Faites le mur ! (Exit through the gift shop)

Le street artiste britannique Banksy réalise un documentaire sur Thierry Guetta un français exilé en Californie devenu l'artiste de rue Mr Brainwash.

Si le nom de Banksy semble peu connu, il est fort probable que chacun ait déjà vu ou entendu parler d’une de ses œuvres. Il est l’auteur de la cabine téléphonique tordue à Bristol, du graffiti des deux policemen qui s’embrassent, il a imprimé des faux billets de 10 livres avec le portrait de Lady Diana remplaçant celui de la reine d’Angleterre et il est également l’auteur de célèbres graffitis figurant sur le mur de la séparation en Israël. Mais personne ne sait qui est réellement Banksy, il cacherait son identité car son métier jongle trop souvent avec les limites de la légalité.

Son film, en salle depuis le 15 décembre, dévoile l’esprit de l’art de rue, le message humoristique et parfois très critique des affiches, tags et autres expression de l’art urbain. On comprend que parfois la dégradation n’est pas forcément celle que l’on croit. Dans un monde où les murs poussent plus vite que les arbres, le street artiste devient un terroriste de la beauté.

Guetta et Banksy inversent les rôles et échangent pinceaux et caméras

Thierry Guetta est un français qui réalise son rêve américain en ouvrant un magasin de vêtements vintage, vivant avec sa femme et ses enfants à Los Angeles. Il va commencer à filmer l’art de rue qu’il apprécie énormément. Il rencontre des street artistes dont les plus connus sont le Space Invader, Shepard Fairey et Banksy. Il va suivre les performances de ce dernier durant des mois.

Le documentaire attendu sur le street art de Guetta n’arrivant pas avoir le jour après des années de captures d’images, Banksy lui conseille de s’essayer lui-même à l’art de rue à Los Angeles tandis que lui-même tenterait de faire un film. Et c’est alors que l’impensable se produit Guetta prend le pseudo de Mr Brainwash et réunit des milliers de personnes lors de son exposition Life is Beautiful durant l’été 2008.

Le succès de Mr Brainwash et de Life is Beautiful

Guetta a passé plus de 10 ans à suivre des artistes de rues dans le monde entier et en quelques mois seulement d’exercice il utilise toutes ses économies pour lancer son exposition Life is Beautiful . Il a des centaines d’œuvres exposées, inspirées par l’esprit du street art. Parmi les œuvres on retrouve le portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol dont le visage est remplacé par d’autres icônes comme Marilyn Manson ou Michael Jackson. Elvis Presley tenant une mitraillette à la place de sa guitare a également connu beaucoup de succès. L’exposition est une réussite spectaculaire, accueillant plus de 7000 personnes le soir de l’ouverture. Alors qu’elle devait rester deux semaines seulement elle sera prolongée tout l’été.

Tout au long de son documentaire Banksy nous interroge sur la légitimité artistique de Thierry Guetta. Est-il un opportuniste chanceux ou bien un artiste en latence depuis des années ? Les milliers de personnes ayant parcouru son exposition, le LA Week magazine, ou encore Madonna pour qui il réalise la pochette de son album Célébrations, semblent tous croire en son talent. Les artistes de rues en sont moins convaincus et peuvent y voir une dénaturation commerciale de l’esprit du street art. Cependant seul le public peut juger de sa qualité artistique. Alors Mr Brainwash imposteur ou génie ?

Sur le même sujet