L'ortie à consommer sans modération

L'ortie est un trésor de bienfaits utile à tous les jardiniers, c'est aussi un aliment délicieux aux propriétés nutritives intéressantes
120

L'ortie n'a qu'un défaut, elle pique. Encore peu connue du grand public comme aliment, chacun s'emploie à la détruire, au jardin comme en agriculture. C'est mal connaître cette herbe folle qui reste pour nous un cuisant souvenir d'enfant égaré jambes nues dans une touffe d'orties. Certes elle est urticante, mais possède bien d'autres propriétés à tester.

L'ortie un bienfait pour la santé

L'ortie apporte un grand nombre de vitamines, oligo-éléments, des acides organiques et aminés, des tanins, de l'histamine, de la choline, de l’acétylcholine etc. Elle est très riche en protéines végétales. Elle en contient deux fois plus que le soja. C'est un atout intéressant pour les végétariens.

Elle contient également de la silice. C'est un fortifiant général et un remède contre les rhumatismes.

Un met délicat au goût subtil

L'ortie n'est pas seulement bonne pour la santé, c'est un délice pour le palais. Beaucoup connaissent la soupe aux orties. Mais il est possible de la consommer de nombreuses façons. Un gratin d'orties et de pommes de terre est un plat savoureux pour accompagner une viande.

Un soufflet aux orties accompagné d'une salade sera un dîner de choix pour épater votre entourage.

Côté sucré, essayez les petits sablés aux orties, vous n'y résisterez pas. Vous trouverez différentes recettes sur http://vivrepratiquelacampagne.blogspot.com

Certains font de la bière aux orties. Dick et James Strawbridge vous donnent la marche à suivre pour la réaliser, dans leur livre 'Vivre (comme) à la Campagne' aux éditions Larousse. c'est une boisson excellente.

L'ortie se consomme crue ou cuite

Oubliée de nos jours comme élément culinaire, l'ortie est un légume qui fut cuisiné depuis la nuit des temps par les peuples primitifs.

En France toutes les espèces d'orties sont consommables. Les jeunes pousses se mangent entièrement au printemps. Si vous souhaitez utiliser la grande ortie en été, ne prenez que le haut de la tige. Le reste est filandreux.

Cuite, séchée ou coupée très finement, l'ortie perd son caractère urticant. Ce qui permet de la consommer également en salade.

Mode de conservation de l'ortie

Pour récolter l'ortie, n'oubliez pas de prendre des gants, sinon vous seriez vite découragé. Au printemps vous cueillerez les jeunes pousses à utiliser de suite. Juin sera la meilleure saison pour récolter la plante entière. Il est très facile d'en faire des bouquets et de les mettre sécher la tête en bas une dizaine de jours dans un local aéré. Ne faites pas des bouquets trop gros, le cœur pourrirait au lieu de sécher. il vous suffira ensuite de détacher les feuilles et de les conserver à l'abri de la lumière dans un bocal hermétique. Les orties sèches s'utilisent de la même manière que les orties fraîches. Elles sont à consommer dans l'année, si vous voulez leur garder un atout nutritif.

Vous pouvez aussi décider de les congeler. dans ce cas après les avoir lavées et séchées, mettez les en sacs et congelez!

L'ortie arrive toujours à point nommé lorsqu'on est en manque d'imagination pour réaliser un repas original.

Sur le même sujet