Les sciences cosmiques: vers la réalisation de soi

Les sciences cosmiques entre étude des lois universelles et méthode dynamique, positive de transformation et de réalisation de soi.
89

Basées sur l'étude du cosmos et des lois qui déterminent la matière de l'univers, des esprits et des âmes, les sciences cosmiques s'adressent à l'être humain moderne qui désire se connaître, évoluer et améliorer ses relations avec les autres.

Un mouvement ésotérique qui réveille le potentiel humain

Cette méthode ésotérique, actuelle et approfondie qui provient du Québec, au Canada, éveille les immenses possibilités du subconscient, comprend une série de cours et de sessions intensives durant lesquels le chercheur en sciences cosmiques développe sa personnalité, réveille son plein potentiel, prend conscience des différentes énergies qui l'influencent, de son rôle dans l'univers, tout en découvrant sa mission personnelle sur la terre.

Parallèlement, il est appelé à expérimenter, dans le quotidien, ses nouvelles connaissances délibérément et s'efforce de les vivre en harmonie sur les plans physique, intellectuel, psychique et spirituel.

Adéla Tremblay Sergerie, "la mère de la science cosmique"

Adéla Tremblay Sergerie est à l'origine de nombreux écrits qui rassemblent toutes les connaissances des lois universelles appelées "les sciences cosmiques". Née à Chicoutimi (Québec) le 5 février 1902 de parents humbles, elle sentit très jeune cet appel intérieur à mieux connaître les secrets de la nature. Elle étudie la philosophie, l'atome et un peu tard la psychologie, les sciences connexes et obtient une maîtrise en caractérologie, étude psychologique des différents caractères, à l'Université de Louvain, en Belgique. Durant ses voyages en Europe, elle étend sa culture générale.

De retour au Québec, elle fonde à Chicoutimi, avec M. F. X. Boudreau, agronome, l'Institut canadien de caractérologie, affilié à l'Institut de caractérologie de Louvain et à l'Association internationale de psychologie de l'écriture de Springfield, dont le but est de diffuser les sciences du caractère qui dévoilent que chacun se diffère par les traits psychologiques. Elle enseigne et publie de nombreux livres dont De la cellule à la morpho-psychologie humaine , qui traite de biologie, de caractérologie, de psychologie des formes, de l'évolution de la création et de la projection de l'homme dans le futur.

Sa véritable mission débute lorsqu'elle commence à recevoir par radiesthésie des communications du grand livre des lois universelles, qui selon les sciences cosmiques, suggère que l'être humain est un membre actif et nécessaire dans le cosmos. Ainsi, de 1969 à 1980, elle rédige en 10 000 pages et 6000 illustrations et sous une forme spirituelle et scientifique, tout le processus de création et de l'évolution de l'univers.

Des sessions intensives pour libérer son subconscient

"Il faut travailler dans la joie, ne jamais se plaindre ni avoir de regard désillusionné". C'est dans ce percutant esprit de motivation et d'encouragement que Carmen Loranger (1924-2003), conseillère en orientation, a animé durant plusieurs années des sessions intensives et initié les 60 sillons cosmiques, qui sont une série de conférences variées se produisant la fin de semaine, à l'Université Laval dans la ville de Québec. En définitive, des maîtres spirituels lui ont décerné le rôle de faire connaître et de diffuser cette méthode s'adressant à toutes les couches de la société.

Dans la session "L'homme et ses possibilités", le chercheur en sciences cosmiques s'exerce, par des méthodes simples, comme l'autosuggestion et le codage des phrases répétitives à l'aide d'un métronome, à utiliser le plein potentiel de son intelligence afin d'améliorer son existence, se réaliser et s'accomplir. Il s'entraîne à libérer son subconscient, à se défaire des anciennes croyances acquises depuis l'enfance, à matérialiser, à transformer la matière, à faire des plans et à purifier son corps physique en codant les douze lois cosmiques.

Durant le cours sur la détente, il apprend les causes réelles de la fatigue nerveuse, de l'inquiétude, l'obsession et les moyens efficaces d'y remédier. Durant la session "méthodologie et programme pour les jeunes", on explore les besoins physiques, affectifs et psychologiques des jeunes et la rééducation de l'enfant handicapé; on enseigne aussi l'éveil du potentiel créateur, des neurones et des cellules nerveuses, c'est-à-dire l'intelligence.

Lire aussi: Les sciences cosmiques et le développement intégral de l'être

À consulter: www.sciencescosmiques.org

Sur le même sujet