16e édition du spectacle "Les Misérables à Montreuil-sur-Mer"

Les représentations du spectacle son et lumière d'après l'œuvre de Victor Hugo, sont données dans le cadre exceptionnel de la citadelle de Montreuil-sur-Mer
16

Poète romantique, dramaturge en rupture avec les codes classiques, et auteur de romans mythiques, Victor Hugo (1802 – 1885) a connu la gloire populaire et la reconnaissance de ses pairs.

En 1837, il se promène sous les grands arbres des remparts de Montreuil-sur-Mer , située dans le département du Pas-de-Calais. Quelques années plus tard, c’est dans cette cité qu’il situe la première partie du célèbre roman Les Misérables .

Les 29, 30, 31 juillet et les 1er, 5, 6, 7, 8 août 2011, est programmé le spectacle son et lumière Les Misérables à Montreuil-sur-Mer . Réalité et fiction se mêlent, histoire et rêve se chevauchent, dans le cadre mystérieux de la citadelle.

Victor Hugo, un écrivain engagé

Victor Hugo est l'un des plus grands poètes et écrivain français. Il naît à Besançon et fait ses études au lycée Louis-Le-Grand à Paris. Chef d'un groupe de jeunes écrivains, il publie en 1827 sa première pièce de théâtre en vers, Cromwell , puis Orientales et Hernani .

En 1831, il publie son premier roman historique, Notre-Dame de Paris , puis son chef-d' œuvre romantique Ruy Blas . En 1841, il est élu à l'Académie française. Après la mort de sa fille Léopoldine, il décide d’entamer une carrière politique. Elu à l'assemblée constituante en 1848, il prend position contre la société qui l'entoure.

C'est en 1862 que Victor Hugo termine Les Misérables , immense succès populaire à l'époque. Fervent opposant au coup d'Etat du 2 décembre 1851, il doit prendre le chemin de l'exil jusqu'en 1870. Installé à Jersey et Guernesey, il écrit Les Châtiments , et Les Contemplations . De retour en France, à plus de 60 ans, il entame la rédaction de La Légende des siècles .

Ses funérailles nationales et civiles à Paris sont grandioses, car il a été, de son vivant, le plus populaire des écrivains et un grand défenseur de la République.

La grande aventure des Misérables à Montreuil-sur-Mer

L'ombre de Victor Hugo se promène encore sous "les grands arbres de Montreuil". Quand il a situé l’essentiel de la 1ère partie de son roman à Montreuil-sur-Mer, il ne pouvait imaginer qu’un siècle et demi plus tard, les descendants des gens qu’il y a croisés endosseraient tout à la fois les costumes de leurs ancêtres, et ceux des personnages du roman.

La musique originale donne le ton en naviguant entre classicisme et audace résolument contemporaine. Les costumes sont conformes à l’esprit de l’époque. Les chorégraphies suggèrent plus qu’elles ne disent. Les choix de textes eux-mêmes peuvent étonner. Tantôt narratifs, tantôt impressionnistes, tantôt épiques, ils sont tous de Victor Hugo.

Montreuil-sur-Mer et Victor Hugo : un destin lié

Le 4 septembre 1837, Victor Hugo, en compagnie de Juliette Drouet, se rend à Montreuil-sur-Mer. Le voyage dans le Nord de la France est alors à la mode. La mer fascine l'écrivain. Le lendemain, selon son habitude, Victor Hugo adresse à son épouse Adèle une lettre qui fixe les éléments qui ont attiré l'attention du poète.

La promenade sur le rempart lui laisse une forte impression et le conduit à cette méditation chère aux romantiques et que les biographes ne manquent pas de souligner, cette méditation sur l'unité du monde et sa transformation. "Une chose me frappait, hier matin, tout en rêvant sur ces vieux boulevards de Montreuil, c'est la manière dont l'être se modifie et se transforme."

L'impression laissée par la petite ville malgré la brièveté du séjour est suffisamment forte pour que des années plus tard Victor Hugo y situe une partie de l'histoire de Fantine et de Jean Valjean.

Le roman "Les Misérables", le grand chez d’œuvre de Victor Hugo

En 1845, Victor Hugo commence un long travail de rédaction interrompu par la Révolution de 1848, l'ouvrage s'intitule Les Misères . Plus tard en 1860, il reprend l'écriture et en mai 1862, il finit la révision totale de son roman Les Misérables .

C'est à Montreuil-sur-Mer que se situe l’intrigue de l’œuvre. Ici deux destins se croisent. Fantine, née dans la petite ville vers 1796, qui va de déchéance en déchéance et l’ancien bagnard Jean Valjean qui sauve du feu les enfants du capitaine de gendarmerie, et devient le Père Madeleine. Nommé Maire de Montreuil-sur-Mer, il devient Monsieur Madeleine.

Fantine agressée, est aidée par Monsieur Madeleine. Sur son lit de mort, elle fera promettre à son protecteur de recueillir sa petite Cosette. Ainsi s'achève l'épisode montreuillois des Misérables. Les quatre livres suivants conduisent à Waterloo et à Paris.

Informations pratiques

  • Citadelle de Montreuil-sur-Mer
  • 8 représentations : 29, 30 et 31 juillet 2011 - 1er, 5, 6, 7, 8 août 2011
  • Tél. : 03.21.06.72.45 - Fax : 03.21.06.57.85
  • E-mail : lesmiserables@tourisme-montreuillois.com
  • Web : www.lesmiserables-montreuil.com

Sur le même sujet