user_images/Cécile_Duteil.JPG

CÉCILE DUTEIL

Publié dans : Les articles Michael Jackson de Cécile Duteil

Procès Michael Jackson - Arvizo: un homme contre la corruption

Un journaliste dénonce des manipulations et crimes commis envers la justice lors du procès qui a innocenté le Roi de la Pop. Un parcours du combattant.

La première partie de cet article (Procès Michael Jackson - Arvizo: une "parodie de justice"), relatait les manipulations dont le journaliste William Wagener a été témoin en assistant au procès qui opposait Michael Jackson à son jeune accusateur, Gavin Arvizo. Cette seconde partie raconte le combat de ce Californien face à la corruption et révèle les risques que lui fait encourir cette quête de justice.


Un verdict peu médiatisé

William Wagener, rare journaliste à avoir assisté à toutes les audiences du procès, donnait des compte-rendus réguliers dans une émission qu'il animait, en soirée, sur une chaîne de télévision locale.

Lorsque l'innocence de Michael Jackson a été prononcée, le 13 juin 2005, les journalistes présents autour du tribunal ont assez vite déserté la petite ville de Santa Maria. Certainement penauds de se retrouver contredits par le verdict (l'artiste a été totalement disculpé alors qu'ils le croyaient coupable), et encore plus certainement dépités de devoir renoncer à leurs juteux projets (le Roi de la Pop en prison aurait été un sujet très vendeur), ils ne se sont plus étendus sur le sujet, laissant une partie du public dans le doute quant à la réelle innocence de l'artiste.

William Wagener est resté sur place, juste après le verdict, afin de se rapprocher des grands reporters et de leur donner des enregistrements de ses émissions. Ceux-ci n'ont pas daigné relayer ses informations auprès du large public.

Jusqu'à ce qu'il croise la célèbre journaliste et écrivain Aphrodite Jones (spécialiste des affaires criminelles). Comme d'autres, elle lui demanda s'il ne croyait pas que Michael Jackson était tout de même pédophile. Il fut surpris de sa question alors qu'elle avait, elle aussi, suivi le procès. Elle lui apprit qu'elle avait assisté à quelques audiences seulement. William Wagener l'encouragea alors à lire les retranscriptions du procès. A sa bonne surprise, elle le fit et devint elle aussi totalement persuadée de l'innocence du Roi de la Pop. Elle écrivit alors un livre résumant le procès, intitulé "Le complot contre Michael Jackson".


Le combat de William Wagener

William Wagener considère que le procureur Tom Sneddon devrait être poursuivi pour malveillances vis-à-vis de Michael Jackson et pour utilisation de fausses pièces à conviction. Les falsifications dont ce membre du barreau est l'auteur, constituent en effet un crime envers la justice et le gouvernement Etats-Uniens.

Pourquoi un tel acharnement contre la superstar de la part de Tom Sneddon ? Dans son livre "The Trials of Michael Jackson", Lynton Guest explique qu'après l'échelon de procureur, il y a celui de sénateur. Tom Sneddon tenait un "gros poisson" et le faire emprisonner aurait accru sa notoriété et ses chances d'être élu.

C'est Michael Jackson, de son vivant, qui aurait été habilité à porter plainte contre Tom Sneddon. Mais comme il était détruit moralement et physiquement, il n'en avait tout simplement ni la force, ni l'envie.

Son avocat Thomas Mesereau, quant à lui, a qualifié ce procès d'injuste, cruel et parfaitement ridicule: une "parodie de justice". Mais en tant que membre du barreau, il n'a pas le droit – d'un point de vue légal - de se retourner contre un confrère. Comme il n'y a pas de prescription sur ce cas, William Wagener se bat, depuis le décès du Roi de la Pop, afin de dénoncer les exactions du procureur corrompu.

Le journaliste a fait une déclaration écrite sous serment, en août 2012, demandant à la cour de reconnaître qu'il y a eu fraude, comptant bien faire traduire Tom Sneddon en justice.

Menaces et bâtons dans les roues

William Wagener craint actuellement pour sa vie. Il pense être sur écoute téléphonique, mais surtout, il affirme que les menaces de mort se sont multipliées depuis ses démarches contre Tom Sneddon, au point qu'il a précipité son départ pour un voyage en Europe à l'automne 2012. A cette occasion, il a tenu des conférences auprès de fans de la star, dans différentes grandes villes européennes (de septembre à octobre).

Un jour de l'année 2007, Michael Jackson avait appelé William Wagener. Au cours de la conversation, il lui avait demandé:

« William, qui est au-dessus de Sneddon et pourquoi est-ce qu'ils me haïssent tant ?

- Ne va pas à Londres, ils vont te tuer là-bas », a répondu le journaliste.

En juin 2009, quelques jours avant de retourner sur scène à Londres, la star succombait à une overdose de médicaments par injection que lui avait administrés son médecin. Le Dr. Murray a été déclaré coupable d'homicide involontaire fin 2011.

Liens utiles:

- Première partie de cet article: Procès Michael Jackson - Arvizo: une "parodie de justice"

- Article: L'affaire Arvizo 

- Vidéo: Interview de Thomas Mesereau par William Wagener

- Vidéo: William Wagener demande à un Procureur Spécial de traduire T. Sneddon en justice

Sources : 

- Rencontre avec William Wagener le 23 septembre 2012 à Paris

- Compte-rendus de ses meetings dans différentes villes d'Europe (septembre 2012)

Remerciements à William Wagener et aux personnes qui ont organisé sa venue en Europe.

À propos de l'auteur

user_images/Cécile_Duteil.JPG

CÉCILE DUTEIL

Arts, cultures du Monde, recettes, bien-être...
faites voyager vos sens parmi mes articles !
Je vous souhaite une agréable visite virtuelle.
  • 108

    Articles
  • 14

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 1

    Abonnements

Poursuivez la discussion!