A voir à Paris : "L'Âge d'Or hollandais - La collection Kremer"

La Pinacothèque présente jusqu'au 25 mars 2012 "Ilone et George Kremer, Héritiers de l'Age d'Or hollandais", une collection d'œuvres du plus haut intérêt.

L’exposition L’Âge d’or hollandais , organisée à la Pinacothèque de Paris à l’automne 2009 autour des trésors des collections royales hollandaises, avait permis de mettre en lumière cette période unique en Europe au cours de laquelle une révolution humaine très importante avait eu lieu un siècle et demi avant celle de la France.

La collection exceptionnelle rassemblée par Ilone et George Kremer depuis plus de seize ans est à ce titre symbolique : comme si ce couple descendait directement d’une nouvelle catégorie de marchands collectionneurs.

Naissance de l’Âge d’or hollandais

La première révolution bourgeoise s’était réalisée grâce à l’avènement au pouvoir politique d’une classe de marchands, qui avait transformé le petit territoire de la République des Provinces- Unies de Hollande en un pays autonome reposant sur une richesse économique fulgurante, et avait fait de ce pays unique en Europe l’un des seuls lieux où ne régnaient pas la guerre, l’inquisition et l’intolérance.

Transformant la Hollande en un refuge pour les artistes, les penseurs, les écrivains et les philosophes qui ne trouvaient nulle part ailleurs le moyen de s’exprimer librement. Le XVIIème siècle fut d'une richesse incroyable pour la peinture hollandaise, qui rayonna bien au delà de ses frontières. Ainsi naissait ce qu’on appelle couramment l’Âge d’or hollandais.

Ilone et George Kremer : des collectionneurs passionnés

Pendant tout le siècle, un extraordinaire mouvement artistique se développe sur le territoire actuel des Pays-Bas, soutenu par une nouvelle catégorie de collectionneurs : les marchands et les bourgeois. Collectionner n’est plus à cette époque en Hollande l’apanage des aristocrates, comme partout ailleurs en Europe, mais devient le symbole d’une classe de marchands ayant fait fortune dans le commerce international et le transport maritime.

Tout comme leurs aînés, Ilone et George Kremer ont fait fortune dans le commerce international. Ce sont des collectionneurs passionnés, érudits, connaissant sans doute mieux leurs œuvres et les artistes hollandais que nombre de spécialistes et d'historiens d'art.

Parcours de l’exposition

Grâce à un ensemble extraordinaire de cinquante-sept œuvres, les Kremer nous font voyager dans le temps au cœur de ce nouveau monde où le clair-obscur est l’aboutissement d’un parcours qui montre, d’une part, les scènes de genre et les rapports sociaux entre les différents métiers au XVIIe siècle hollandais, d’autre part, comment la bourgeoisie détrône l’aristocratie dans le monde des amateurs d’art et des collectionneurs.

L’exposition présente aussi au travers des attributs de cette bourgeoisie, des natures mortes ou des paysages parmi les plus remarquables et les plus représentatifs de l’Âge d’or hollandais.

Renseignements pratiques

  • Pinacothèque de Paris
  • 28 place de la Madeleine - 75008 Paris
  • Téléphone : 01 42 68 02 01 - Fax : 01 42 68 02 09

Sources d’information

  • Visite de l’exposition à la Pinacothèque de Paris,
  • Le catalogue de l'exposition, où la partie théorique est consacrée à l'avènement au pouvoir, au cours du XVIIe siècle aux Pays-Bas, de la bourgeoisie et à son univers.
  • L'album de l'exposition qui propose un florilège des plus belles œuvres, reproduites en grand format.
  • Site internet : http://www.pinacotheque.com

Sur le même sujet