Saint Vincent, la fête des vignerons : origine et manifestations

Découvrez les coutumes et traditions de cette ancienne fête patronale et ses programmes festifs de janvier 2014 en compagnie des vignerons de Bourgogne.
21 Jan
128

Saint-Vincent, la fête des vignerons se célèbre le 22 janvier. Toutefois, selon les régions, les agapes ont lieu deux jours durant ou encore une semaine plus tard. Cette fête a pour objet d'honorer Saint-Vincent, le saint protecteur des travailleurs de la vigne. Découvrez également les manifestations organisées par les vignerons à cette occasion.

Origine de la fête de Saint-Vincent, pourquoi est-il le saint patron des vignerons?

Cette grande fête des vignerons rassemble tous les acteurs de la vigne, qu'ils soient grands ou petits viticulteurs, ouvriers, vendangeurs. Généralement, elle s'étend aux corps de métiers associés à la fabrication du vin.

Cette fête inaugure les travaux du vignoble en hiver. D'ailleurs, il était d'usage de ne tailler la vigne qu'à la Saint-Vincent. La coutume voulait que le jour de la Saint-Vincent, les vignerons se rendent dans leur vigne et donnent le premier coup de sécateur. Dans certaines régions, le vigneron revenait le soir affublé d'un bracelet de sarments autour du poignet. Dans d'autres contrées, au retour de la taille, on les faisait bruler dans l'âtre.

Quant à savoir pourquoi Saint-Vincent a été choisi comme saint patron des vignerons, il n'en n'existe aucune franche réponse. Ce saint né en Espagne du début du IVe siècle connu une fin tragique, il mourut, martyrisé et torturé. Deux hypothèses se forment, la première en relation avec les aspects météorologiques reliés à cette date et donc aux retours des travaux dans la vigne. La deuxième, serait l'interprétation de Vincent, comme "Vin Sang", sang de la vigne.

Traditions et coutumes, dictons et proverbes de la Saint-Vincent

Des gestes rituels, des adages auréolent la Saint-Vincent. Ainsi, en Haute-Marne, les vignerons, prononçaient cette phrase sacrée: "Saint-Vincent clair et beau, plus de vin que d'eau", s'ils pouvaient voir le soleil se refléter dans leur serpette.

Cette formule sacrée provient d'un adage fort connu:

  • "Prends garde au jour de Saint-Vincent, Car si ce jour tu vois et sens, Quel le soleil soit clair et beau, Nous aurons du vin plus que d'eau."
  • "Saint-Vincent au pied sec, La vigne à la serpette."
  • "Le jour de la Saint-Vincent, Si le soleil luit tout le jour: Vinée complète. S'il pleut une partie du jour: Demi-vinée. S'il pleut tout le jour: Disette."

Détail des festivités de la Saint-Vincent, pétards, repas et feux de sarments

Ces fêtes se déroulaient sous le signe de la joie, voire même de l'exubérance. Côté cuisines, de grands repas étaient préparés, volailles, gâteaux, parfois on tuait même le cochon. La fête de Saint-Vincent était quelque fois annoncée par des coups de feu, ou des pétards.

Dans la ville, sonnaient les carillons et brûlaient de grands feux de sarments, qui devenaient vite entourés de gens faisant la ronde.

Cérémonie religieuse, procession et messe de Saint-Vincent

Le, ou les, dignitaire(s) de la fête sont désignés par la Confrérie ou le syndicat vigneron. Généralement, il est d'usage que les participants arborent des costumes traditionnels.

Cette fête patronale est sensiblement différente selon les régions. Néanmoins, certaines traditions sont généralement communes:

  • la messe en hommage à Saint-Vincent, où l'on voit le vin du saint, un vin béni par le prêtre
  • la remise de la statue ou du bâton de Saint-Vincent à l'un des membres de la confrérie

Cette procession diffère selon les régions, parfois, la statue est ornée de grappes, fleurs et rubans, accompagnée de porteurs. Une fanfare ouvre le défilé et ce sont les vignerons tenant des cierges qui le referme. Autrefois, dans la région de Provins, une civière garnie de couronnes de brioches (jusqu'à 25 kgs), ornée de lauriers, de branches de sapin, de rubans blancs, de fleurs en papier, refermait le cortège.

