user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Exposition : Picasso. Sculptures

Du 8 mars au 28 août 2016, le Musée national Picasso-Paris présente sa première exposition internationale majeure : « Picasso. Sculptures ».

Des ensembles exceptionnels seront présentés, tels que la série des six Verres d'absinthe (1914), visible dans son intégralité pour la première fois en Europe. Avec plus de deux cent quarante œuvres, c'est le plus important rassemblement de sculptures depuis l'exposition "Picasso sculpteur " au Centre Pompidou en 2000.

Parcours de la plus importante collection au monde de l’œuvre de Picasso

Par sa qualité, son ampleur comme par la diversité des domaines artistiques représentés, la collection du Musée national Picasso-Paris est la seule collection au monde qui permette à la fois une traversée de tout l'œuvre peint, sculpté, gravé et dessiné de Picasso, comme l'évocation précise à travers esquisses, études, croquis, carnets de dessins, états successifs de gravures, photographies, livres illustrés, films et documents du processus créateur de l'artiste. 

Il est organisé en quinze sections déployées sur deux étages de manière chronologique, des premiers modelages des années 1900 jusqu'aux agrandissements en tôle des années 1960. 

- Au rez-de-chaussée, six salles et un vestibule 

Salle 1 : Introduction. « Picasso. Sculptures » 

Salle 2 : Premières sculptures 

Salle 3 : Primitivisme et bois sculptés 

Salle 4 : Verre d'absinthe 

Salle 5 : Le Monument à Apollinaire 

Salle 6 : Les Constellations 

- Le vestibule présente : « Tête de femme » Pour le pavillon espagnol de l'Exposition internationale des arts et techniques dans la vie moderne de 1937 à Paris, Picasso peint Guernica et présente cinq sculptures, dont quatre épreuves en ciment. Tête de femme, achevée à Boisgeloup en 1932 et tirée en ciment au printemps 1937, est ainsi présentée pour la première fois au public à l'extérieur du pavillon, et se voit érigée en vedette par la presse française et étrangère qui couvre l'événement. 

- Premier étage 

Salle 7 (salon Jupiter) : La Femme au jardin 

Salle 8 (chapelle) : Tête d'homme 

Salle 9 : L'atelier de Boisgeloup 

Salle 10 : Picasso et la fonderie Claude Valsuani 

Salle 11 : « Colorier la sculpture » 

Salle 12 : Les Baigneurs 

Salle 13 : Les sculptures en tôle pliée et peinte 

Salle 14 : « Dessiner aux ciseaux » Salle 15 : La Femme aux bras écartés

L’Hôtel Salé : un écrin d’exception 

L'hôtel fut construit entre 1656 et 1660 par l'architecte Jean Boullier pour Pierre Aubert, seigneur de Fontenay, fermier général des gabelles, ce qui valut au bâtiment le surnom d' "Hôtel Salé" qui lui est resté attaché. 

Il est l'un des plus emblématiques hôtels particuliers construits à la fin du XVIIe siècle dans le Marais, rue de Thorigny, et l'un des rares ensembles complets illustrant l'architecture de l'époque mazarine. 

Après que la Ville de Paris est devenue propriétaire en 1964 et 1966 d'une grande partie de l'îlot accueillant l'Hôtel Aubert de Fontenay, ce dernier, marqué par toute une succession d'occupants et passablement délabré, fut classé Monument Historique en 1968 (arrêté du 29 octobre 1968) et rénové entre 1974 et 1985.

Renseignements pratiques 

Musée Picasso Paris 

5 rue de Thorigny 75003 Paris 

http://www.museepicassoparis.fr/  

contact@museepicassoparis.fr  

+33 (0)1 85 56 00 36

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!