user_images/34082_fr_chantal_du.jpg

C. DUMONT

Publié dans : Les articles Maison & Décoration de C. Dumont

Ménage de la maison: astuces, conseils et recettes d'autrefois

Le grand nettoyage de printemps et de toute l'année : découvrez les méthodes de grand-mère et faites vos produits nettoyants vous-même, ils sont économiques et écologiques

Le moment est venu d’ouvrir grandes les fenêtres, d’aérer, de laver et purifier la maison. Mais pour rendre votre maison propre, il est préférable pour votre santé d’éviter les produits chimiques si nocifs, tant pour vos mains que vos poumons. Bien sûr, les publicités nous disent qu’il ne sert à rien de frotter avec les nouveaux nettoyants ménagers… Qu’ils sont magiques et font briller la maison sans effort. Encore que… de plus, pourquoi prendre des risques alors qu’il existe des produits nettement plus sains pour toute la famille, extrêmement efficaces. En fait, les produits nettoyants, les peintures, les aérosols, les parfums d’intérieur polluent l’air de votre maison, de votre intérieur. Dans certains cas, ils sont à l’origine d’allergie, de brulures, d’asthme, voire des pathologies plus graves. Il est donc essentiel de limiter au maximum les produits toxiques. Une démarche bonne pour votre santé, celle des vôtres et celle de notre planète.

Le temps du grand ménage de printemps est venu

S’il s’adapte au temps, le nettoyage de printemps se fait de février à mars. Si l’on en croit le manuel de survie d’une mère de famille et son tableau saisonner pratique, le grand ménage dure six semaines.

Désinfecter la maison au naturel, grâce aux huiles essentielles

Sincèrement, une discrète odeur de citron, de thym ou encore d’eucalyptus, n’est elle pas plus agréable que celle de l’eau de javel ? Lavez les surfaces avec un peu d’alcool ménager et ou du bicarbonate de soude additionné d’huiles essentielles (5 gouttes pour 1 cuvette d'eau) et le sol sera propre, désinfecté.

Tapis, rideaux, tapisseries, couvertures, couettes, matelas : le grand nettoyage annuel

C’est l’époque où l'on nettoie de fond en comble les chaises, les fauteuils, les tapis, les rideaux, où l'on bat les matelas et on les retourne. Les matelas seront dépoussiérés avec un aspirateur et le protège matelas nettoyé. Les couvertures et couettes sont lavées ou au moins, battues, aérées.

Nettoyer les tapis et raviver les couleurs

Après avoir aspiré les tapis, on les porte à l’extérieur si possible. Ensuite versez de l’eau tiède dans un seau, dans lequel vous rajoutez 3/4 d'un verre d'ammoniaque liquide ou de vinaigre blanc . Trempez le balai brosse dans la préparation, puis balayez le tapis à rebrousse poils, puis dans le bon sens. Au besoin, s'ils sont tachés ou très sales utilisez du mouron mouillé ou des feuilles de choux. Les grand-mères utilisaient ainsi des feuilles de choux coupées en lamelles. Un bon moyen de recycler les feuilles de choux impropres à la consommation. Dans l’idéal, on le fera sécher à l’extérieur au grand air.

Nettoyer les moquettes naturellement

Sujettes à acariens, malsaines et malodorantes, les moquettes doivent faire l’objet d’un soin particulier. S’il y a les shampooineuses, une méthode simple consiste à saupoudrer abondamment les moquettes de bicarbonate de soude. Laissez ainsi reposer une heure, puis aspirez proprement.

Nettoyage des tapisseries

Les tapisseries sont nettoyées avec un peu d’eau tiède mélangée a de la saponaire. Le procédé consiste à frotter délicatement la tapisserie avec une éponge imbibée du mélange. Les tâches seront enlevées grâce à une préparation composée de citron et d’eau tiède.