A l'église, le gâteau était bénit, puis, chaque vigneron faisait une offrande de vin, s'en suivait alors une bénédiction des sarments de chaque vigneron.

Vin d'honneur, banquets et bals de la Saint-Vincent, la fête viticole

A la sortie de l'église, le cortège est convié à un vin d'honneur, où se fait la distribution du gâteau, lorsqu'elle n'a pas été faite à l'église. C'est d'ailleurs souvent durant le vin d'honneur que la transmission des pouvoirs pour l'année suivante se fait. On passe alors le chanteau ou selon les région le crusson ou le croûton au nouveau dignitaire.

Suivent les banquets de vignerons, de succulents repas gastronomiques, arrosés des meilleurs crus du pays, les viticulteurs profitant de l'occasion pour faire connaître leurs vins. Pour compléter la fête, concerts et bals s'ajoutent aux festivités.

A cette occasion, quelques intermèdes réjouissants se mêlaient. Parfois, un vendangeur, avec hotte sur le dos, serpette à la main et coiffé d'une capote apparaissait à l'improviste. Une autre coutume consistait à danser la vigneronne, où vignerons et vigneronnes habillés de costumes, mimaient en dansant les travaux de la vigne, au rythme des violons.

Clôture de la fête de Saint-Vincent avec un défilé de Bacchus

Dans la région de Provins, les fêtes de Saint-Vincent étaient clôturées avec une promenade de Bacchus, Dieu romain du vin. Un vigneron déguisé en Bacchus, menait un char comportant un tonneau, tiré par un cheval. Il était accompagné de vignerons joyeux, de musiques, de chants et de cris. Le cortège traversait la ville, en s'arrêtant ça et là dans les cafés où l'on voulait bien leur offrir à boire. Marchands de gaufres et de crêpes étaient présents pour régaler les badauds, une délicieuse gourmandise qui épongeait les excès de dégustations de vins....

Voici donc, selon les régions, les traditions et coutumes liées à la fête des vignerons. Aujourd'hui encore, ces fêtes perdurent et font même l'objet de manifestations publiques organisées par les vignerons.

Les vignerons de France vous convient à leur fête patronale, les 18 et 19 janvier ou les 25 et 26 janvier, voici quelques programmes des manifestations du week-end (cortège, messe, dégustation, banquet, intronisation..).

La fête des vignerons à Beaune en Bourgogne les 18 et 19 janvier 2014


Durant le week end les vignerons de Beaune, font partager leur fête vigneronne, au programme:
  • dégustation de vins au Bastion des Hospices de Beaune,
  • immersion au coeur de la tradition vigneronne,
  • cortège, messe à l'église Notre-Dame,
  • remise de la statue de Saint Vincent au domaine Jaffelin, rue Paradis à Beaune et verre de l'amitié,
  • Banquet au Bastion des Hospices de Beaune et festivités sur réservation.

D'autres villages vignerons de Bourgogne fêtent leur saint patron

  • La traditionnelle Saint Vincent Tournante pétillera à Châtillon-sur-Seine les 25 et 26 Janvier 2014, à la découverte du fameux crémant de Bourgogne.
  • à Mercurey , le 18 janvier 2014, vous pouvez partager le rituel de la fête de Saint-Vincent avec la confrérie de la Chanteflûte et les vignerons.
  • les grumeurs de Santenay vous attendent également le 18 janvier 2014.
En conclusion, la fête de Saint-Vincent est avant tout une fête agricole traditionnelle, reliant la nature et le travail de la vigne. Elle permet aux vignerons de se réunir pour faire la fête et d'exprimer leur reconnaissance à Mère nature.
Source:
Société du folklore français, Revue de folklore français / organe de la Société du folklore français, Paris, 1930-1942

Google




Sur le même sujet