Le marché du livre numérique en hausse, une tablette low cost

Les ebooks prennent leur envol : découvrez un comparatif des ventes aux Etats Unis, Canada et Europe. Le marché sera-t-il dopé par une liseuse à - de 10€?
13 Oct

1er volet du dossier auto-publication d’un livre : Quel marché pour les ventes de livres numériques?

Les résultats d’une enquête canadienne, de la foire du livre de Francfort, nous livrent des informations intéressantes sur le marché des livres électroniques. La croissance des ventes d’ebooks s’annonce prometteuse et intéresse de près les auteurs souhaitant se pencher vers l’auto-édition. C’est d’ailleurs grâce à eux que les livres numériques indie participent à l’enrichissement de l’offre numérique.

La progression du marché des livres numériques aux Etats Unis

En Amérique le marché est en forte croissance. Ceci s’explique notamment par leur intention d’achat; pour les américains le livre est un produit de consommation, synonyme de détente, de divertissement. Selon le président des libraires et éditeurs Allemand Gottfried Honnefelder le marché du livre représente 20% des achats de livres aux États-Unis. Il faut cependant préciser qu’aux Etats Unis, le marché est nettement plus développé notamment en raison d'un réseau de librairies physiques bien moins dense qu’en Europe.

Les ventes de livres électroniques explosent au Canada

Une enquête menée par BookNet Canada auprès de 1000 consommateurs révèle que les ebooks représentent 16 % du marché du livre canadien. Selon cette analyse :

  • 14% des acheteurs se concentrent exclusivement sur l’acquisition d’ebooks,
  • 19% des canadiens acquièrent des livres numériques,
  • 7% achètent tant des livres papiers que numériques,
  • Kobo est le lecteur de livres numériques favori des canadiens, il devance de peu le kindle et l’iPad .
  • Le prix moyen du livre numérique est moins élevé que le format papier :8$.

Le marché du livre électronique en Europe : Angleterre, Allemagne, France, Pays Bas

Hormis l’Angleterre, une partie de l’Europe, notamment l’Allemagne et la France, reste réticente face au livre électronique. Selon le directeur du salon du livre de Francfort, Juergen Boos, un des facteurs de résistance serait pour une part, un attachement sociologique au livre papier. De plus, selon Juergen Boos, contrairement aux américains, qui considèrent le livre comme un objet de consommation divertissant, l’européen "se définit en fonction des livres qu’il détient dans sa bibliothèque". Cet usage culturel pourrait également être considéré comme un frein à l’expansion du livre numérique en Europe. Néanmoins, l’Angleterre pourrait en être l’antithèse.

Les ventes d’ebook en Angleterre : 13% du marché du livre

Dopées par l’apparition de la tablette Kindle d’Amazon dès 2010, les ventes de livres numériques ont fortement augmentées et représentent 13%. Précisons toutefois que ce pays a mis en place une régulation des prix, offrant des ebooks de 20 à 30% moins cher que leur homologue papier. De plus, le peuple britannique est très ouvert à tout ce qui touche au domaine de l’électronique, au commerce via internet. Malgré un fort attachement culturel au livre papier, ils n’en n’ont pas moins adoptés plus rapidement le numérique que d’autres peuples européens.

Le marché du livre numérique double en Allemagne

Le marché du livre électronique a doublé en Allemagne en 2012, allant jusqu’à prendre une part de 2% des ventes de livres tous formats confondus. Précisons également que ce pays a mis en œuvre une régulation des prix. En effet, les livres électroniques ont des écarts de prix de 20 à 30 % avec leur correspondant papier. Au contraire des Etats Unis, où la guerre des prix a fait rage allant jusqu’à offrir des ebooks dont le prix est parfois fixé à seulement 10% de la valeur du livre papier!

Kornelia Holzhausen, responsable des médias numériques pour la maison d'édition Piper évalue à 5 % la part de marché des ebooks en Allemagne dès la fin de l’année. Probablement en prenant en compte un petit boost sur les ventes à Noël. Notons que le développement des livres électroniques en Allemagne est dû, pour une part de sa croissance, à l’adoption de manuels scolaires en format numérique.

