Campagnes en transitions, s'installer hors normes

La Fédération nationale des CIVAM tente de mettre en phase les besoins des porteurs de projet en agriculture qui ne répondent pas aux critères nationaux.

La Fédération nationale des centres d'initiatives pour valoriser l'agriculture et le milieu rural est composée de membres conscients que la politique agricole actuelle ne convient pas à tous les porteurs de projet.

Ses adhérents souhaitent construire une campagne dont le facteur de développement est la cohésion sociale. Pour eux, il est urgent d'obtenir un dialogue ville-campagne. Une des prérogatives des CIVAM est de proposer des solutions à des porteurs de projet qui ne rentrent pas dans les critères de l'installation traditionnelle.

C'est le cas pour un nombre important de personnes qui ne détiennent pas de terres.

Après analyse, on constate que tous ces gens qui ne rentrent pas dans les critères de l'aide à l'installation en agriculture créent de la valeur ajoutée.

Plus que cela, ces nouveaux venus sont porteurs d'idées allant dans le sens du développement durable des campagnes. Ils créent du lien social, de l'emploi et travaillent sur la qualité alimentaire et environnementale.

Les CIVAM veulent démontrer que l'installation agricole progressive est possible dans le cadre des circuits courts pour la commercialisation des produits alimentaires.

Dans le Béarn, la SAS GrAINES a été créée par le CIVAM de la région. Elle soutient les agriculteurs qui souhaitent s'installer sans ferme familiale.

Une couveuses pour les agriculteurs

La couveuse SAS grAINES met à disposition des porteurs de projets en agriculture, des moyens de production et un accompagnement humain, financier et administratif. Les couvés bénéficient d'un contrat d'appui au projet d'entreprise (CAPE) de 12 mois, renouvelable 2 fois.

De cette façon, ils continuent de bénéficier de leur statut antérieur et de leurs avantages sociaux. L'accompagnement se situe largement en amont de l'installation proprement dite. Cela laisse le temps aux couvés de clarifier leurs idées d'avenir, de faire des choix et de percevoir les enjeux locaux. En 2011, les premiers couvés de la SAS sont en cours d'installation.

Cette initiative s'adresse surtout à un public qui ne vient du milieu agricole et qui souhaite s'installer sur de petites structures à forte valeur ajoutée.

La démarche s'appuie sur un système de parrainage pour accompagner le porteur de projet sur le terrain.

Toutefois pour rester en phase avec la réalité, les CIVAM mettent en garde les demandeurs qui auraient des idées hétéroclites déconnectées du terrain.

Coordonnées de l'équipe nationale des CIVAM

Accueil: 01.44.88.98.58

fncivam@globenet.org

Direction: 01.44.88.98.60

veronique.rebholtz@civam.org

www.civam.org

Sur le même sujet