14 février : Saint-Valentin, la fête des amoureux et de Peynet

Les symboles de l'amour sont nombreux, mais c'est le couple d'amoureux dessinés par Raymond Peynet qui est le plus représentatif

De nombreux symboles célébrant l'amour et la fidélité sont à l’origine de la fête de Saint Valentin: les fleurs, Cupidon, le cœur rouge passion, le mot d’amour, les oiseaux doux messagers … Mais aussi, chaque année à l’approche de la date du 14 février, à laquelle est fêté Saint Valentin, le petit couple d’amoureux poétiques créé en 1943 par Raymond Peynet réapparaît dans les journaux et maintenant sur internet, en dépit des modes et des changements. Ce dessinateur et talentueux humoriste est célèbre pour ses dessins d’amoureux, qui ont fait le tour du monde et sont devenus le symbole de l’amour et de la tendresse.

L’exposition rétrospective, présentée pour la première fois en France au Musée français de la carte à Jouer , à Issy-les-Moulineaux, témoigne aussi de sa diversité.

Raymond Peynet, un nom associé à des amoureux

Raymond Peynet (1908-1999), qui signe simplement Peynet, appartient à la génération des dessinateurs de l’après-guerre, qui comptait Louis Touchagues (1893-1974), Jean Effel (1908-1982) ou Albert Dubout (1905-1976). Son nom est associé aux amoureux qu’il crée à la pointe de son crayon en 1943.

Ce couple au charme désuet devint très rapidement le symbole de la jeunesse et de l’amour. Les silhouettes de la jeune fille à la gorge pigeonnante, et celle du jeune homme aux cheveux raides surmontés d’un petit chapeau rond ont couvert les pages d’innombrables recueils, ainsi que des affiches, des foulards ou des mouchoirs... jusqu’aux services en porcelaine qui ont fait pénétrer les amoureux dans les foyers!

Il imagine aussi, avant l’arrivée de "Barbie" et à l’image de ses amoureux, des poupées en latex qui après avoir servi de jouets, sont devenues des objets de collection.

Raymond Peynet, appartient à la génération des dessinateurs de l’après-guerre

Discret, Peynet est honoré de nombreuses distinctions françaises et étrangères. Un film, des expositions, des musées lui sont consacrés, mais le plus bel hommage rendu, c’est celui du Japon avec la sculpture en bronze de ses amoureux élevée en 1995 à Hiroshima comme symbole de la paix.

Attiré néanmoins par plusieurs formes de création, cet artiste exerce son talent dans d’autres voies: la publicité, les décors et les costumes de théâtre, l’illustration de livres… Mais c’est sans doute avec les dessins de presse largement diffusés dans les quotidiens et les hebdomadaires que Peynet peut le mieux exprimer son talent d’humoriste.

Les petites scènes brièvement légendées sont empruntées aux événements politiques comme aux faits divers. Intéressé par des formes d’art plus ludiques, Peynet créa également un jeu de cartes dont quelques esquisses et les gouaches originales trouvent naturellement leur place au sein du musée français de la Carte à Jouer.

Autour de l’exposition présentée par le musée français de la Carte à Jouer

  • Conférence " Peynet (1908-1999) dessinateur de l’amour et de l’humour" : cette conférence a lieu, jeudi 10 février 2011 à 18h30, par Claudette Joannis, conservateur en chef honoraire et commissaire scientifique de l’exposition Peynet.
  • " Petit théâtre de papier" : pour les enfants, visites au sein même de l’exposition, pour rappeler l’intérêt que Peynet portait au théâtre. Les enfants, inspirés par leur découverte de l’exposition, créent la maquette d’un petit décor de papier avec ses personnages.
  • " A chacun sa poupée" : pour les enfants, visite qui comprend l’exposition complétée d’un atelier de création : les poupées de Peynet sont la source d’inspiration de cet atelier où chaque enfant est invité à fabriquer une figurine en tissu et autres matériaux.

Informations pratiques

Musée français de la Carte à Jouer & galerie d'Histoire de la ville

16, rue Auguste Gervais - 92130 Issy-les-Moulineaux - Tél. : 01 41 23 83 60

Lire aussi

Saint-Valentin 2011 : un concours de déclarations d'amour

CONT12

Sur le même sujet