Le CV filmé sur internet : une fausse bonne idée ?

Le CV version filmée se développe sur le web. Quels avantages et quels dangers pour ce nouveau mode de candidature dans la recherche d'emploi ?
13

Le CV filmé, nouveau mode d'expression de ses aspirations professionnelles, est de plus en plus fréquent sur la toile. Dans le cadre d'une recherche d’emploi, il reste associé à la version papier traditionnelle. Toutefois, il peut se substituer à une lettre de motivation.

Comment ça marche ?

Le but est avant tout de se présenter, de tenter de séduire un employeur avec peu de mots et de larges sourires. Quelques secondes suffisent à certains pour exposer leurs expériences, leurs compétences, leurs aspirations etc. Du format clip au court métrage, l'objectif est de convaincre par l'image.

Votre chef d’œuvre en boîte, il peut être déposé sur des sites spécialisés et consulté par d’éventuels employeurs : easyCV.fr , youjob.com ou easyview.fr .

Des résultats contrastés

Du CV webcam à la biographie filmée, toutes les versions coexistent. Une rapide présentation ou plusieurs minutes pour résumer un parcours de vie et des ambitions futures. Ce qui frappe immédiatement c’est la grande inégalité en termes de forme et de fond.

  • La forme :

A côté de ces documents amateurs, d’autres présentent des vidéos aux allures de courts métrages aboutis. Une image nette et un son sans bavure, un cadrage parfait et un montage réussi. Là, l’effet est tout autre : l’esthétisme est au rendez-vous.

  • Le fond :

Les dangers

Ni le métier d'acteur ni celui de metteur en scène pas plus que celui de scénariste ou de cameraman ne s'improvise. Le CV filmé est une arme à double tranchant. Certes, au premier abord, il est plus ludique que sa version papier. Mais en y regardant de plus près, plusieurs de ces messages ne sont pas loin des petites annonces d’Elie Semoun.

Pour faire court, on multiplie les risques de se disqualifier par une technique qui fait défaut, un sourire figé ou trop marqué, et tous ces petits tics du novice face à une caméra.

Quelques conseils

Pour se lancer dans l'aventure il ne faut laisser aucune place à l'improvisation :

  • un cadre neutre, de préférence un fond uni,
  • un matériel vidéo de qualité,
  • un professionnel ou un amateur confirmé pour filmer,
  • un texte préparé, construit, scénarisé et maîtrisé,
  • une tenue soignée et adaptée au domaine visé (éviter par exemple le style surfeur pour un poste de comptable),
  • une prononciation et une élocution parfaite,
  • des gestes contrôlés (éviter de gesticuler dans tous les sens), sobriété, retenue et décontraction.

Pour transformer le CV filmé en moyen d’autopromotion pertinent et efficace, le mieux est de savoir manier techniquement l’image et le son tout en maîtrisant la communication orale et non verbale.

Sur le même sujet