Réussir la promotion de son site web

Pour être un outil de communication et de marketing utile, un site web doit attirer et fidéliser un maximum de visiteurs. Voici quelques conseils.
7

Les experts en communication et en marketing le savent tous: faire émerger un site web de la masse et figurer en bonne position dans les résultats de recherche est un véritable défi, surtout lorsque les moyens financiers disponibles sont limités. Dans l’interminable chasse aux visiteurs, la concurrence devient chaque jour plus rude. Améliorer sa visibilité sur la toile peut devenir un véritable parcours du combattant parsemé de pièges en tous genres. Le référencement est devenu un business lucratif pour une multitude d‘intermédiaires commerciaux douteux qui vous promettent la lune en quelques clics bien sonnants et trébuchants. Mais à moins de surfer sur la vague d’un quelconque buzz mondial, la popularité d’un site dépend surtout du travail investi dans son développement au jour le jour. Il n’y a pas de miracles.

Choix du nom de votre site

Pour commencer, le choix d’un bon nom de domaine est important. Prenez le temps d’y réfléchir. Il doit être simple à retenir et court si possible, mais évitez les acronymes. Il peut être composé de deux ou trois mots séparés par un tiret ou non. S’il correspond au nom d’une société ou à une marque, il est conseillé de le déposer dans un maximum d’extensions génériques (.com, .net, .org, .info, .biz) en plus du domaine national (.fr, .be, .ca, etc) en raison du cybersquattage .

Qualité du contenu

Les textes doivent être bien écrits, clairs et concis, avec beaucoup de «respirations»: évitez les longs blocs de texte compacts sans espaces. Attention aux fautes d’orthographe et de grammaire! La qualité des titres et sous-titres est particulièrement importante: assurez-vous qu’ils soient courts et qu’ils contiennent un maximum de mots-clés pertinents . Ne surchargez pas votre site d’images: privilégiez la qualité plutôt que la quantité. Une surcharge d’images risque aussi de ralentir l’accès au site.

Navigation aisée

L’internaute doit pouvoir trouver l’information qu’il recherche facilement, en un minimum de clics. En règle générale, évitez les pages de présentation en flash qu’il faut désactiver pour accéder au contenu principal. Évitez aussi de multiplier les niveaux (sous pages). La structure du site doit être claire et logique. Assurez-vous qu’un plan du site est facilement accessible. Évitez aussi les surcharges d’information. Privilégiez une présentation épurée sur fond clair, ainsi qu’une unité de style et de couleur pour les caractères. Incluez autant d’hyperliens internes que possible menant d’une section à l’autre de votre site.

Mises à jour régulières

Assurez-vous que votre site soit mis à jour régulièrement et qu’il ne contienne pas d’informations «périmées». Les moteurs de recherche «aiment» les sites qui présentent régulièrement du contenu neuf. Par exemple, ajoutez-y régulièrement un document en PDF à télécharger, comme une lettre d’informations, un communiqué de presse ou un ebook , ou encore une vidéo, une musique, etc.

Instruments de fidélisation

Un internaute achète rarement un produit en vente sur un site qu’il ne connaît pas. Toute initiative visant à le faire revenir augmente la probabilité de vente. Par exemple, lui offrir l’option de s’abonner à un service d’information par e-mail (qui renvoie vers le site à promouvoir). La fidélisation est utile pour les sites non-commerciaux aussi.

Avec un auto-répondeur ( Aweber ou Cybermailing par exemple, qui fournissent ce service en français), il est possible de programmer à l’avance une campagne d’emails accrocheurs qui se déroulera automatiquement dès le moment où le visiteur s’inscrit via un formulaire.

Méfiez-vous des listes de contacts e-mail toutes faites! Choisissez plutôt de constituer votre liste vous-même. S’ils ne sont pas sollicités, une bonne proportion des emails envoyés en masse finira inévitablement dans la boîte spam des destinataires et ne sera jamais lue…

Échanges de liens

Rien de tel pour augmenter le trafic de visiteurs vers votre site que de faire apparaître votre adresse sur un grand nombre d’autres sites. Cela peut se faire en l’inscrivant dans des annuaires gratuits. Autre option: contacter individuellement les webmasters de sites pertinents et leur proposer un échange de liens. C’est un véritable travail de fourmi.

Certaines sociétés proposent l’inscription de votre site dans un grand nombre d’annuaires moyennant le paiement d’une somme variable: il est difficile de prouver l’efficacité de ces systèmes et il y a certainement des arnaques.

D’autres solutions existent comme les partenariats , y compris l’échange gratuit de publicités (exemple: AdsPlanet.fr ). Attention, lorsque vous mettez sur votre site des liens vers d’autres sites, assurez-vous qu’en cliquant dessus une nouvelle fenêtre s’ouvre à l’écran, ou vous risquez d’y perdre vos visiteurs.

Réseaux sociaux

Facebook et Twitter sont d’excellents outils pour faire connaître gratuitement votre site web. L’impact dépend évidemment de l’étendue de votre réseau et du talent avec lequel vous présentez votre site.

Vidéo & Musique

Faire une ou plusieurs vidéos de présentation et les placer gratuitement sur YouTube améliore le référencement de votre site. Une fois votre vidéo chargée, remplissez soigneusement le cadre «description» de votre vidéo en commençant votre texte par l’URL complète de votre site (ex: http://www.mon-site.fr ). Attention, incluez dans votre site les liens permettant de télécharger directement vos vidéos uniquement si celles-ci sont vraiment réussies. Enfin, pour vos compositions 100% musicales, utilisez plutôt MySpace .

L’afficher partout

N’oubliez pas d’inclure l’adresse de votre site web dans tous vos outils de communication papier et électroniques: sur votre carte de visite et papier à lettres, dans vos annonces et publications diverses, et dans la signature automatique de tous vos courriels.

Publicité payante

Les résultats obtenus via la publicité payante sont très variables. Une campagne de promotion ciblée sur Google AdWords peut produire des résultats spectaculaires, mais l’outil est complexe et il faut un certain temps pour le maîtriser. Ce genre de système appelé «pay-per-clic», qui est également proposé par Yahoo! et Microsoft et des gestionnaires de moteurs de recherche moins importants, peut aussi s’avérer très coûteux pour les mots-clés très recherchés. Dans tous les cas, il vaut mieux bien s’informer et se préparer avant de se lancer!

CONT12

Sur le même sujet