Révéler son homosexualité

La révélation de son homosexualité, ou « coming out », est une démarche difficile, parfois douloureuse. C'est l'étape finale d'un processus souvent long mais nécessaire.
80

La prise de conscience de sa propre homosexualité est un processus complexe qui diffère suivant les individus. Certains découvrent et acceptent très vite, parfois dès l'adolescence, la nature de leur attirance amoureuse. D’autres vont refouler, repousser le moment de la révélation, vis-à-vis d’eux-mêmes mais aussi de leur entourage. Pourtant, il est impossible d’avoir une vie totalement épanouie sans cette acceptation.

Homosexualité et éducation

Naît-on homosexuel ou le devient-on pour des raisons psychologiques liées à des événements ? Cette question fait l'objet de nombreuses spéculations sans grand intérêt. Il faut avant tout admettre que l'homosexualité n'est jamais choisie. Elle se contente d'exister. Il est donc inutile de tenter de modifier les orientations sexuelles de nos enfants, même s’il est difficile de les admettre. Un jeune garçon qui aime jouer avec des poupées ou faire la cuisine n' a pas plus de chances de devenir homosexuel que tel autre se complaisant dans des jeux guerriers.

Le meilleur service qu’on puisse rendre à un(e) adolescent(e) homosexuel est de l’aider à accepter sa différence. Le pire serait de le culpabiliser avec des leçons de morale ou des références religieuses.

Aujourd’hui encore, l’identité sexuelle est un sujet tabou au sein même de l’Éducation nationale. Très récemment, l’annonce de la sortie en juin 2010 du film d’animation Le baiser de la Lune réalisé par Sébastien Watel en partenariat avec la ville de Rennes, l'inspection académique et divers autres organismes, a déclenché une polémique . Tant et si bien que l’inspection académique a demandé que le logo de l’Éducation nationale soit retiré du site du film lorsque les premières réactions d’hostilité ont éclaté.

Ce film poétique est destiné aux enfants de CM1/CM2 afin de les sensibiliser à ce sujet délicat. L’ignorance est à l’origine de nombreuses réactions de rejet et de moquerie, que ce soit en matière de racisme ou d'homophobie. Expliquer à des enfants de 9 ou 10 ans qu’aimer un être humain, qu’il soit de sexe opposé ou non, c’est toujours de l'amour, est une démarche éducative sans aucune arrière-pensée ni incitation.

Révéler son homosexualité, une décision capitale

Lorsque toutes les interrogations sont passées, que l’acceptation de sa propre identité sexuelle est enfin faite, reste encore à l’annoncer à son entourage. Choisir la manière de vivre son homosexualité est capital. On peut préférer l’ombre de l’anonymat, avec son cortège de frustrations, de mensonges, de non-dits et, au bout du compte, une grande détresse. On peut aussi opter pour la lumière de la vérité.

Côté pratique, difficile pour un couple de femmes, mais encore plus d’hommes, de louer un logement. Et c’est encore plus compliqué dans les villages où la colocation est encore inhabituelle. Un couple homosexuel est trop souvent mal vu. Il fait l’objet de suspicion, de sarcasmes, et il n’est pas rare pour ces couples d’être contraints au mensonge sous peine de se voir refuser le logement convoité.

Au travail, les réactions peuvent être très variées. S’il est très tendance dans certains secteurs d’affirmer haut et fort son homosexualité, comme dans les milieux artistiques ou sportifs, il est impossible voire dangereux de la révéler dans des professions plus « sérieuses ». L’évolution des mœurs n’a pas encore réussi à persuader certaines catégories sociales que l’homosexualité – masculine de préférence – n’est pas synonyme de pédophilie. C’est ainsi que nombre d’enseignants taisent la réalité sur leur vie amoureuse pour ne pas effrayer les parents d’élèves et déclencher des polémiques.

Réactions de l’entourage face à l’homosexualité

Travail, famille, entourage, la vie est trop souvent compliquée pour les homosexuels qui n'ont ni le droit de se marier, ni celui d'adopter des enfants. L’annonce de l’homosexualité d’un proche est toujours un moment délicat. Si cette révélation est dure à accepter par l’entourage professionnel, elle peut bouleverser et parfois pulvériser le cercle amical et familial.

Difficile très souvent de faire admettre aux êtres chers cette différence. L'annonce doit se placer sur le plan de l’affectif, mais dans la réalité, les personnes confrontées brutalement à l’homosexualité d’un proche ne peuvent s’empêcher d’imaginer le côté purement sexuel. Parfois, il faut du temps pour accepter cette différence et se persuader que la personne en face de nous est la même qu'avant sa révélation. Devant la découverte de l’homosexualité d’un enfant , d'un conjoint ou pire encore, d’un parent, la réaction est souvent une incompréhension teintée de dégoût.

Il faut parfois du temps pour vaincre les réticences, les tabous, la morale. Mais si l’amour a toujours fait partie des valeurs de la famille, il y a fort à parier qu’il viendra à bout de tous les préjugés.

A lire aussi questionssociete.suite101.fr/article.cfm/coming-out--quand-dire-son-homosexualite-se-passe-bien

Sur le même sujet