user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Culture de Colette Weinstein

En 2013, le Théâtre des Champs-Elysées fête son centenaire

Une partie importante de sa programmation est consacrée à faire revivre les grandes soirées qui marquèrent ses premiers mois d'existence.

Tout est fait pour que la saison 2012-2013 soit à l’image de ce qu’avait rêvé Gabriel Astruc pour "son" Théâtre en 1913.

Les programmes proposés pour célébrer ce Centenaire s’appuient bien entendu sur certains des moments les plus forts du printemps inaugural de 1913 mais font également écho à d’autres événements ou thématiques ayant trouvé leur place dans la si riche histoire de ce Théâtre.

Sur la brochure de la saison, 176 soirées sont programmées en 2012-2013 : 5 opéras en version scénique, 25 opéras en concert & oratorios, des concerts symphoniques, des récitals, des pièces chorégraphiques et un bal.

Le Théâtre des Champs-Elysées est l’un des plus beaux lieux de spectacle

Sa création est due à la volonté d’un seul homme, Gabriel Astruc qui, à l’orée du XXe siècle, sut regrouper autour de lui des bailleurs de fond qui lui permirent de réaliser son rêve : édifier un lieu unique par son architecture et sa programmation.

Inauguré en 1913, il a la particularité d’avoir été conçu par un groupe d’artistes : les architectes Henry Van de Velde puis Auguste Perret, le peintre et sculpteur Antoine Bourdelle, le peintre Maurice Denis, ainsi que le cristallier René Lalique. Il est le premier bâtiment destiné à recevoir du public entièrement construit en ciment armé.

Les grandes heures du Théâtre

Sa naissance reste marquée par le “scandale” de la création du Sacre du printemps de Stravinsky, une œuvre qui choqua tout autant par sa musique que par son ballet. La première du Sacre, on le sait, donna lieu à l’un des grands scandales de l’histoire de la musique, pour devenir très vite l’œuvre fondatrice de toute la musique moderne.

Depuis son ouverture, la spécificité du Théâtre des Champs-Elysées a résidé dans sa programmation d’une grande diversité de genres : opéra, concerts symphoniques, récitals, musique de chambre, danse, variétés, musique du monde...

L’aventure artistique du Théâtre des Champs-Elysées est illustrée par la présence, depuis près de 100 ans, des artistes les plus prestigieux de l’histoire de la musique, de l’opéra et de la danse.

Le Sacre du printemps en 2013

Le plus important et emblématique parmi tous reste sans nul doute la création du Sacre du printemps par le duo Stravinsky-Nijinsky le 29 mai 1913.

Ce double Centenaire du Théâtre et du Sacre sera l’occasion de présenter dans la même soirée la version originale de Nijinsky de 1913, remontée en 1987 par les historiens Millicent Hodson et Kenneth Archer, et une nouvelle création de la chorégraphe berlinoise Sasha Waltz avec les forces de l’Orchestre et du Ballet du Mariinsky de Saint-Pétersbourg, berceau musical de Stravinsky, menés par son charismatique directeur Valery Gergiev.

Outre le célébrissime Sacre, la musique des Ballets Russes de Diaghilev sera à l’honneur lors des concerts du Philharmonique de Saint-Pétersbourg.

Au-delà du Centenaire

Au-delà des événements "labélisés" Centenaire, les programmes de cette saison 2012-2013 s’inscrivent une nouvelle fois dans le "cahier des charges" du Théâtre souhaité par son fondateur, Gabriel Astruc, à savoir une diversité des genres abordés.

Dans le domaine des orchestres, la saison verra une nouvelle fois les présences des formations françaises en résidence comme l’Orchestre National de France qui concentre ses programmes sur Beethoven, Wagner et Verdi, l’Orchestre de chambre de Paris et l’Orchestre Lamoureux, qui se consacrera pleinement à la musique française.

Le "Bal du Centenaire" en juillet 2013

Le 2 octobre 1925, Joséphine Baker, Sydney Bechet et quelque autres artistes de jazz new-yorkais se présentent pour la première fois à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées. Joséphine Baker remporte un triomphe.

Vendredi 5 juillet 2013, le bal du centenaire a lieu dans une ambiance reconstituant les années 20 de Joséphine Baker, Sidney Bechet et du Théâtre des Champs-Elysées-Music-hall

  • 21h : Première danse en compagnie d’un big band
  • 24h : Deuxième danse avec un DJ (commande du Théâtre des Champs-Elysées).

Sources d’information et renseignements pratiques

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!