Les ventes d’ebooks aux Pays-Bas devraient doubler en 2012

A l’instar de l’Allemagne, Erik Jan Bulthuis du groupe de distribution CB annonce une part de marché des livres numériques de l’ordre de 3%. Cette tendance devrait s’affirmer, malgré le peu de titres disponibles en néerlandais (17 000) et un marché restreint.

Le marché du livre numérique en France en croissance

Les ventes d’ebooks restent terriblement timides ; elles représentent en effet seulement 0.5% des ventes de livres. Le marché pourrait présenter une croissance de 80% et atteindre un chiffre d'affaires de l'ordre de 21 millions d'euros en 2012. Les analystes prévoient une tendance qui pourrait atteindre les 55 millions d'euros d'ici 2015. Malgré des probabilités à la hausse, comment expliquer ce décalage avec nos voisins européens? Des résistances culturelles, mais aussi tarifaires? Tant pour le prix des liseuses que celui des livres électroniques.

En sus des différentes résistances culturelles évoquées, il persiste un frein lié au coût des liseuses. En France, seulement 300 000 liseuses ont été vendues en 2012, il faut bien avouer que la plupart restent onéreuses. En effet, il est difficile de trouver un lecteur d’ebook à hauteur de 50€. C’est pourquoi, les ebooks pourraient bien être dopés par la mise à disposition de liseuses à des prix abordables.

Une nouvelle liseuse, la plus légère et la plus fine du monde : Txtr Beagle à 9.90€

Ce lecteur de livre électronique prochainement sur le marché devrait répondre au développement des ventes d’ebooks par son mini prix. La liseuse la moins chère de toute, infiniment abordable, fait de 5 mm d’épaisseur à 14 mm dans sa partie la plus épaisse. Ses dimensions sont de 140 x 105 mm et elle ne pèse que 128 g. L’appareil est sans fil, seulement alimenté par deux piles AAA. Avec ce type d'alimentation le reader permettrait de lire entre 12 et 15 ebooks sur une année.Cette liseuse a petit prix offre une résolution de 800 x 600 pixels et affiche 8 niveaux de gris sur un écran 5 pouces e-ink. Le lecteur ebook dispose de 4 Go de mémoire, ce qui permettrait de stocker seulement 5 ebooks. Deux formats d'ebook sont pris en charge: le pdf et l'epub.

Le téléchargement des ebooks se fait via Bluetooth avec un smartphone, avec l’application de lecture Android Txtr. Elle sera vendue à ce prix avec un forfait opérateur en Europe. Son bas prix devrait lui permettre d'être sur la liste de cadeaux de Noël (si elle est sortie à temps) et pour d'autres, permettre la découverte de la lecture numérique, à petit coût.

Quels sont les freins au développement du livre électronique?

S’il persiste des résistants au livre numérique, le problème ne serait pas réellement lié à l’aspect technique. En effet, certains, pourtant réfractaires à l’informatique, se mettent facilement au lecteur d’ebook. En fait, il s’agirait plutôt une problématique liée aux usages. En effet, un ebook ne se prête pas, un livre papier oui. Difficile alors de faire partager sa découverte avec des proches et d’en discuter ensemble. En outre, l’ebook ne se revend pas, comme il est d’usage de vendre des livres d’occasion. Reste importante la question du prix des ebooks, autre frein décelé dans l’enquête de Sofia, qui probablement sera résolu par l'établissement d'un «prix unique» plébiscité par les plus grands éditeurs et libraires.

Il faut bien avouer que l'évolution liée au numérique avance à grand pas en en déstabilisant plus d'un. En témoigne, un autre grand marché à venir, impliquant des changements importants dans les usages, sera la vidéo à la demande. En effet, la télévision connectée a permis l'accessibilité à des services de vidéo à la demande (VOD), des services vidéo over the top. En témoigne l'arrivée sur ce marché du géant Amazon...

A lire:

Guide: faire un livre numérique l'auto-édition comment ça marche? (2ème volet du dossier)

Auto-édition de livres numériques : un comparatif de Smashword et Lulu (volet 3 du dossier - 1/2)

Sources :

BookNet Canada,Print Is Still the Dominant Format for Canadians, Says New BookNet Canada Study , 2012

JDN, Les liseuses représentent-elles un marché pour la presse ? , 10/10/2012

http://us.txtr.com/beagle/

OpinionWay, Sofia, Baromètre des usages du livre numérique , mars 2012

Sur le même sujet