Nettoyez les vitres et les miroirs


Versez du blanc de Meudon dans un récipient, puis rajoutez suffisamment d’eau pour le couvrir. Lorsque le blanc à fondu, trempez un vieux chiffon rassemblé, puis frottez une partie de la vitre. Essuyez immédiatement avec un torchon propre et sec, puis avec un linge plus doux, bien sec. Pour les coins, placez un petit bâton de bois à travers le linge. Ne faites pas en une seule fois une vitre, sinon le blanc de Meudon alors très sec serait difficile à enlever. Pour les miroirs, procédez de la même façon en protégeant le cadre qui pourrait être altérer par le blanc. En ce qui concerne les glaces et les vitres, vous pouvez aussi utiliser de l'alcool ménager. Pour les verres protecteurs de tableaux, un peu d’eau additionnée de vinaigre blanc convient parfaitement.
 
Le saviez-vous ? les grand-mères nettoyaient leur vitres et leurs miroirs à l’eau-de-vie…

Nettoyage de la salle de bain, de la cuisine, du salon, de la salle à manger, de fond en comble

Il s’agira là aussi de laver le carrelage des sols et des murs, les plinthes, les équipements (baignoire, douche, évier…). Côté produits, on retirera le calcaire avec du vinaigre blanc, on lavera avec du bicarbonate de soude (ou des cristaux de soude et du savon noir, plus dégraissants) mélangé, si nécessaire avec de l’alcool ménager, avec des huiles essentielles désinfectantes. Pour la cuisinière encrassée, les cristaux de soude, le savon noir et le vinaigre seront très efficaces.

Nettoyer les peignes et les brosses

Faites fondre des cristaux de soude (à ne pas confondre avec le bicarbonate de soude) dans de l’eau bouillante. Laissez tremper les peignes et les brosses nettoyées. Secouez, rincez à l’eau claire, puis séchez-les avec une serviette propre.

Laver un évier de cuisine en pierre

Un peu de sable très fin, une bassine d’eau tiède mélangée à un peu de savon noir, c’est ainsi que l’on nettoyait à fond les éviers de pierre autrefois, à l’aide d’une brosse. On peut également, si l’évier est bien sale, remplir les bacs d’eau dans lequel on verse du bicarbonate de soude ou des cristaux de soude. On laisse tremper ainsi une heure, puis on procède au lavage soigné.

Déboucher les canalisations naturellement

Au lieu d’employer des produits hautement corrosifs, utilisez cette préparation toute simple : mélanger des cristaux de soude (non pas bicarbonate de soude) avec du gros sel et du vinaigre blanc.

Nettoyer, au naturel, un buffet de cuisine en bois blanc (ou clair)

Pour laver un meuble de cuisine en bois clair, munissez vous d’une brosse, d’une cuvette remplie d’eau mélangée à du bicarbonate de soude ou du savon noir. Retirez les ingrédients, ou la vaisselle, puis lavez à la brosse (pas trop agressive) tant l’extérieur que l’intérieur. Rincez ensuite à l’eau claire, puis séchez avec un linge de toile assez rêche.

Nettoyer les ventilateurs, les VMC, les appareils de chauffage et climatisation

Retirez les bouches, puis faites les tremper dans une solution dégraissante, pendant ce temps, aspirez délicatement les entrées d’air. Changez les filtres, s’il y a lieu. Aspirez les radiateurs, s’ils sont en fonte lavez-les.

Laver les carafes et bouteilles

Versez un peu de gros sel, des coquilles d’œufs pilées, rajoutez de l’eau aux trois-quarts, puis secouez. Rincez à l’eau claire.

Laver les portes et les boiseries peintes


Nettoyez-les simplement avec de l’eau tiède additionnée de savon noir à l’aide d’une éponge. Ceci fait, essuyez les avec un torchon sec de manière à éviter que la peinture ne crevasse.
 
Pour les boiseries et les portes peintes tâchées, utilisez avec délicatesse une pierre ponce en poudre sur un chiffon humide. Frottez doucement, puis rincez à l’eau claire. Une autre méthode consiste nettoyer les tâches avec un chiffon trempé dans 1 c. à café de bicarbonate de soude mélangée à un verre d’eau. Séchez dès disparition de la tache avec un linge propre.

