Un guide simple pour se libérer de ses émotions négatives

Colère, agressivité, angoisse, anxiété,..peuvent être maîtrisées, grâce à la compréhension des situations qui induisent ces réactions émotionnelles toxiques
19 Mar
418

Faire face au stress, au chômage, à toute une liste de "maux du travail", fait partie de la vie quotidienne. Dans un article paru dans L'Express rappelle que l'intelligence émotionnelle est un moyen d'améliorer sa performance au boulot, dans un contexte tendu. Au delà de l'emploi, il y a la vie de tous les jours, la vie privée de chacun, qui peut être aussi porteuse d'émotions négatives.

L'Alchimie des émotions, T. Bennett-Goleman, pour s'affranchir des émotions négatives

Dans son ouvrage L’Alchimie des émotions , préfacé par Sa Sainteté le Dalaï Lama, Tara Bennett-Goleman transmet des clefs pour «s’affranchir des émotions négatives pour retrouver une paix intérieure durable». S'appuyant sur les progrès en thérapie cognitive, elle propose de guérir le coeur par l'esprit. Avec habileté, elle propose une méthode simple, pragmatique, responsable, pour accéder à la liberté émotionnelle, découlant des enseignements de la sagesse de l'Orient, de la thérapie cognitive et des neurosciences.

Tara Bennett-Goleman est psychothérapeute comme son époux, Daniel Goleman, célèbre pour avoir popularisé l 'intelligence émotionnelle .

Identifier les situations générant des émotions négatives

Pour mieux comprendre les habitudes émotionnelles responsables de réactions inadaptées, voire destructrices, la psychothérapeute propose un cadre d’analyse des schèmes personnels (raccourcis du mental, enchevêtrement de pensées et de sentiments négatifs).

Ainsi, sans vraiment s'en rendre compte, les personnes adoptent instinctivement des stratégies d’évitement, des comportements inconscients, souvent destructeurs, lorsqu'ils se retrouvent sous l’emprise de leurs schèmes. Ainsi, lorsqu'une personne est face à une situation, un évènement, une conjoncture... "X", elle éprouve systématiquement de la colère, de l'agressivité, de l'angoisse, ou de la tristesse.

Comprendre le mécanisme comportemental, pour le modifier et mieux vivre

Dissimulé au coeur de chaque sentiment négatif, on trouve son contraire. L'humain a tendance à tout mettre en oeuvre pour éviter de se sentir mal. Ainsi, lorsque la douleur vient à lui, il résiste, lutte, agit, défie, évite, parce qu'il la refuse. L'attitude est somme toute logique, car les humains aspirent a être heureux, réfutant l'inconfort et la souffrance. Seulement, ils mettent ainsi en route une spirale sans fin d'émotions négatives, souvent mal perçue par autrui. A tel point, que cet aspect de leur personnalité aura un impact négatif sur leur aptitude à la socialisation. Cette inaptitude nuit tant d'un point de vue personnel, que professionnel , où elle se caractérise, entre autres, par un immobilisme, voire une résistance au changement.

C’est pourquoi, identifier ces schèmes permet d’éviter de reproduire de manière immuable les mêmes stratégies et donc les mêmes échecs, face aux mêmes scénarios où seul le contexte et les individus changent.

« … les sentiments d'effroi, d'assurance, de désir, de colère, de pitié, enfin de plaisir ou de peine peuvent nous affecter ou trop ou trop peu, et d'une manière défectueuse dans les deux cas. Mais si nous éprouvons ces sentiments au moment opportun, pour des motifs satisfaisants, à l'endroit de gens qui les méritent, pour des fins et dans des conditions convenables…Là l'excès est une faute et le manque provoque blâme ; en revanche, la juste moyenne obtient des éloges et le succès, double résultat propre à la vertu. » (Aristote, Ethique de Nicomaque , livre II).

Décoder le fonctionnement des schèmes comportementaux

Tara Bennett-Goleman applique une thérapie des schèmes, car ce sont eux qui conduisent les individus à réagir de manière malsaine. Identifiés, ils permettent d'inhiber des habitudes pavloviennes (réflexe conditionné), de «réparer» ces habitudes émotionnelles inappropriées, pour voir et vivre au delà des filtres des croyances. En effet, c'est en repérant ses schèmes personnels, que chacun peut transformer ses troubles émotionnels et s'en libérer, en développant empathie pour soi, créativité, pour aller vers un mieux être.

Quelques exemples de schèmes selon T.B. Goleman:

  • le schème de l'abandon,
  • le schème de la privation affective,
  • le schème de la défiance,
  • le schème de la dévalorisation,
  • le schème de la soumission.

Identifier l’origine du déclenchement d’une crise «schématique»

L’organe responsable est l’amygdale, en effet, c’est elle qui a pour fonction de stocker nos souvenirs émotionnels négatifs. Ainsi, elle associe des chocs, souffrance extrême, terreur, tristesse à des réactions spécifiques. Elle agit en véritable « radar » passant au crible toutes nos expériences. En cela, l'auteure rejoint clairement les travaux sur l'intelligence émotionnelle de son époux D. Goleman.

Ces réactions émotionnelles inadéquates peuvent ainsi perturber une personne tout au long de sa vie, tant personnelle, que professionnelle. Cette approche de la gestion des émotions, de transformation des comportements exacerbés est simple et à la portée de tous. Elle apporte des solutions efficaces pour éradiquer des situations pour le moins stressantes, des comportements gênants, pour soi et les autres. L'auteure délivre également des méthodes de méditation issues de la sagesse bouddhique, visant à rompre les automatismes mentaux et affectifs inadaptés.

Rappelons une citation de Jean-Michel Wyl pleine de bon sens: «Mieux vaut une vie vécue qu'une vie qu'on aurait dû vivre !..»

A lire:

Réussite professionnelle et quotient émotionnel , tests de recrutement & bilans de compétences.

Sources:

Bennett-Goleman Tara , L’Alchimie des émotions , Pocket, 2004

Goleman Daniel, L'Intelligence émotionnelle , tome 1, tome 2, J'ai Lu, 2003

Sur le même sujet