicieux concept "pâtisserie-restaurant-boutique", tout proche du Palais Royal, dans le 1er arrondissement de la capitale, qui conjugue avec bonheur un savoir-faire bien rôdé en matière de gastronomie allemande, et les avantages d'une restauration rapide de grande qualité.

Le Stube, pour déjeuner sur le pouce comme à l'Imbiss, ou craquer pour une pâtisserie

Gerhard vous accueille avec le sourire et vous fait découvrir les spécialités de son pays: "boulanger de père en fils, depuis 5 générations", il oriente judicieusement votre choix suivant vos goûts et explique les compositions des assiettes gourmandes.

Le petit restaurant surfe sur la vague du bio, avec une vaisselle biodégradable et des gobelets à base d'amidon.

Les meilleurs fournisseurs ont été sollicités pour toute la partie charcuterie/boucherie, qui vient de Düsseldorf, et du premier sandwich à la salade de pommes de terre comme à Berlin, de la Sauerkraut (choucroute douce) aux Strudels, Streusels et autre Forêt Noire, tout est fait maison, y compris les Brötchen, les délicieux petits pains blancs.

A noter : suivant le temps dont on dispose, on est libre de changer d'avis et de ne pas déguster sur place mais d'emporter son repas! On emballera vos mets dans des boîtes hermétiques, avec le sourire, un concept parfois oublié qui semble être le mot d'ordre du Stube.

Les spécialités allemandes salées

L'Imbiss est à l'Allemagne ce que le vendeur de marrons est au Parisien: un principe incontournable du paysage urbain. A Berlin notamment, on rencontre ces petites guérites à tous les coins de rue, rendez-vous des employés, ouvriers, cadres mais aussi étudiants, qui pratiquent la journée presque continue et doivent se restaurer rapidement à midi.

La carte est réduite mais on se régale debout d'une salade de pommes de terre Kartoffelsalat, et d'une Currywurst, une saucisse de porc frite et tranchée en morceaux, délicieusement épicée juste comme il faut.

Au Stube, on retrouve ces délicieuses saveurs: la Currywurst est ici pochée, et non pas frite comme en Allemagne, mais les arômes sont délicats et la légèreté incomparable car le boeuf a remplacé le porc. La salade de pommes de terre est tout aussi savoureuse avec ses cornichons aigre-doux malossol.

Un étonnant Strudel salé, à la viande de boeuf, à la poitrine fumée et aux tomates, accompagné de sauce joghurt à la ciboulette, dégage des arômes subtilement épicés. Gerhard explique que la cuisine allemande s'est métissée grâce aux ports de la Mer du Nord, pourvoyeurs d'épices venus d'Orient.

Une choucroute douce, garnie avec saucisse, Kassler et pomme de terre, réjouira les amateurs. Aucune amertume, une juste combinaison de saveurs.

Pour finir le tour des spécialités salées, une belle assiette froide, la Quarkteller: du fromage blanc aux fines herbes, du jambon fumé de la Forêt Noire, du jambon braisé au miel, des crudités et salade mêlée, du pain complet de seigle.

Du côté des salades, une étonnante Linsensalat, salade de lentilles, pommes fruits et noisettes, ou la célèbre Krauka, composée de chou blanc, carottes et raisins.

Les spécialités allemandes sucrées

Becs sucrés, réjouissez-vous ! les desserts fleurent bon les salons de thé autrichiens. Les pâtisseries sont d'une incroyable légèreté, comme les Allemands savent les faire. Ici, les pommes cuites appellent la cannelle, les arômes de pains d'épices évoquent le clou de girofle et le gingembre, et certaines spécialités flirtent avec l'Europe de l'Est.

Roi du genre : le Palatinat, une tarte au fromage blanc mousseuse et délicate en bouche.

Souvenir de Vienne et du Prater, le subtil Sachertorte, un biscuit au chocolat et aux épices dans lequel se niche une fine couche de marmelade de framboises.

Pas de carte sucrée allemande sans le traditionnel Forêt Noire aux cerises griottes, les fondants Streusels, aux pommes cannelle et noix, aux quetsches, ou à la rhubarbe, pomme et framboises et les classiques Strudels, dont la pâte est si fine qu'elle fond en bouche.

Demandez un nuage de crème fouettée pour accompagner le tout, un supplément de gourmandise pour se sentir "Wie Gott in Frankreich", comme on dit là-bas pour souligner un moment d'exception.

Côté boissons, pour la partie salée, la traditionnelle Beck's à la pression ou un Pinot gris de Baden, le Grauer Burgunder.

Pour les enfants ou les curieux, une étonnante limonade bio, la Bionade, aux baies de sureau, aux litchis, aux plantes ou au gingembre-orange.

Spécialités allemandes de Noël

Cerise sur le gâteau, le restaurant-pâtisserie décline une petite carte de spécialités sucrées de Noël, à offrir ou à s'offrir. Des Bredele, petits sablés au beurre, des Zimtsterne, des étoiles aux amandes, noisettes et canelle, le fameux Marzipan, décliné en pain enrobé de chocolat noir ou en petites boules saupoudrées de cacao, et surtout le roi de Noël, le Christstollen, consommé durant toute la période de l'Avent en Allemagne.

Servez-le à l'heure du thé ou du café, et savourez sans modération ses arômes de raisins, d'amandes, d'épices et d'écorces d'agrumes confits.

Le Stube, une excellente adresse pour parisiens pressés, curieux, ou amateurs de gastronomie allemande. A découvrir comme une parenthèse gourmande subtile, à deux pas de la Comédie Française, du Louvre et de l'Opéra.

Précision : les prix sont minis ! raison de plus pour s'y précipiter...

Le Stube

31 rue de Richelieu - 75001 PARIS

Tel : 01 42 60 09 85

ouvert tous les jours sauf le dimanche, de 11h à 21h, le lundi de 11h à 15h30

A découvrir : Cadeaux de Noël gourmands et originaux sur le net

La couronne de l'Avent, préparer la décoration de Noël

Sur le même sujet