user_images/107833_fr_2009111214.jpg

CLAUDE WEBER

Publié dans : J'ai parlé à Dieu

Quand tout se ligue chapitre 4

Un beau matin, alors que je travaille à Paris, mon fils m'appelle.....

Au mois d'Août 2001, je retourne à Paris travailler; je reçois entre temps les deux autres tomes et lorsque j'ai un moment pour lire, je dévore cette lecture ô combien instructive !

Je vous ai déjà expliqué que j'étais responsable de restauration scolaire et qu'à ce titre j'allais contrôler le travail des cantinières.

Un beau jour, alors que je contrôlais un centre cuiseur d'arrondissement, mon téléphone se met à sonner et je reconnais un appel de mon fils, chose rarissime .

Je décroche et avant de pouvoir dire quoique ce soit, mon fils me crie dans le téléphone ; 

" Papa, il est vivant !"

" Mais qui ? "

" Ben ! Roger tiens !"

La chef de cuisine n'a toujours pas compris ce qui m'arrivait ce jour là , je sautais de joie !


J'ai pris le premier métro et je suis revenu à mon bureau pour appeler l'éditrice des tomes: je voulais avoir un rendez vous avec ce rescapé d'une mort attendue .

Entre temps, je dois vous avouer une chose, je me suis révolté contre notre situation d'emploi précaire et j'ai décidé de devenir délégué syndical, puis élu à une majorité écrasante délégué du personnel...

ça paraît déplacé dans mon histoire mais ça a une importance cruciale, vous comprendrez plus tard ....

Lorsque j'ai compris que j'avais derrière moi plus de la moitié du personnel de cet arrondissement, j'ai déclenché une grève mémorable ! c'était du jamais vu et les élus étaient choqués !

Cette grève a été une réussite totale et les employés de droit privé ont obtenu les même droits que les fonctionnaires titulaires de droit public !

Ils sont maintenant rémunérés de la même manière, ont les même congés et bénéficient des même droits à l'avancement de leur carrière .

La discrimination entre les deux statuts n'existe plus .

Comme j'étais certain d'être soutenu par ces braves femmes, je déposais une plainte contre l'administration municipale de cet arrondissement auprès du tribunal administratif: je réclamais 35000 euros pour tromperie sur mon statut et 1900 heures supplémentaires non rétribuées ainsi que pour les journées compensatoires auxquelles j'avais droit et qui auraient dû m'être accordées.

Nous avons permis par notre action de faire virer l'ancienne municipalité aux élections ( grâce notamment au vote des parents d'élèves ) qui a été très significatif de la désapprobation du mépris entretenu auprès des cantinières et chefs de cuisine de leur écoles.

du même coup les responsables de cet état de fait ont aussi été virés : le directeur, le contrôleur de gestion et le responsable des ressources humaines , trois tristes personnages sans grand intérêt....

La nouvelle municipalité m'a proposé une transaction à 25000 euros, c'était moins mais j'ai accepté...

J'ai touché cet argent la veille de partir à la découverte de mon nouveau pays d'adoption et surtout à la rencontre de Roger le transcommunicateur et des quatres éléments des mondes parallèles .

Bien entendu, mon fils a voulu lui aussi partir;

Ainsi, tout a été mis en place dans un ordre parfait ( synchronicité ) comme si tout était déjà organisé d'avance et hors de mon contrôle ....

À propos de l'auteur

user_images/107833_fr_2009111214.jpg

CLAUDE WEBER

Bonjour, j'ai 70 ans, je suis à la retraite .
Je souhaite de tout coeur à ceux qui participent à ce nouveau projet d'y prendre le plus grand plaisir !
  • 7

    Articles
  • 5

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!