user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Le Ballet de l'Opéra de Paris, de 1713 sous Louis XIV à nos jours

La Bibliothèque-musée de l'Opéra, Palais Garnier, présente du 5 juin au 1er septembre 2013, une exposition qui retrace son histoire.

L’École de Danse de l’Opéra de Paris est la plus ancienne du monde occidental est aussi le berceau de la danse académique classique mondiale.

Sa création remonte au règne de Louis XIV, lequel débute et s’achève par deux décisions qui font de la danse un art souverain : la création de l’Académie Royale de la Danse en 1661, et la création de l’école de l’Académie en 1713.

Après avoir excellé comme danseur et avoir donné faste et prestige au ballet de cour, Louis XIV décide de ne plus danser en 1670

Le 28 juin 1669, le roi accorde au poète Pierre Perrin le privilège de fonder une "Académie d’opéra".

Le privilège est finalement vendu au surintendant de la musique, Jean-Baptiste Lully, qui est nommé à vie à la tête de l’Académie royale de Musique, en mars 1672, et qui fait appel à Pierre Beauchamp pour régler les divertissements dansés de ses tragédies lyriques : l’Opéra de Paris et son Ballet sont ainsi créés.

À la fin de son règne, en 1713, Louis XIV décide de fonder une école de danse au sein de l’Opéra : elle est chargée de garantir la qualité des artistes. D’abord réservée aux adultes, l’école est ouverte aux enfants à partir de 1784 et reste fidèle, depuis, à sa vocation de transmission du répertoire et d’ouverture à la création.

C’est la double histoire du Ballet de l’Opéra de Paris et de son École que retracent une centaine de pièces

Les visiteurs peuvent admirer les tableaux, sculptures, dessins, maquettes de décors et de costumes, chorégraphies notées, photographies, costumes, documents d’archives – provenant des collections de la Bibliothèque nationale de France, de l’Opéra national de Paris et du Centre national du costume de scène de Moulins, mais aussi du musée d’Orsay et du musée des Beaux-Arts de Tours.

L’exposition présente aussi les grands événements que connaissent le Ballet et son École ainsi que l’attrait des peintres comme Edgar Degas pour les danseuses de l’Opéra.

Le public découvre la dimension sociale des spectacles de ballet, les grandes figures et les grandes évolutions du répertoire de la Compagnie : l’introduction du ballet d’action et le rôle de Jean-Georges Noverre à la fin du XVIIIe siècle, la naissance du ballet romantique, l’invention du néoclassicisme avec Serge Lifar.

Charles Garnier (1825-1898) est l’architecte français le plus connu du XIXe siècle

Il remporte en 1861 le concours pour le nouvel opéra de la capitale. L’architecte se déplace dans toute l’Europe pour étudier les proportions des salles de spectacles et réaliser une construction dont l’acoustique est exceptionnelle.

C’est le comte Walewski, ministre des Beaux-arts, qui pose de la première pierre le 21 mars 1862. L’Opéra Garnier, considéré avant même son achèvement comme le chef d’œuvre de l’architecture de son temps, est aussi l’un des premiers et l’un des très rares bâtiments de l’histoire à porter le nom de son auteur.

Le nouvel Opéra s’inscrit dans le plan général d’urbanisation de Paris défini par Napoléon III et mis en œuvre par Haussmann. Ce chef d’œuvre est inauguré le 5 janvier 1875.

Pour en savoir plus, lire

Tricentenaire de l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris en 2013

Renseignements pratiques

  • Bibliothèque-musée de l'Opéra - Palais Garnier (entrée à l’angle des rues Scribe et Aubert, 75009 Paris)
  • Tél : 0 892 89 90 90
  • Site officiel : cliquez "ICI"
  • Tous les jours de 10h à 17h, du 5 juin au 1er septembre 2013. À partir du 16 juillet jusqu’au 1er septembre inclus, les visites seront ouvertes jusqu’à 18h (sauf fermetures exceptionnelles)

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!