La pharmacie verte: remèdes à base de plantes et d'aliments

Du fond de nos armoires, voici quelques remèdes simples à base de plantes et d'aliments qui composent la pharmacie verte, à utiliser tous les jours.
11

Le pouvoir curatif des plantes médicinales et des remèdes naturels regorge de sagesse et de savoir-faire ancestraux. Utilisées en infusion, en décoction, en teinture ou mangées nature, bien des plantes et herbes aromatiques ont déjà prouvé leurs vertus apaisantes dans le soulagement de divers maux quotidiens ou dans la prévention de pathologies et de certaines maladies.

Et que dire des aliments enfouis dans notre garde-manger qui servent d'emplâtre, de onguent, ces remèdes miracles, souvent indispensables qui nous nourrissent, nous réconfortent et nous soignent aussi.

La sagesse ancestrale à portée de main

Sur les 300 000 espèces végétales dénombrées depuis les confins de la forêt amazonienne jusqu'au sommet du mont Blue Ridge, aux États-Unis, seulement 10 % ont fait l'objet d'études scientifiques pour élargir les connaissances sur leurs multiples propriétés thérapeutiques, mais aussi toxiques.

La phytothérapie, qui comprend les plantes sauvages comestibles ou cultivées, les écorces, les racines, les aromates, les huiles essentielles, s'inspire des savoirs anciens et se révèle un moyen naturel de prévention pour maintenir sa santé qui constitue un bien précieux.

Par conséquent, il faut utiliser ces plantes prudemment; un herboriste ou un phytothérapeute expérimenté qui connait l'univers des quelques 1000 à 2000 plantes botaniques doit être en mesure de nous informer utilement sur leurs propriétés, leurs bienfaits et nous prémunir des interactions possibles avec les médicaments.

Ces herbes aromatiques et ces plantes qui soulagent

Excellente source de chlorophylle, de fer, de manganèse et de vitamine C et K, le persil combat la mauvaise haleine. Trop souvent délaissée dans le fond de nos assiettes, cette plante herbacée est pourtant très efficace pour le système de reproduction de l'homme, car elle contient une quantité importante de zinc. Par contre, les femmes enceintes doivent s'abstenir de trop en consommer.

Si de petites bosses apparaissent sur la peau, on applique simplement des compresses de persil avec une cuillerée à thé d'huile d'olive extra vierge pressée à froid en plus d'une pincée de sel, jusqu'à la guérison.

L'ail est bon pour les poumons, l'asthme, le rhumatisme; ce bulbe aromatique prévient les maladies cardiaques et le cancer. On peut avaler une gousse d'ail avec un morceau de citron, et pour éviter une haleine fétide, on boit immédiatement un verre de lait.

Le thé vert, le stevia et la réglisse, qui contient de l'indole, une substance complexe aux effets anticarie, ralentissent la progression de la gingivite, tandis que le sorbier atténue les maux de dents. Antiseptique, la myrrhe peut servir de gargarisme et de rinçage buccal.

Les aliments, les légumes qui nous soignent naturellement

La mélasse noire fortifie, purifie, nettoie les matières grasses dans le sang, supprime les gaz contenus dans l'estomac. Elle sert habituellement de laxatif. Le vinaigre pur et froid s'attaque aux blessures, enflures, il fait craquer les cors aux pieds. Le rhumatisme s'apaise avec des compresses de linge humide avec du vinaigre froid en prenant soin de l'appliquer seulement une fois.

Le cresson doit être mangé vert et frais; jaune, il devient toxique. Ordinairement, il fait rajeunir la peau et accélère la pousse des cheveux. Il calme aussi les maux de dents tout comme le jus d'oignon ou de thym versé dans l'oreille du côté de la dent douloureuse.

On guérit les verrues en les frottant avec une pomme de terre coupée en deux, par la suite, on jette la pomme de terre. Un oignon broyé et appliqué en compresse durant trois heures soulage un mal de rein, et si on a de la fièvre, on dépose la compresse sur la nuque. On éloigne le virus de la grippe en mettant à l'intérieur d'un bol sans couvercle un oignon cru, coupé en quatre qu'on place dans une pièce de la maison.

Pour le rhume des foins, on fait bouillir une botte d'oignons avec les racines et la feuille, ensuite on se place par-dessus la marmite, la tête recouverte d'une serviette, pour inhaler le bouillon.

Recette pour les courbatures, les frissons

Le saule blanc et la reine-des-prés, anti-inflammatoires et analgésiques, possèdent des propriétés comparables à ceux de l'aspirine; combinés avec le gingembre, ils sont réputés pour lutter contre la fièvre. Cette recette arrête systématiquement les frissons.

  • 7 tranches de gingembre
  • 3 bouts blancs de céleri
  • 3 branches de menthe
  • Un zeste de citron
  • 3 tasses d'eau

Source: James A. Duke, Ph.D., La pharmacie verte , Modus Vivendi, 2005.

Sur le même sujet