Seul... et tout ce monde dans la tête : spectacle musical.

Un spectacle musical et poétique actuellement en tournée : deux musiciens, 4 instruments, une voix et des textes, pour un très beau résultat.
10

Une petite salle à l'ambiance très intime, et pour cause, il s'agit de la propre maison de François Buttet, sa salle de musique, qu'il a aménagée pour l'occasion en salle de concert. Des chaises disparates, des tapis, un bel éclairage sur le piano et le coin du saxophoniste, Bernard Gillet. Les murmures diminuent, les deux musiciens prennent place, tous deux vêtus de chemises rouges et pantalons noirs ( la référence à l'idéal libertaire commence là), le silence se fait... Et le voyage commence, voyage tout autant poétique que musical dans l'univers de François Buttet, arrangeur, pianiste, et artiste militant, comme le définit Christian Jacot-Descombes dans son livre « LES AIRS DE LA RECONCILIATION – Les musiques actuelles à Lausanne » aux éditions Payot .

Un idéal

Comme le présente lui-même François Buttet, son spectacle se veut "l’écho de voix appartenant à des poètes pour la plupart disparus, mais qui résonnent encore fortement dans les remous de notre époque actuelle". Il veut nous faire partager ces mots et ces chants qui l’ont amené à rêver sa vie, mais aussi à la vivre dans un idéal de beauté et d’harmonie, sans cesser de lutter pour tenter de l’atteindre. C’est ainsi que vous entendrez des paroles de Léo Ferré, François Béranger, ou Maxime Le Forestier et Jacques Prévert, d’autres datant de la commune, Le temps des Cerises, des extraits écrits par des penseurs et des révolutionnaires, et déclamés avec fougue et émotion…Tous demeurent étonnamment modernes et vivants, ancrés dans une dynamique politique mais aussi porteurs d’une vraie émotion qui peut atteindre chacun d’entre nous.

Un spectacle

Mais la portée des mots dits par François Buttet est encore amplifiée par la manière qu’il a eue d’en faire un véritable spectacle : entre les déclamations et les chansons, les parties musicales et les solos de saxophone ou de clarinette, le spectateur est pris par la poésie sans arrêt en filigrane. Ambiance jazz ou rumba, les arrangements de ce voyage musical sont élaborés avec finesse et sensibilité, et l’équilibre bien trouvé pour mettre en valeur chaque musicien, chaque instrument, chaque mot, chaque note. Nous pénétrons dès les premières minutes dans cet univers que nous portons en nous, et que ce spectacle réactive avec justesse : un univers de luttes et d’utopies dont le socle est la profonde humanité de chacun. Un très beau monde que nous donne à voir « seul… et tout ce monde dans la tête ».

Pour plus de renseignements, allez visiter le blog : http://toutcemondedanslatete.blogspot.com/p/le-spectacle.html

Sur le même sujet