Michael Jackson, mythes et réalité

Rumeurs et fantasmes ont largement circulé à propos de la star, au point d'occulter sa véritable personnalité. Lumière sur un homme de cœur...
Advertisement

Difficile de démêler le faux du vrai dans la vie de Michael Jackson, tant il a fait l'objet d'informations dénaturées et fantaisistes. Cependant, certains aspects de son histoire mériteraient d'être mis en lumière.

L'artiste de tous les records

En tant que star d'envergure internationale, l'artiste restera gravé dans les mémoires pour avoir révolutionné le monde de la pop musique et du vidéo-clip, pour ses célèbres pas de danse comme le Moonwalk et pour ses époustouflantes prestations scéniques.

A ce jour, le King of Pop détient le record mondial de ventes d'albums, estimées à plus de cent millions d'exemplaires, avec le célèbre «Thriller». Nombre de ses chansons et albums ont aussi figuré au sommet des hit-parades et des ventes mondiales.

En 1984, avec «Thriller», il remporta huit récompenses aux American Music Awards et huit autres aux Grammy Awards. Au cours de sa vie, il reçut plus de 200 récompenses, dont 22 American Music Awards, 40 Billboard Awards, 13 Grammy Awards, 13 records du Guinness, 13 MTV Awards et 15 World Music Awards.

Lors des Grammy Awards de 2010, un quatorzième prix lui a été décerné à titre posthume, récompensant toute sa carrière.

Humanitaire et philanthrope

Au delà de ses records musicaux, Michael Jackson était répertorié au Guiness Book comme l'artiste le plus grand donateur au monde , à la fois en nombre d'œuvres caritatives soutenues (près d'une quarantaine) et en termes de montants versés (évalués à 300, voire 400 millions de dollars).

Pendant ses voyages et ses tournées, ils se déplaçait en personne dans des hôpitaux, des orphelinats et diverses institutions afin d'apporter du réconfort aux personnes en difficulté.

Son soutien touchait des domaines aussi variés que la maladie, la famine, la pauvreté et la précarité, le racisme ainsi que la protection de l'enfance, de l'environnement ou des animaux.

Souvent, il accueillait dans sa propriété de Neverland des groupes d'enfants défavorisés ou malades, leur permettant d'accéder gratuitement à toutes les attractions du parc et d'oublier quelque temps leurs soucis.

Ce qu'il aimait le plus au monde se retourna contre lui : son attachement pour les enfants lui attira des accusations de pédophilie . Bien qu'il fut disculpé et innocenté, qu'aucun élément d'enquête ne vint corroborer les accusations, la presse à scandale préféra éluder la vérité et mettre en avant des scoops graveleux, bien plus vendeurs.

Les transformations physiques

Une croyance répandue à propos de Michael Jackson concerne sa carnation. Beaucoup pensent qu'il a délibérément voulu blanchir sa peau et renier ses origines ethniques.

La star souffrait en réalité de lupus et de vitiligo, des maladies diagnostiquées en 1986. Elles affectent la pigmentation de la peau: des taches blanches apparaissent et s'étendent sur tout le corps. Devenu vulnérable aux rayons UV, le chanteur devait se protéger du soleil lorsqu'il sortait, avec des lunettes, un chapeau, un masque ou un parapluie.

L'artiste dissimula longtemps cette maladie invalidante (par du maquillage et des gants) avant de la révéler en 1993. Son dermatologue lui prescrivit des crèmes dépigmentantes pour égaliser et unifier son teint.

D'autres transformations physiques du chanteur, liées à la chirurgie plastique, ont suscité des moqueries. Ce n'est pourtant pas la première célébrité à avoir fait appel à la chirurgie esthétique et ce ne sera pas la dernière.

Durant sa jeunesse, le chanteur fut affecté par les propos blessants de son père, qui le surnommait « gros nez ». Ces paroles le poussèrent probablement à modifier son apparence. Il reconnut avoir deux rhinoplasties. Pour le reste, ses transformations physiques seraient plus vraisemblablement liées au vitiligo et à des amaigrissements successifs qu'à des recours effrénés au scalpel.

Caisson à oxygène et autres rumeurs

Lors d'une interview en 1993, la présentatrice Oprah Winfrey revint sur deux grandes rumeurs : celle du caisson à oxygène où dormait le chanteur pour éviter de vieillir et celle du squelette d'Elephant Man qu'il avait censément acheté. Michael Jackson démentit ces histoires.

Il rappela son accident de 1984 sur le tournage d'une publicité, où il avait été gravement brûlé. Ayant reçu des millions de dollars en dommages et intérêts, il les reversa dans la création d'un centre pour grands brûlés. Il voulut se rendre compte des technologies utilisées sur place et essaya un caisson à oxygène. Une photo fut prise, probablement récupérée au développement, puis transmise à la presse.

En novembre 2008, le journal anglais The Sun prétendit que Michael Jackson s'était converti à l'Islam . Des spécialistes de la religion repérèrent rapidement des incohérences dans l'article. Jermaine, un frère de Michael converti, démentit les faits. Sur Internet, on peut entendre un chant en arabe attribué au Roi de la Pop. La voix est en fait celle de Zaïn Bhikha.

Les fantasmes autour du Roi de la Pop ne se sont pas éteints avec lui. C'est désormais la réalité de sa mort qui est mise en doute... Les fans ayant su voir au delà des ragots garderont de lui le souvenir d'un artiste au talent incomparable sur scène, d'un gentleman timide et généreux en privé.

Advertisement
1

Culture