Sur les traces des artistes et personnages célèbres de Provence

Emile Zola, Alphonse Daudet, Jean Giono, Marcel Pagnol, Paul Cézanne, Nostradamus... sont nés ou ont vécu en Provence. Itinéraire touristique.
121

Les paysages et villages pittoresques de Provence, la Côte d’Azur aux "golfes clairs" et à la mer toujours bleue ont vu naître ou ont accueilli de nombreux écrivains, peintres, ou personnages originaux.

Ils ont puisé leur inspiration dans leurs collines, coteaux de vignobles, champs de lavande, criques et plages ensoleillées. Partez sur les traces de Zola et Cézanne à Aix, Daudet à Fontvieille, Pagnol à Marseille et Aubagne, tous enfants du pays.

Ecrivains de Provence: Emile Zola, Alphonse Daudet, Jean Giono et Marcel Pagnol

- Né à Paris en 1840, Emile Zola passe une partie de son enfance et de son adolescence à Aix-en-Provence.

C’est au collège Bourbon qu’il se lie d’amitié avec Paul Cézanne , une amitié qui se dénouera des années plus tard après la parution de L’Oeuvre : le portrait du peintre Lantier, artiste raté, blessera le peintre qui s’était reconnu dans le personnage.

Les décors de son enfance inspireront l’auteur des Rougon-Macquart: le décor de la ville de Plassans ressemble étrangement à celui d’Aix, tout comme son collège, ses rues tortueuses, sa campagne et ses hameaux.

Quelques années auparavant, Frédéric Mistral , le Provençal engagé, futur prix Nobel de littérature et ardent défenseur de la langue d’oc, avait précédé Zola à Aix.L’office de tourisme d’Aix-en-Provence propose un "itinéraire littéraire" sur les traces de l’auteur de "J’accuse" qui met en perspective les lieux de vie de Zola et leur transplantation dans son œuvre.

- Né à Nîmes la même année que Zola, Alphonse Daudet séjourna régulièrement au château de Montauban, à Fontvieille, où il fut imprégné des légendes et histoires méridionales.Il s’en inspira pour certaines des Lettres de mon moulin .

L’office de tourisme de Fontvieille a mis au point une promenade sur les lieux fréquentés par l’écrivain, dont le château de Montauban et le fameux "Moulin".

- On le destinait à une carrière de banquier. Mais le jeune Giono , amoureux des paysages de Manosque, dans les Alpes de Haute-Provence, restitua, dès la parution de Colline qui le rendit célèbre en 1929, la beauté de son pays.

Le Centre Jean Giono de Manosque lui rend hommage en proposant au public une exposition permanente qui met en avant son double talent d’écrivain et de cinéaste.

- Marseille, Allauch, Aubagne… telles étaient les frontières du royaume d’enfance du jeune Marcel Pagnol, qui plaça ses récits au cœur de ses collines tant aimées.L’écrivain-cinéaste vécut une histoire d’amour immense avec sa région natale.

Il repose d’ailleurs au village de La Treille, où le menaient chaque été les expéditions familiales dont nous avons tous le souvenir.

De nombreux itinéraires permettent de l'évoquer: visites guidées, balades dans les collines ponctuées de pauses théâtrales durant lesquelles sont joués des extraits de ses pièces en pleine nature.

Cézanne et la montagne Sainte-Victoire

- Né et mort à Aix, Paul Cézanne , ami d’enfance d’Emile Zola, eut un thème de prédilection qu’il illustra près de 60 fois sur la toile: la montagne Sainte-Victoire, lieu de pèlerinage qui offre depuis son sommet un magnifique panorama sur les collines provençales, les vignobles, châteaux et bastides.

Le "circuit Paul Cézanne" mène le visiteur à travers les ruelles d’Aix: des marquages au sol, tracés de la lettre "C", permettent le repérage sur les traces du peintre.

En poursuivant extra-muros, d’autres circuits mènent à la montagne Sainte-Victoire, et sur l’ensemble des sites cézanniens, un parcours d’environ 40 km.

- A l’image de Cézanne s’associe celle de son contemporain Van Gogh qui lui rendit visite, séjourna à Arles, et jeta sur la toile bouquets de couleurs et explosions de tournesols, tels un feu d’artifice.

Nostradamus et Alexandra David-Néel: l’astrologue et l’aventurière

- Né en 1503, Michel de Nostre-Dame - dit Nostradamus - vécut près de 20 ans à Salon-de-Provence où il rédigea ses fameuses Centuries .

On y visite sa maison, en profitant d’une animation scénarisée qui permet de découvrir la vie du mage proche de Catherine de Médicis, qui prédit une multitude d’événements tragiques qui devaient changer le cours de l’histoire.

Ainsi, il prophétisa, après "d’affreuses souffrances", la mort du roi Henri II blessé en tournoi ; l’arrivée sur le trône de France d’un Bourbon, Henri IV ; et, de fait, la disparition précoce des 3 derniers Valois fils de Catherine, François II, Charles IX et Henri III.

- A Digne, dans les Alpes de Haute-Provence, un détour s’impose par la Fondation Alexandra David-Néel.

Cette originale, pionnière des aventurières, parcourut le Tibet de long en large à la fin du 19e siècle et fut la première femme à entrer à Lhassa, la cité interdite.

Sa Fondation, installée dans la maison qu’elle acheta en 1868 pour y finir ses jours, a une double vocation: faire connaître son œuvre d’écrivain et aider les Tibétains contraints à l’exil en Inde.

Les visiteurs peuvent découvrir ses objets personnels et de décoration: Bouddhas anciens, peintures religieuses, ainsi que sa chambre et son bureau.

Un peu plus loin, dans les Alpes-Maritimes, le littoral de la Côte d’Azur a accueilli et inspiré d’autres figures illustres de la peinture et de la littérature: Renoir à Cagnes-sur-Mer, Picasso à Antibes, Fernand Léger à Biot, Guitry à Cap d’Ail, sans oublier le grand chef Escoffier, "roi des cuisiniers" et "cuisinier des rois", qui fit connaître dans le monde entier la gastronomie française.

A découvrir : Sites touristiques incontournables de Provence , Noël en Provence

Balade à Auvers, sur les traces de Van Gogh

Tour de France des maisons de peintres célèbres

Sur le même sujet