Ranger les armoires


Chaque année, il peut être bon de vider l’armoire, d’en dépoussiérer l’intérieur, d’en trier le linge devenu inutile. Pliés et repassés, les vêtements en bon état, seront donnés à des œuvres caritatives. Les textiles abimés seront réutilisés pour certains en chiffon, conservés, recyclés pour d’autres utilisations comme la fabrication de déguisements par exemple.
 
Ainsi, votre armoire, bien propre, sera plus aérée et ne contiendra que du linge de maison ou des vêtements, en bon état, dont vous vous servez. Pour parfumer le linge, bien rangé, empilé et repassé les grand-mères utilisaient des racines d’Iris de Florence broyées et pilées pour le linge de maison. Leur organisation du placard dédié au linge de maison était infaillible. On divisait les parties de l’armoire en attribuant à chaque type de linge sa place. Le linge peu utilisé était rangé en hauteur, au milieu on trouvait le linge de lit (draps, taies d’oreiller), le linge de cuisine en bas de l’armoire.

Grand ménage de la chambre

Le ménage de la chambre peut commencer, seulement si le lit est protégé. Les murs des pièces sont époussetés ou aspirés, les meubles sont essuyés, dépoussiérés de haut en bas, les chaises aussi, puis meubles tirés, le sol est aspiré et lavé à fond. Les meubles vernis nécessitant un entretien (sales, tachés..) sont lavés (voir recettes ci-après).
 
Le lit est lavé de fond en comble. Ensuite, on refera le lit propre, avec matelas un matelas dépoussiéré, battus, aérés, le protège matelas propre, mais aussi les enveloppes d’oreillers de traversins. Ensuite le lit sera fait avec des draps, des taies bien propres, à l’instar des couvertures ou couettes.

Remède naturel pour laver et faire briller les meubles en bois vernis


Voici deux méthodes utilisées par les grand-mères :
  • 1ère recette (faire briller)
Mélangez à portions égales de l'huile de graine de lin avec de l'essence térébenthine, puis frottez les meubles à l’aide d’un torchon de laine. S’il y a lieu passez un linge mouillé auparavant afin de faire disparaitre les tâches légères. Ensuite essuyez à l’aide d’un linge blanc, sec.
 
  •     2ème recette (nettoyer)
Faites une préparation à base d’huile d’olive ou de lin, mélangée à part égale avec de l’alcool ménager.

Découvrez d'autres remèdes et recettes pour nettoyer les meubles en bois, ôter les tâches à l'ancienne

Nettoyer le marbre des cheminées

On nettoie les garnitures de cheminées avec de l’eau tiède mélangée à du savon noir. Après rinçage, le marbre est proprement séché à l’aide d’un chiffon de laine. Lorsque le marbre est terni, on le passe à la cire d’encaustique (blanche) à l’aide d’un linge.

Ancienne recette pour nettoyer les fers blancs

Autrefois, on fabriquait une pâte avec de l’huile et de la cendre. On trempait alors un chiffon de ménage dans cette pâte, dont on frottait les fers blancs.
 
Même si l’axiome de l’économie ménagère nous ressasse : « ne pas salir, pour ne pas nettoyez », dans la réalité, ce n’est pas si facile que cela à mettre en application. Le grand ménage de printemps prendra du temps, mais purifiera votre logement, où tout le monde se sentira revivre.
 
A lire:

Remèdes de grand-mère pour nettoyer fer, cuivre et argenterie

Remèdes de grand-mère: nettoyer dentelles, rubans tissus & tapis

Comment éliminer et se débarrasser des mouches naturellement?

Traitements anti puces naturels pour chats et chiens


Sources :
 
Holly Pierlot, Manuel de survie d'une mère de famille: Comment tenir sa maison en ordre et ..., - 2009 -
 
Florilège de textes anciens d'économie domestique.

















Déboucher les canalisations : une préparation à faire soi-même, économique, moins corrosive
Déboucher les canalisations : une préparation à faire soi-même, économique, moins corrosive

À propos de l'auteur

user_images/34082_fr_chantal_du.jpg

C. DUMONT

Diplômée de l'enseignement supérieur.
  • 700

    Articles
  • 19

    Séries
  • 2

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!