Le Dumpster diving : l'art de consommer dans les bennes à ordures

Le Dumpster diving ou la récupération d'objets dans les bennes à ordures est un expédient peu commun pour pallier la surconsommation et le gaspillage.
35

Il est 23h35. Munis d'une lampe de poche, de gants en plastique et d'un grand sac à poignées, Patrick et Sarah plongent dans une grosse benne et telle une fouille archéologique, ils cherchent, à l'affût, des fruits, des légumes, des boîtes de conserve, des denrées encore consommables. Cette chasse aux "trésordures" se termine lorsqu'ils soulèvent un carton plein de fruits et d'aliments encore comestibles.

Comme bien d'autres glaneurs, ils pratiquent le dumpster diving, c'est-à-dire la fouille des poubelles qui consiste à inspecter les bennes à ordures pour récupérer des articles utilisables ou encore de la nourriture à partir des déchets commerciaux ou résidentiels.

Le recyclage des aliments

Pour des raisons économiques, sociales et écologiques, ces pêcheurs de poubelle appelés freegans , groupe écologique qui lutte contre le gaspillage et évite la surconsommation, ramassent les vivres comestibles jetés délibérément par les commerçants des épiceries ou des supermarchés incapables de les vendre en magasin.

Ces aliments sont délaissés, la plupart du temps, pour des raisons purement esthétiques : boîtes de conserves cabossées, fruits difformes ou un peu trop mûrs, légumes légèrement pourris, produits périmés ou qui ont atteint presque la date de péremption. Les commerçants hésitent à donner les produits à des organismes de bienfaisance pour ne pas déroger à certaines lois les obligeant à distribuer des biens de bonne qualité.

Pour se nourrir à moindre coût ou donner une seconde vie aux aliments, pour réduire les déchets et diminuer le gaspillage, des étudiants, des gens dans le besoin, des freegans s'adonnent à cette pratique inédite qui gagne chaque jour des adeptes en milieu urbain.

Les aliments récupérés dans les bennes

Sitôt arrivés dans leur cuisine -ils n'ont pas traîné dans le quartier, car ils connaissent le moment opportun pour la plongée et les bons points de ressources- , Patrick et Sarah font le tri des aliments recueillis : des fèves vertes un peu brunâtres, des fraises, des pêches biologiques, un poivron, des artichauts, deux poireaux, de la salsa, du poulet, du saumon, des lentilles, du pain, des pâtisseries qui sont encore en bon état ; ils ont aussi déniché deux bonnes bouteilles d'huile d'olive extra vierge.

Pendant que ces freegans se réjouissent de s'alimenter presque gratuitement et de façon écologique, certains spécialistes s'inquiètent de la salubrité des aliments jetés tels quels et des micro-organismes qui entreraient en contact avec cette nourriture et des risques potentiels sur la santé. Mais Patrick se défend de bénéficier d'un bon système immunitaire: "Et puis, nous surveillons le moment propice où les commerçants jettent les vivres dans les bennes, comme ça, nous dérobons les aliments le plus frais possible".

Si on jette rarement les aliments dans les pays en voie de développement, aux États-Unis, 40 à 50 % de la nourriture est gaspillée. Une célèbre phrase du mouvement freegan affirme que "la solution à la faim dans le monde se retrouve dans les poubelles de New York".

Ceux qui vivent des résidus des autres

Le glanage est pratiqué depuis longtemps dans les régions rurales, notamment par la fouille des aliments dans les champs des agriculteurs. Des écologistes et des personnes démunies en font leur gagne-pain, ils trient les déchets commerciaux: produits électroniques, meubles, vêtements, nourriture sans oublier les divers objets ramassés par des artistes.

Est-ce légal le dumpster diving ?

Les lois sur le glanage varient d'un pays à l'autre. En Angleterre et au Pays de Galles, on considère le glanage comme du vol, mais on applique rarement la loi. En 2000, l'Italie légalise la plongée dans les bennes. Au Canada, si on ne pratique pas cette ceuillette dans une propritété privée, on n'enfreint pas la loi.

En attendant, cette pratique particulière permet à bien des gens de se nourrir et d'éviter un gaspillage inexorable dans notre monde de la surconsommation.

Pour le glanage à Montréal (Canada): www.lepouceux.com/discussion/showthread.php?t=2463

Sur le même sujet