user_images/255024_fr_2005.jpg

CHRISTELLE FONS

Publié dans : Les articles Culture de christelle fons

Biographie de la faim d'Amélie Nothomb

Faim de nourriture, de connaissances, d'amour, de reconnaissance. Amélie à l'âge de la préadolescence se questionne, éveille ses sens.

Amélie Nothomb, écrivaine
Belge, née le 13 août 1967, est issue d’une famille aisée dont le père est
ambassadeur. De ce fait, elle voyage beaucoup.

Née au Japon, elle garde un attachement à ce
Pays et à sa culture qui se ressent dans ses écrits.

Les romans qui ont fait son succès :

  • " Hygiène de l’assassin ", en 1992,

  • "Stupeur et tremblements", en 1999, qui obtient le grand prix de l’Académie
    française.

Boulimique d’écriture, elle écrit un roman par
an. De quoi enchanter les fans inconditionnels du genre.



La 
Biographie de la faim retrace la vie d’Amélie de ses 4 ans à ses 14
ans.

Que de bouleversements en si peu de temps ! 

Elle vit dans 3 Pays très différents : de
la Chine communiste au Bangladesh, en passant par les Etats-Unis capitalistes
elle passera du plaisir de la découverte de l’alimentation à la vision de ce
qu’est la suralimentation puis à l’abstinence.



La faim alimentaire : élémentaire ?



Amélie grâce (ou à cause) de ses voyages 
s’est trouvée confrontée à différents univers, peuples, diverses manières de
s’alimenter.

Du Japon au Bangladesh en passant par la Chine
et  les Etats-Unis, Amélie, à l’âge critique de  la préadolescence,
cherche à éprouver son corps.

La boisson, la nourriture, si excédantes dans
les pays dits civilisés, si rare dans les Pays du tiers monde, la fait passer
du stade d’enfant joyeuse de découvrir ce qu’est l’alimentation à l’adolescente
prostrée qui refuse de se nourrir (du moins de nourriture).

 

La faim d’amour : existence ?



La faim d’amour, nous la retrouvons de part et
d’autres.

Tout d’abord celle d’Amélie envers sa mère et sa
sœur et Nishio-San, sa nounou.

Etre cajolée, aimée de façon inconditionnelle
par celles qu’elle nomme elle-même "ses déesses" est vital.

L’amour qu’elle réclame de son père est
plus discret ; un simple regard lui suffit.

La faim d’amour de sa fille au pair, Inge, pour
un homme, lui semble incompréhensible.

Celle  de ses camarades de classe pour
elle, la meilleure élève, "la star" (amour démesuré rendant certaines
hystériques) la rende perplexe.

 

  La faim de reconnaissance : aberrance ?



Tout est dit par ses simples mots d’Amélie à sa
mère :

"-  Aime-moi".

 Ce à quoi sa mère répondra une chose
insoutenable alors par la jeune fille, qui demande toujours plus :

"- si tu veux que je t’aime encore
plus, séduis-moi".

Ces mots n’ont-ils  pas été parmi les
déclencheurs de l’Amélie telle que nous la connaissons, recherchant
indéfiniment la reconnaissance ?

Quel être humain n’a pas soif d’être reconnu
pour ce qu’il est ? ce qu’il fait ? 

Ne dit-on pas "être en manque de
reconnaissance" comme en manque d’amour, de nourriture.

 

La faim de connaissances : quintessence ?



Les livres sont essentiels dès le plus jeune âge
pour Amélie. Ils sont sa vie.

Ils deviennent sa seule nourriture au
Bangladesh.

Devant tant de misère, comment continuer à se
nourrir ?

Phèdre, tous les mots du dictionnaire, furent,
entre autre, mastiqués, avalés, digérés.

 

Laquelle de ses faims est-elle existentielle ? 



D’aucuns diraient la nourriture.

Trop habitués à manger pour manger, les peuples
"dits civilisés" oublient d’écouter leur corps.

Ils ne sont pas confrontés à la faim, ils la
devancent.

L’amour de l’autre serait donc plus important.

Mais aux yeux d’Amélie celui de connaissance
serait supérieur, tant elle est boulimique de lecture.

Mais à quoi servirait-on cloîtrés dans notre
coin avec nos connaissances ?

Les faire passer, donner aux autres le résultat
de ses interrogations :

Tel est le destin d’Amélie. Elle nous transporte
dans son monde entre imaginaire, vécu, réflexions.



 


À propos de l'auteur

user_images/255024_fr_2005.jpg

CHRISTELLE FONS

Philatélie et lecture : mes deux hobbies
  • 63

    Articles
  • 14

    Séries
  • 0

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!