Louis XIV: un roi en quête de gloire et de popularité

Le Roi-Soleil est resté dans l'Histoire comme le roi qui symbolise à lui seul l'absolutisme. Sous son règne, la France est alors au sommet de sa puissance.
5

Louis XIV î le 8 septembre 1638. On l’appelle Louis Dieudonné, car on n’espérait plus cette naissance. Il devient roi à l’âge de quatre ans. Il est formé par le cardinal Mazarin, qui assure la Régence avec sa mère Anne d’Autriche, jusqu’à sa majorité à 13 ans. Durant son enfance, il est témoin de la Fronde (soulèvement des nobles, des parlementaires et du peuple contre l'autorité royale), et doit fuir la cour dans la nuit du 5 au 6 janvier 1649. Le 7 juin 1654, le jeune Louis est sacré roi. Il épouse l’infante Marie-Thérèse d’Espagne, le 9 juin 1660.

Le roi "absolu"

Quand Louis XIV prend le pouvoir en 1661, à la mort de Mazarin, il décide de se passer de Premier ministre (comme ce dernier le lui conseille). Son premier acte politique majeur, en 1664, est de disgracier Fouquet, le surintendant des Finances, qui est banni à vie et enfermé à perpétuité dans la forteresse de Pignerol. La légende veut que le roi n'ait pas supporté la somptuosité et le faste que Fouquet expose en son château de Vaux-le-Vicomte, mais en réalité, Fouquet était un ministre bien trop puissant aux yeux du roi.

Il s’entoure d’un nombre limité de collaborateurs et de ministres brillants: entre autres, Colbert qui s’occupe de la Maison du roi, de la Marine, et des finances, Louvois, qui a en charge la Guerre. Le roi est entouré d’un Conseil, mais il décide toujours seul. Colbert remet en ordre les finances, il enrichit le royaume en favorisant les exportations et en limitant les importations. La France est alors le royaume le plus peuplé d’Europe avec 20 millions d’habitants. Enfin, Louis XIV domestique sa noblesse, qu'il installe à Versailles (les travaux durent de 1678 à 1689). Tout tourne autour du roi et de sa volonté.

Le souci de l'opinion publique et de sa popularité

Louis XIV tient compte des vœux exprimés par les populations dans les cahiers de doléance, depuis un siècle. L'impôt nommé la taille diminue de presque 50%, entre le "règne" de Mazarin et l'époque de Colbert. Les intendants nommés par le roi, doivent entre autre protéger les populations contre toute sorte de prédateurs; et notamment les officiers qui se montrent injustes dans la répartition et la collecte des impôts. Ainsi, ils récupèrent les biens vendus par certaines populations afin de s'acquitter de l'impôt, pour les leur restituer ensuite. Les soldats doivent suivre une feuille de route et un itinéraire précis, afin d'éviter qu'ils ne pillent, volent, rançonnent, violent, dans les campagnes.

Le roi qui aimait trop la guerre

Louis XIV se veut l’arbitre de l’Europe. Les 25 dernières années de son règne sont l’objet de guerres incessantes. De 1667 à 1678, il mène la guerre de Hollande. En 1688, la France combat contre une coalition européenne: c’est la guerre de la Ligue d’Augsbourg, qui prend fin en 1697. Enfin, la guerre de Succession d’Autriche, qui débute en 1701, voit encore la France opposée à une coalition de pays européens. En effet, ces derniers n’acceptent pas le testament du roi d’Espagne Charles II, qui lègue son royaume au petit-fils de Louis XIV, le duc d’Anjou. Finalement, la France obtient gain de cause, en 1712, et le duc d’Anjou devient roi d’Espagne sous le nom de Philippe V. Au final, la France aura acquis les villes de Strasbourg, Lille et Besançon, mais elle cède l’Acadie, la baie d’Hudson, et Terre-Neuve (Amérique du Nord), au profit de l’Angleterre (1712).

Le roi "artiste"

Louis XIV aime avant tout la gloire. Les Sciences, les Arts et les Lettres se mettent au service du souverain, les artistes le glorifient. En 1666, est créée l’Académie des Sciences. Le roi est choisi comme protecteur de l’Académie française en 1672. Il soutient, entre autres, le grand dramaturge Molière. C’est aussi l’époque des grands écrivains tels La Fontaine, Racine (le plus grand poète dramatique du temps de Louis XIV), Bossuet. Le Roi-Soleil est un musicien et un danseur accompli. Lully écrit le premier opéra à la française, et dans ses œuvres, répond parfaitement au but que Louis XIV assigne à l’art: chanter la gloire du roi. Il est fait directeur de l’Académie royale de musique (créée en 1669). Louis XIV fait aussi construire ou reconstruire des bâtiments de prestige: en 1670, il décide de la création de l’Hôtel des Invalides (pour accueillir les invalides de guerre). Dès 1672, il fait achever le palais du Louvre, par Le Vau et Perrault. Le roi aime aussi les femmes. On peut citer, entre autres: La Montespan, La Vallière, La Maintenon, Mlle de Fontanges.

  • Jean Marie Constant, Naissance des Etats modernes , Belin, 2008.
  • François Lebrun, Louis XIV le roi de gloire , Gallimard, 2007.

Sur le même sujet