">
user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Nature & Animaux de Colette Weinstein

"L'Art du Jardin" 2013 dans la plus grande serre urbaine

Du 31 mai au 3 juin, sous la grande verrière du Grand Palais à Paris découvrez jardins, tableaux végétaux, déco dedans-dehors et rencontres inattendues.

La nature va envahir le Grand Palais !

Ce joyau architectural se transforme en serre urbaine géante, où s’exposent les dernières tendances du végétal, de l’horticulture, de la botanique, de l’architecture, de la décoration, du design, autour de tableaux végétaux, de plantes exceptionnelles, de jardins originaux et créatifs.

Constitué de jardins, non plus éphémères mais conçus pour durer, L’Art du Jardin va exposer le renouveau des idées, l’essor de l’imaginaire et le perfectionnement technique qui animent aujourd’hui l’art paysager au cœur et à la périphérie de nos villes en mutation.

Après dix ans d’absence, cette manifestation ne pouvait retrouver tout son éclat que sous les verrières prestigieuses du Grand Palais, en cette année qui célèbre le 400e anniversaire de la naissance de Le Nôtre.

L’Art du Jardin 2013 est un voyage dans le temps et dans les sensations

À l’occasion de cet événement, le Grand Palais se transforme pour la première fois en un gigantesque jardin d’hiver et devient, le temps d’un week-end, la plus grande serre du monde.

Installé dans les 13 000 m2 de la nef, l’Art du Jardin accueille autour de jardins originaux et créatifs évoquant des thèmes divers, tous les acteurs de l’univers végétal, que sont les artisans, paysagistes, pépiniéristes, horticulteurs, spécialistes de la décoration et de l’aménagement, architectes, urbanistes, institutions …

L’événement révèle au public l’exceptionnelle créativité française en matière de jardins au travers de nombreuses animations parmi lesquelles : 13 jardins extraordinaires en plein cœur de la nef disposés, en hommage à André Le Nôtre, selon un plan symétrique et une perspective "à la Française".

Les plus beaux spécimens végétaux sélectionnés par les 50 plus grands pépiniéristes européens

Provenant de toute l’Europe : de France, d’Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas et d’Italie, ces plantes remarquables sont présentées par les pépiniéristes et entreront dans la composition des tableaux végétaux composés par Thierry Huau et son équipe.

Des espèces rares, telles les camélias et les cépées fleuries, les cornouillers provenant de Belgique - Arbor -, côtoieront les rhododendrons dont il existe plus de mille espèces dans le Monde. Sait-on que ces plantes exceptionnelles étaient transportées, petites, sur le dos des colporteurs fleuristes de ’Oisans, en France.

Des végétaux exceptionnels, véritables cathédrales de troncs et de voûtes de feuillages offrent aux visiteurs un festival inestimable de textures et de couleurs, des architectures ébouriffées ou structurées et plongent le visiteur dans un monde.

La Fondation Georges Truffaut

Dans le cadre de L’Art du Jardin, cette Fondation d’entreprise lance le Prix Georges Truffaut

Convaincue que le jardin oblige à prendre le temps de vivre, d’apprendre à vivre, de se sentir bien et d’être heureux, la Fondation a choisi trois axes d’intervention :

- Le thérapeutique, parce que le rapport au végétal et au jardinage stimule nos cinq sens et peut soigner ! (principe de l’hortithérapie).

- La pédagogie parce que le jardin, c’est une manière de ressentir le monde, un formidable outil de connaissance de soi et un lieu d’apprentissage de la vie. Les mains et les pieds dans la terre, on fait corps avec ce qui nous entoure et on échange, tous milieux et âges confondus.

- L’insertion parce que jardiner, c’est valorisant.

Pour la 1ère édition de ce prix, qui a lieu le 30 mai à 16h, trois Trophées seront remis à trois associations ayant mis en place des projets correspondant aux axes soutenus par la Fondation : thérapeutique, insertion et pédagogique.

L’art du jardin selon Christian Dior

Tout commence à Granville, en Normandie, en 1906. Christian Dior a tout juste un an et ses parents achètent une villa face aux îles anglo-normandes, au bord de la falaise. Une villa et surtout un jardin.

C’est donc tout naturellement que la maison Dior participe cette année à l’exposition L’Art du Jardin. Devant une projection géante figurant la maison de Granville, un espace vert appelle à la rêverie ; on s’y promène, tel Christian Dior en son temps.

Devant la villa, un livre virtuel emporte le visiteur en voyage. Un voyage à l’intérieur de l’univers floral des créations de haute couture et de prêt-à-porter. On y retrouve certaines des silhouettes majeures de l’esthétique de la maison, depuis celles de Christian Dior jusqu’à celles de Raf Simons, actuel Directeur Artistique.

Renseignements pratiques

Source d’information

Site officiel : http://www.grandpalais.fr/fr/evenement/lart-du-jardin-grand-palais

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!