Le métier de Conseiller en Formation Continue (CFC)

Face à un marché de la formation de plus en plus concurrentiel et ouvert à tous types de prestataires, le CFC exerce des missions variées au sein d'un GRETA
68

Les Conseillers en Formation Continue (CFC) sont chargés de promouvoir l'offre de formation continue de l'Education Nationale au travers de différentes missions en fonction du besoin économique et social de formation des régions dans lesquelles ils exercent.

Cadre général de l'exercice du métier

L'éducation permanente est l'une des missions du système éducatif et répond aux besoins individuels et collectifs de formation tout au long de la vie. Les GRETA (groupements d'établissements publics) ont pour mission de former les adultes en mutualisant leurs ressources et leurs compétences. Ces structures ne recevant pas de subventions pour fonctionner, ce sont les ressources issues des formations qui en équilibrent les différentes charges. Cependant, ce qui distingue les GRETA des autres organismes de formation est leur mission de service public, qui les encourage à proposer des formations à coût réduit aux publics les plus démunis. L'équilibre financier des GRETA représente ainsi un enjeu de taille et le CFC doit y veiller.

Les différentes missions du CFC

Les CFC assurent un rôle d'interface entre différents acteurs du système éducatif et les partenaires externes (entreprises, collectivités...) et, plus concrètement, assurent globalement les prestations suivantes:

  • Conseil en ingénierie de formation
  • Coordination et suivi de la mise en œuvre du plan d'action des GRETA
  • Analyse des besoins de formation
  • Négociation de projets et réponse à des appels d'offre
  • Mise en place et gestion des actions de formation
  • Promotion de l'offre de l'Education Nationale

Comment se déroule le recrutement des CFC?

Après sélection des dossiers de candidature, le recrutement se réalise sur concours. Les candidats doivent réussir une épreuve écrite de trois heures (pour laquelle il n'existe pas d'annales) au cours de laquelle ils devront s'interroger sur une problématique liée à l'univers de la formation continue. Si le candidat est retenu à l'issue de cette épreuve, il sera alors convoqué à un entretien oral avec la commission de recrutement au cours duquel il devra disserter une dizaine de minutes sur un sujet tiré au sort puis s'entretenir avec le jury.

Si le candidat réussit avec succès ces deux épreuves, il sera inscrit sur "liste d'aptitude" et pourra être appelé à occuper un poste de CFC jusqu'au 31 décembre de l'année en cours. Au-delà de cette date, les CFC admis perdent le bénéfice de leur recrutement.

De plus, la première année, dite année probatoire, est une année de formation en alternance se concluant par la remise d'un mémoire. C'est seulement à l'issue de cette première année que le CFC est définitivement admis dans ses fonctions.

Qui peut postuler?

Ce concours s'adresse aux fonctionnaires de l'Education Nationale (enseignants, personnels administratifs, inspecteurs), aux personnes issues d'autres fonctions publiques et aux personnes travaillant déjà au sein d'un GRETA. Les salariés du privé peuvent également tenter leur chance.

Quel salaire?

Les fonctionnaires recrutés en tant que CFC étant mis à disposition du recteur, il conservent leur statut d'origine et continuent à avancer dans leur carrière de manière inchangée. Une prime d'un montant d'environ 600 euros par mois leur est versée, en plus de leur salaire de base.

Sur le même sujet