Zeus: le Casanova de la mythologie grecque

Zeus eut de très nombreuses maîtresses avec lesquelles il eut de nombreux enfants, que Héra, son épouse, ne cessa de poursuivre de sa féroce jalousie.
6

Zeus était le roi des dieux de l’Olympe. Après avoir vaincu les Titans avec ses frères et sœurs, ils se partagèrent le monde.

Zeus: le plus grand des dieux

C’est Zeus qui fût le leader de la rébellion contre les Titans. En conséquence il obtînt le Ciel lors du partage du monde et devint le roi des dieux. Il contrôlait les éclairs, le tonnerre, la pluie et les nuages. Ses épithètes étaient nombreux: Zeus Xenios («protecteur des hôtes»), Zeus Eleutherios («de la liberté»), Zeus Nephelegereta( «assembleur des nuées»). Ces surnoms étaient utilisés selon la raison pour laquelle on invoquait Zeus. Les Grecs supposaient que dans toutes les cultures, il y avait un roi des dieux et qu’il se nommait Zeus. A Thèbes (Egypte), il s'appelait Zeus-Amon. De plus, les habitant de chaque cité aimaient croire que leurs dirigeants descendaient d’un dieu, c’est peut-être ce qui explique que Zeus eut de si nombreuses maîtresses mortelles.

La parenté de Zeus

Zeus était le fils des Titans Cronos et Rhéa. Ses frères étaient Hadès (le dieu des Enfers) et Poséidon (le dieu des mers et des océans). Il était marié à sa sœur Héra (déesse du Mariage – ce qui peut paraître ironique –, de la Campagne et de la Royauté entre autres). C’était également le père de la plupart des dieux olympiens de la seconde génération: Apollon (dieu de la Lumière, de la Guérison, et de la Vérité) et sa sœur jumelle Artémis (déesse de la Chasse), Arès (dieu de la Guerre), Hermès (dieu du Commerce, des Voyageurs et des Troupeaux), Dionysos (dieu du Vin, de l'Ivresse, de la Végétation), Aphrodite (déesse de l’Amour), et Athéna (déesse de la Guerre et de la Sagesse).

Quelques-unes de ses plus célèbres conquêtes

Zeus avait pour habitude de se métamorphoser pour séduire ses conquêtes. Il se transforma en pluie d’or pour féconder Danaé, la fille du roi d’Argos, Acrisios. Celle-ci donna naissance au héros Persée. Il prit l’apparence du mari d’Alcmène, Amphitryon, et elle donna naissance à Héraclès. Son mari la condamna au bûcher, mais elle fût sauvée par Zeus qui provoqua une averse. Pour séduire Léda, la femme du roi de Sparte, Tyndare, il se transforma en cygne. Léda est la mère de la célèbre Hélène de Troie et de son frère Pollux. La pauvre Io (prêtresse du temple d’Héra à Argos!) fût transformée en génisse blanche par Zeus, mais Héra lui demanda de la lui donner en cadeau. Cette dernière la tourmenta avec un paon. Io finit par reprendre son apparence initiale. Elle donna son nom à la mer Ionienne. Ovide raconta ses aventures dans ses Métamorphoses . Lorsqu’il rencontra Europe, fille d’Agénor, le roi de Tyr, Zeus se métamorphosa en taureau et l’emmena en Crète. Elle fût la mère du roi Minos de Crète justement, et donna son nom au continent. Cependant, Zeus pratiquait aussi l’homosexualité (chez les Grecs, l’homosexualité faisait partie des mœurs, et était même parfois encouragée). Ainsi, il aima un jeune prince troyen nommé Ganymède. Il se transforma en aigle et l’emmena sur le mont Olympe.

  • W.Blackwell Christopher, La mythologie pour les nuls , First, 2007.

Sur le même sujet