Michael Jackson, star controversée

Au cours de sa vie, de graves accusations ont été portées au Roi de la Pop, suscitant le doute dans l'opinion publique. Éclaircissements...
Advertisement

Une grande confusion règne autour de la vie de Michael Jackson, du fait que tout et son contraire a été raconté ou écrit à son sujet. Dans l'esprit de beaucoup planent encore des suspicions concernant des allégations d'abus sexuels sur mineurs.

La star et l'enfance

Le « King of Pop » aura laissé une empreinte considérable dans le monde de la musique. Son engagement humanitaire , moins connu du public, vaut également d'être souligné : il était le plus grand donateur au monde et soutenait une quarantaine d'œuvres caritatives.

Sensible aux injustices de ce monde, l'artiste l'était également au sujet de l'enfance. Dès l'âge de six ans, il chantait et s'entraînait sans relâche avec ses frères. Leur père était autoritaire et violent, selon ses dires. Le jeune Michael n'a jamais connu la complicité d'un fils avec son père ni le plaisir de partager des jeux d'enfants entre amis.

Adulte, il se lia d'amitié avec des adolescents et des enfants stars. En leur compagnie, il pouvait enfin découvrir les joies simples et « normales » dont il avait été privé, en incarnant à la fois un père attentionné et un copain de jeux. Il appréciait l'innocence des enfants, dont le monde des adultes et de la célébrité était relativement dépourvu à ses yeux.

Il lui était pénible de voir des jeunes passer à côté de leur enfance. Les portes de sa propriété de Neverland étaient souvent ouvertes à des groupes d'enfants malades ou défavorisés. Ils avaient accès gratuit aux jeux, aux attractions et à la salle de cinéma, où des lits d'hôpital étaient prévus pour les plus malades. Le personnel veillait sur leur confort et leur sécurité.

Accusations

En 1992, le jeune Jordan Chandler rencontra Michael Jackson et souhaita garder contact avec son idole. Une grande amitié s'installa entre eux. La star choya l'enfant et sa famille.

Le père de Jordan (séparé de la mère) devint jaloux de cette complicité. Selon des enregistrements téléphoniques qui furent rendus publics, il projetait d'accuser la star pour atteinte sexuelle sur mineur. Il lui proposa le silence contre une forte somme d'argent. Michael Jackson, très affecté, refusa pendant longtemps de payer pour un crime qu'il n'avait pas commis. Le père Chandler mit son plan a exécution.

Aucun élément d'enquête ne vint corroborer les accusations, mais l'affaire Chandler s'éternisa et la star, sur insistance de ses conseillers, finit par se résigner à payer. Le choix s'avéra être un mauvais calcul par la suite : ce fut la porte ouverte à d'autres accusations, cette fois-ci par la famille Arvizo.

En 2000, le Roi de la Pop fut sollicité par le jeune Gavin Arvizo, atteint d'un cancer. Touché par son histoire, il l'accueillit à Neverland avec sa famille et fit tout ce qui était en son pouvoir pour lui apporter joie et réconfort. L'enfant finit par guérir et sa famille encensa Michael Jackson, considérant qu'il avait grandement contribué à ce merveilleux rétablissement.

La reconnaissance fut de courte durée. Le séjour de la famille Arvizo à Neverland n'avait plus lieu d'être. Quand elle comprit que la « poule aux œufs d'or » allait tarir, la mère Arvizo changea d'attitude. Elle poussa son fils à porter des accusations de pédophilie sur le chanteur, espérant une forte « compensation » financière.

Innocenté et acquitté

Cette fois-ci, un procès fut mené. Il s'avéra que la mère Arvizo avait déjà été impliquée dans de fausses accusations. Elle avait également utilisé, à des fins personnelles, des dons censés servir aux soins médicaux de son fils. Le père de Gavin, quant à lui, avait escroqué d'autres célébrités auparavant.

Pour obtenir la moindre information, fût-elle fausse, la presse à scandale n'hésitait pas à soudoyer des connaissances de la star, avec des sommes indécentes. La fouille méthodique de Neverland par le FBI et l'enquête judiciaire auprès de centaines d'enfants ayant côtoyé l'artiste ne menèrent à aucun élément d'accusation. Le chanteur fut entièrement disculpé le 13 juin 2005.

Par ailleurs, les preuves de son innocence ont été largement étayées dans divers ouvrages :

Liens:

Affaire Chandler

Affaire Arvizo

Article de Charles Thomson sur la manipulation médiatique autour de Michael Jackson

Advertisement
1

Culture