Comment maigrir en stimulant son métabolisme

Quatre astuces pour tirer un maximum de valeur brûle-graisses de l'effort physique et perdre les kilos superflus plus vite et durablement.

L'effort physique est quasi incontournable si l'on veut retrouver la ligne et la conserver. Mais il ne faut surtout pas s'épuiser inutilement !

Exercices cardiovasculaires

Les spécialistes le disent tous : l’exercice physique de basse intensité, même prolongé, ne donne pas les mêmes résultats que l’exercice cardiovasculaire. Pour perdre du poids plus rapidement, il faut bouger de manière dynamique et transpirer ; accélérer le rythme cardiaque, la circulation sanguine et la respiration ; augmenter la température corporelle et les échanges oxygène-dioxyde de carbone… Tout cela donne un coup de fouet au métabolisme et surtout, au processus de dégradation des graisses. Mais attention ! Le type, la fréquence et la quantité d’exercice cardiovasculaire doivent être adaptés aux capacités et à l’état de santé de chacun et il est prudent de consulter un médecin avant d’entamer un programme de jogging ou toute autre activité sportive qui demande un effort intense.

Exercices de musculation

Beaucoup de femmes hésitent à entamer un programme de musculation. Raison invoquée? Les exercices de musculation vont faire gonfler les muscles et les veines de manière disgracieuse. Mais cela ne doit pas forcément être le cas. Tout dépend du type de programme. Il ne faut ni en faire trop, ni trop souvent.

Les exercices cardiovasculaires ne font que développer modérément la musculature du corps. Or, celle-ci est un moyen fantastique pour stimuler le rythme métabolique au repos ou " métabolisme de base " (en d’autres termes, les calories que notre organisme brûle en période d’inactivité totale). Pourquoi ? Parce qu’un kilo de muscle brûle beaucoup plus de calories qu’un kilo de graisse. Les muscles sont très énergivores. Cela signifie que si la proportion de muscle dans notre masse corporelle est plus importante, peu importe où celle-ci se trouve, nous consommons plus de calories à tout moment, même lorsque nous dormons. Les exercices de musculation sont donc un ingrédient utile dans un programme d’amincissement et de remise en forme. Mais attention ! Le muscle étant plus "lourd" que la graisse il ne faut pas s’étonner de ne pas voir de changement spectaculaire sur la balance dans un premier temps.

Changements de rythme

C’est ce que les Américains appellent " l’entraînement par intervalles " (interval training). Cela consiste en substance à ajouter à un programme d’exercices physiques une composante hyper-consommatrice d’énergie de manière irrégulière et pour un court laps de temps. Par exemple, à deux reprises pendant un jogging de 20 minutes, accélérer et faire un sprint pendant 30 secondes à une minute.

Pendant ces quelques secondes, le corps subit une sorte d’électrochoc et il est obligé de passer la vitesse supérieure de manière plutôt inattendue. Alors qu’il s’était "habitué" à un rythme certes plus élevé mais stable, il doit fournir pendant un bref moment et de manière soudaine un effort encore plus important. Cette situation exige qu’il brûle une quantité comparativement beaucoup plus élevée de calories.

Il y a maintes façons de mettre en œuvre ce concept de l’entraînement par intervalles. Certaines personnes choisiront comme exercice cardiovasculaire une promenade d’une heure en marchant d’un pas dynamique. Dans ce cas, l’interrompre avec quelques minutes de jogging, par exemple, permettra de "passer la vitesse supérieure" pour donner au corps ce coup de fouet brûle-calories. De même, lors d’exercices de musculation, augmenter le rythme des mouvements pendant quelques instants à intervalles irréguliers produira des effets semblables. Certains sports comme le football ou le tennis sont naturellement propices à ces changements de rythme bénéfiques.

Casser la routine

Ne dit-on pas que la diversité donne du piquant à la vie ? Il n’y a rien de plus frustrant et démotivant qu’une routine sportive monotone. Ajouter toutes sortes de petites variations - spontanées ou préparées - dans un programme de remise en forme nous encouragera à nous y tenir sur la durée. Étant donné que l’exercice physique est indispensable pour perdre du poids et ensuite garder la ligne, tout ce qui nous permet de continuer à en faire sur le long terme sans abandonner est utile. La deuxième raison pour laquelle la variété est importante nous ramène au concept d’entraînement par intervalles. La variété empêche le corps de s’installer dans une routine. Ne l’oubliez pas ! Le corps est une machine merveilleuse qui tentera toujours de faire les choses avec un maximum d’efficacité et donc, avec un minimum de gaspillage d’énergie. Il va donc rapidement s’adapter à ce que nous lui demandons.

Sur le même sujet