Pourquoi l'Afrique est-elle le berceau de l'humanité?

L'homme a fait ses premiers pas en Afrique. La preuve par la paléontologie et la civilisation, entre évolution des hominidés et développement de la culture.
234

L’homme est-il apparu en Afrique? Oui. Longtemps contestée, la thèse de l’Afrique comme lieu d’émergence unique de l’humanité est devenue incontestable. L’importance de ce continent dans la civilisation et la culture fait aujourd’hui consensus au sein de la communauté scientifique.

Lucy et Toumaï en Afrique: les paléontologues à la recherche des origines de l’homme

Les premiers primates anthropoïdes, ancêtres communs des hommes et des grands singes, seraient apparus en Afrique ou en Chine il y a 40 ou 50 millions d’années. Mais on est encore loin de l’espèce humaine…

En 1974, un fossile de 3,5 millions d’années est mis au jour en Ethiopie. Complet à 40% (ce qui est remarquable pour des fragments de cette époque), il est nommé Lucy. La trouvaille est d’une importance majeure : cet être féminin, Australopithecus afarensis, serait l'espèce à l’origine de la lignée humaine. Elle prouve que la posture debout remonte à 3 ou 4 millions d’années. Mais les découvertes ultérieures montrent que nous ne descendons pas en ligne directe de Lucy. Elle serait plutôt une tante éloignée…

C’est encore en Afrique, en 2001, dans le désert de Djourah au Tchad, que des chercheurs trouvent le crâne quasiment entier de Toumaï. Datant de 7 millions d’années, ce Sahelanthropus tchadensis est une espèce jusqu’alors non définie. Les scientifiques estiment qu’il s’agit de l’une des premières espèces de la lignée humaine, juste après la séparation intervenue entre les singes et les hominidés.

Les stades des hominidés: en route vers l’humanité!

Ces êtres font donc partie de lignées différentes, ils ne sont pas les ancêtres directs de l'homme. En réalité, plusieurs lignées se succèdent et cohabitent pour certaines :

  • Homo habilis: l'homme habile;
  • Homo rudolfensis: l'homme du lac Rodolphe;
  • Homo ergaster: l'homme artisan;
  • Homo erectus: homme debout;
  • Homo neanderthalensis: l'homme de Neandertal;

Des populations évoluent jusqu'à acquérir les spécificités de l'homme moderne, Homo sapiens sapiens . Cet être pratique des rites d’inhumation, qui sont les signes d’une capacité à concevoir l’au-delà. L’homme sait désormais penser. Il a acquis son humanité.

Ancêtre unique en Afrique ou mutations parallèles?

Mais la dernière version des hominidés a-t-elle émergé en Afrique ou en plusieurs endroits? C’est à ce sujet que se sont affrontées deux thèses. Ceux qui affirmaient l’existence de mutations parallèles sur plusieurs continents n’étaient pas toujours exempts d’idéologies nationalistes.

Et c’est le diffusionnisme qui fait aujourd’hui consensus. Homo sapiens est apparu en Afrique. Une population unique s’est diffusée en plusieurs branches. Des petits groupes s’en sont séparés avant de migrer vers d’autres horizons… Cette thèse est étayée par des traces étudiées par les scientifiques: ossements, outils, pierres taillées, peintures rupestres, etc.

Culture, sciences et civilisations en Afrique: l’homme "historique"

Le Sénégalais Cheikh Anta Diop a bien montré à partir des années 1950 comment l’Afrique, alors considérée comme un continent "sous-développé" et "sans histoire", était le berceau de l’humanité. La majorité des intellectuels occidentaux s’évertuaient jusqu’alors à prouver l’infériorité des "nègres" dans une tentative de justification philosophique et intellectuelle du colonialisme.

S’inscrivant dans un mouvement de "renaissance de l’Afrique", Cheikh Anta Diop met en avant le fait que les premières grandes civilisations se sont épanouies en Afrique, dans le royaume de la Nubie ancienne et dans l’empire d’Egypte. Il fait remarquer que l’Egypte est en Afrique, ce qui n’allait pas de soi pour les scientifiques de l’époque. Ces derniers estimaient que l’Egypte faisait partie du monde oriental. Mathématiques, philosophie, médecine, arts, littérature: les Grecs ont fait de nombreux emprunts aux Egyptiens.

Pourquoi l’Afrique est-elle considérée comme le berceau de l’humanité?

Poétiquement surnommée "berceau de l’humanité", l’Afrique est bien un continent fondateur pour l’être humain: elle a vu naître le premier Homo sapiens sapiens , s’épanouir des civilisations, des royaumes et des empires, se développer les arts, les sciences, des cultures orales et écrites.

Pour aller plus loin:

Petite histoire de l’Afrique , Catherine Coquery-Vidrovitch, La Découverte, 2011.

Site sur Cheikh Anta Diop et sa pensée

Sur le même sujet