Comprendre la cellulite pour l'éliminer

Nichée sur les fesses et les cuisses, sur les bras ou le ventre, la cellulite est la bête noire des femmes, explication et solutions pour s'en débarasser
256

Résistante aux régimes, elle concerne les minces comme les rondes. Mais qu’est ce que la cellulite ?

La cellulite peut faire son apparition sur tout type de silhouette mais touche particulièrement les femmes car ces dernières ont une répartition des graisses différente de celles des hommes. Ceci est génétique et hormonal. Il s’agit d’une couche superficielle de gras localisée sous la peau. S’ensuit une prise de volume des cellules graisseuses ( adipocytes ) auxquelles s’ajoutent une rétention d’ eau (mauvaise circulation sanguine et lymphatique) et une fibrose (modification des fibres collagènes ).

De manière générale on la retrouve à l’intérieur des genoux, au niveau des cuisses et des fesses. Lacellulite sur les cuisses est la plus fréquente. Elle est souvent celle qui dérange les femmes et c’est principalement sur cette zone que se concentrent leurs efforts pour la faire disparaître, ou du moins essayer d’arriver à la diminuer.

Tant que la cellulite n’entraîne pas de vergetures, ni de sensation de jambes lourdes, il n’y a aucun risque pour la santé. Néanmoins, il y a le critère esthétique qui rentre en jeu pour toute femme qui prend soin d’elle. Les dégâts peuvent être plus ou moins importants, ce qui facilitera ou au contraire compliquera la disparition complète de cette dernière.

Les causes de son apparition

Celle-ci est la combinaison de plusieurs facteurs :

- Génétique : déséquilibre entre la lipolyse (fonte des graisses) et la lipogenèse (stockage des graisses).

- Hormonal : équilibre entre œstrogènes et progestérone qui décide de la répartition des graisses dans le corps : chaque épisode de la vie hormonale (puberté, grossesse, prise de contraceptif, ménaupose...) entraîne des variations.

- Circulatoire : plus la circulation sanguine et lymphatique s’effectue mal, plus le risque de voir apparaître les capitons est important.

- Alimentaire : quantité et qualité des aliments influencent le stockage de gras dans le corps.

- Musculaire : La tonicité des muscles régule la masse grasse.

Ainsi, selon chaque cas, on distingue 3 types de cellulite :

- Fibreuse (un dysfonctionnement du collagène domine).

- Avec rétention d’eau (une mauvaise circulation domine).

-Adipeuse (l’excès de stockage des graisses domine).

La cellulite fibreuse

La cellulite fibreuse est une des plus difficiles à traiter. Dure au toucher, elle est particulièrement dense et douloureuse à la palpation. Contrairement à d’autres formes de capitons, l’effet peau d’orange et peau bosselée apparaît sans même avoir à la pincer.

Il s’agit d’une cellulite accumulée au fil des années et non-traitée, on la rencontre donc très rarement avant 50 ans. Dans une démarche préventive, une alimentation contrôlée et une pratique régulière d’une activité physique est conseillée.

Traitement :

- pratiquer un sport, par exemple de la marche, du vélo, de la nage afin de solliciter les muscles inférieurs du corps.

-drainer les jambes avec des massages circulaires doux, à appliquer une crème anti cellulite pour assouplir les tissus fibreux et booster la production de collagène pour lisser et raffermir.

La cellulite avec rétention d’eau dite aqueuse

Celle-ci est moins flagrante que la fibreuse, beaucoup plus diffuse lorsqu’on regarde ses jambes dans un miroir ! Mais une sensation de jambes lourdes et gonflées l’accompagne souvent. La gêne est donc plus à ranger dans la catégorie « bien être » que « beauté ».

Dans ce cas il s’agit des circulations lymphatique et sanguine qui ont besoin d’être revigorées ! L’apparition de rétention d’eau est donc également une des conséquences de ces mauvaises circulations.

Traitement :

-Pratiquer un sport motivant non perçu comme une contrainte. L’aquagym est reconnue comme efficace car elle permet de solliciter l’ensemble des muscles des jambes et surtout des cuisses.

-Limiter la consommation de sel lors des repas pour éviter la rétention d’eau.

-Se rendre une fois par semaine chez un professionnel (kinésithérapeute ou esthéticienne) pour stimuler la circulation des jambes grâce à un drainage lymphatique .

La cellulite adipeuse

Celle-ci peut se loger dans les genoux, l’abdomen et les cuisses. Visible à l’oeil nu comme la cellulite fibreuse, mais contrairement à cette dernière elle est plus souple et n’est pas douloureuse au toucher. Dans ce cas là, l’hygiène de vie est directement mise en cause, en plus du terrain génétique plus ou moins élevée chez toutes les filles.

L’excès de poids, dû à une alimentation trop riche en lipides et en mauvaises graisses ainsi qu’à un manque d’exercices physiques favorise largement le problème.

Traitement : (pas de miracle)

- se remettre au sport.

- se plier à un programme de régime alimentaire adapté, dans l’idéal mis au point par une diététicienne.

- appliquer un soin anti cellulite en pinçant la peau entre l’index et le pouce et en la faisant rouler de façon à décoller les amas graisseux.

Alors pour se sentir bien cet été, pratiquer du sport, avoir une bonne hygiène alimentaire et une partie du problème sera réglée.

Sources : internet.

Sur le même sujet