Grand-mère d'hier ou d'aujourd'hui, sa place dans notre société

Dynamiques, engagées, sportives, telles sont les nouvelles grand-mères. Femmes de notre temps ou héritage d'une autre époque, quel est leur véritable rôle?
54

Le rôle des grand-parents a énormément évolué depuis un siècle. L'allongement de l'espérance de vie, en particulier celle des femmes, en est la première cause mais pas la seule.

Le rôle traditionnel des grand-parents

Autrefois, les grand-parents vivaient au sein de la famille. Usés par un emploi souvent pénible, sans aucune ressource lorsqu'ils ne pouvaient plus travailler, ils finissaient leur vie parmi leurs enfants et petits-enfants. Leur participation à l'éducation était donc toute relative et se limitait le plus souvent à une assistance aux tâches quotidiennes.

Cette situation a totalement changé dans notre culture occidentale, contrairement à d'autres sociétés (Japon, Afrique, Inde) dans lesquelles on continue à intégrer l'ensemble de la famille sous un même toit.

De nos jours, la grand-mère devient complice, éducatrice, partenaire incontournable de l'éducation de ses petits-enfants. Son rôle ne se limite plus au traditionnel "mamie-sitting" ni à la simple transmission de la mémoire familiale, même si cette tâche est très importante.

Les grand-mères dans la littérature

L'importance de la place des grand-mères dans la littérature ne s'est jamais démentie. C'est ainsi qu'on la retrouve au coeur de nombreux romans. L'ouvrage de Renée Bonneau, Grand-mères au fil des pages propose un choix de textes qui leur sont consacrés.

C'est pourtant dans les contes traditionnels qu'on la retrouve le plus souvent. Le petit chaperon rouge en est l'exemple le plus célèbre, mais il existe nombre d'histoires dans lesquelles les grand-mères, ou tout au moins l'image d'une vieille femme, sont utilisées. Elles deviennent alors des sorcières!

Les grand-mères et la publicité

Il existe un autre domaine dans lequel l'image de la grand-mère et de son supposé savoir-faire est largement exploité, celui de la publicité.

Certaines marques, telles le café Grand-mère, les produits laitiers Mamie Nova ou les confitures et desserts Bonne Maman en usent depuis des années.

L'image de la grand-mère est utilisée également dans des pubs télé, comme celle de cette jeune fille essayant de convertir sa mamie aux joies de l'internet et ridiculisée par cette dernière lorsqu'elle lui emprunte son iPhone pour mettre son blog à jour!

Les grand-mères hors-normes

Les grand-mères d'aujourd'hui ne sont donc plus celles d'hier, c'est une évidence. Elles ont évolué et ne se privent pas pour le faire savoir. De l'élection de Super-mamie en passant par la mamie reporter de Canal+, Lucienne, jusqu'à la mamie top modèle Mamika, les grand-mères contemporaines surprennent, amusent et parfois dérangent.

Il y a aussi les grand-mères célèbres , celles qui font la une des magazines people entourées de leurs enfants et petits-enfants.

Les grand-mères d'aujourd'hui

69,2 ans, telle était l'espérance de vie pour les femmes françaises en 1946. En 2010, elle est passée à 84,8 ans ( source INSEE ). Cet incroyable allongement de la vie a conduit à un véritable bouleversement des habitudes et de notre société.

La grand-mère d'aujourd'hui est le plus souvent une femme jeune, active, dynamique, qui porte plusieurs casquettes. La plupart du temps encore en activité, elle gère aussi sa propre vie. Et ce n'est pas toujours simple. Il lui faut parfois s'occuper de ses propres parents âgés, de ses enfants vivant ou non sous son toit et de ses petits-enfants. Sans compter la naissance parfois tardive d'un dernier enfant en cas de nouvelle union. Eh oui, ce n'est pas parce qu'on devient grand-mère qu'il faut faire une croix sur sa vie sexuelle et amoureuse!

Difficile dans ces conditions d'être la grand-mère idéale dont l'entourage rêve! Il lui faut se rendre disponible, se montrer à l'écoute, tout en gérant ses propres problèmes. Il est si compliqué parfois de devenir grand-mère (ou grand-père) qu'il existe un site spécifique répondant à leurs nombreuses questions, l' Ecole des Grand-Parents.

Les grand-mères et la réalité du 3ème âge

Devenir grand-mère ce n'est pas simplement partager le bonheur d'avoir des petits-enfants et s'en occuper sans les contraintes connues avec ses propres enfants. Devenir grand-mère signifie aussi vieillir, une réalité parfois difficile qu'il ne faut pas occulter.

Si l'arrivée des petits-enfants correspond pour certaines femmes à un "coup de jeune", pour d'autres elle représente au contraire l'entrée dans le troisième âge et donc dans la vieillesse.

Selon la situation de chacune, la perception de ce nouveau statut diffère. A partir de 50 ans, la proportion des femmes vivant seules augmente, et au delà de 80 ans, plus d'une sur deux n'a plus de compagnon, ce qui n'est pas le cas des hommes.

Cette solitude , ajoutée à la peur de la maladie, de la dépendance, à une situation financière parfois délicate ( la retraite moyenne d'une femme est 48% moins élevée que celle des hommes et plus de 75 % des bénéficiaires du minimum vieillesse sont des femmes) angoisse beaucoup de nos grand-mères (*).

La solitude est un des grands fléaux de notre société, alors cédons sans amertume à la commerciale fête des grand-mères, en l'honneur de toutes ces femmes courageuses chères à nos coeurs.

* Les-chiffres-de-la-vieillesse

Sur le même sujet: Augmentez-vos-revenus-en-devenant-grand-mere-tricoteuse

Sur le même sujet