Voir l'éclipse de Lune du 10 décembre 2011

Dernière éclipse en 2011 sur un total de 6, l'éclipse de Lune du 10 décembre sera partiellement visible en France. Les habitants de l'Est seront privilégiés
8

Après l’éclipse du 15 juin, notre satellite nous promet à nouveau le joli spectacle d’une éclipse totale, en pleine journée du 10 décembre. 2011 aura été une grande année en terme de phénomènes astronomiques, avec 4 éclipses solaires partielles, et 2 éclipses lunaires totales.

Située à environ 385 000 km de la terre, la Lune met 27 jours à tourner autour de la Terre, et la même durée pour effectuer une « révolution », c’est-à-dire un tour complet sur elle-même. Dotée de multiples reliefs, montagnes, cratères et mers, elle a de tous temps à la fois fasciné et terrorisé les hommes : de nombreuses croyances et superstitions sont liées aux phases de sa révolution, et aux phénomènes particuliers qui la caractérisent, comme les éclipses.

La lune régirait la marée, pensent les marins. Elle aurait une influence sur les naissances, la violence, la pousse des cheveux et des ongles, la croissance des plantes, le sommeil... de nombreux événements historiques auraient eu lieu lors d'une éclipse de lune, qui aurait épouvanté armées, souverains et population civile !

Qu’est-ce qu’une éclipse lunaire ?

Une éclipse de Lune se produit lorsque la Lune est pleine et parfaitement alignée dans l’axe de la Terre et du Soleil, et qu’elle se trouve juste derrière la Terre, dans son cône d’ombre. Une surface variable autour de ce cône d’ombre constitue ce qu’on appelle la « zone de pénombre ». La Lune s’assombrit en pénétrant cette zone, mais la baisse de luminosité est peu visible.

Lors d’une éclipse totale, l’atmosphère terrestre filtre les rayonnements bleus et verts qui sont absorbés, et le disque lunaire est caractérisé par une image rougeoyante.

Les éclipses lunaires, les plus spectaculaires, peuvent s’observer à l’œil nu, à la condition que la Lune soit levée.

Voir l’éclipse suivant son lieu d’habitation

L’éclipse sera visible à l’œil nu un peu partout dans le monde , plus visible que la dernière - qui s'était produite le 15 juin dernier - là où il fera nuit au moment du phénomène. Les moins gâtés cette fois seront les habitants de l’Amérique du Sud et de l’Ouest de l’Afrique, qui en seront privés, se situant dans sa zone d'invisibilité.

Alors que l’Amérique du Nord pourra l’observer au coucher de la Lune, le reste du monde en bénéficiera dans la phase de son lever.

La plupart des pays d’Asie, du Pacifique Ouest, d’Océanie et le nord du Canada l’observeront dans sa totalité (Source NASA ).

En Europe, c’est la toute fin de l’éclipse qui sera visible si le ciel est clair, dès le lever de la Lune, juste après le coucher du soleil. Les Français les plus privilégiés seront les habitants de l’Est de la France et du Nord-Ouest, notamment entre Saint-Brieuc et Nantes.

De l’orange clair au rouge sombre, la Lune offrira de jolis dégradés de couleur, suivant la composition de l’atmosphère terrestre, de l’activité solaire, de la distance entre la Terre et la Lune. Pour l’observer au mieux et sous réserve d’un ciel clair, il est recommandé de choisir un site d’observation parfaitement dégagé, de préférence le plus au nord-est possible.

Le calendrier lunaire de l’éclipse

Ces horaires sont donnés en temps universel. En hiver, il convient de rajouter une heure. La durée totale du phénomène sera d’environ 5h56, dont environ 51 minutes pour l’éclipse. Voici quel sera son calendrier (source :calendrier-lunaire.net) :

Entrée dans la pénombre : 11h33

Entrée dans l’ombre : 12h45

Maximum de l’éclipse totale : 15h31

Sortie de l’ombre : 16h18

Sortie de la pénombre : 17h30

La prochaine éclipse de Lune est prévue le 4 juin 2012, mais il s’agira d’une éclipse partielle. La prochaine éclipse totale de Lune n’est annoncée qu’en 2014, le 15 avril !

Sur le même sujet