user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Histoire de Colette Weinstein

Le Mémorial de Thiepval célèbre ses 80 ans (1932-2012)

Situé au cœur des champs de bataille de la Somme, ce monument est dédié aux soldats britanniques et sud-africains disparus entre 1916 et 1918.

Le 1er juillet 1916, Thiepval est l’un des principaux théâtres de la bataille de la Somme au cours de laquelle l’offensive des alliés rencontre une résistance allemande beaucoup plus forte que prévue. Les pertes britanniques sont considérables.

Le Mémorial érigé à Thiepval est l’un des monuments construits par la Commonwealth War Graves Commission pour marquer les champs de bataille de la Grande Guerre et inscrire les noms des officiers et soldats de l’armée britannique tombés au combat et n’ayant pas de sépulture connue.

En tant que monument aux morts, il couvre la période de juillet 1915, quand la 3e armée britannique est formée pour prendre la relève de l’armée française sur le front de la Somme, jusqu'au 20 mars 1918, veille de l’offensive allemande sur la Somme.

Le plus important Mémorial britannique du monde

Haut de 50 mètres, le Mémorial domine les plaines de la Somme. Constitué d'un ensemble d'arches supportées par seize piliers carrés à quatre faces sur lesquelles sont gravés les noms des disparus, dominé par une arche centrale de 25 mètres de haut, il commémore l'offensive franco-britannique de la Somme en 1916.

L'inscription sur le fronton "Aux armées françaises et britanniques, l'empire britannique reconnaissant", les deux drapeaux flottant au sommet du Mémorial ainsi que le cimetière franco-britannique qui le prolonge sont là pour en témoigner.

Thiepval est un lieu hautement symbolique, connu de tous les Britanniques. Chaque année plus de 160 000 d'entre eux viennent s'y recueillir, faisant de Thiepval le plus important des mémoriaux britanniques au monde.

Le centre d’accueil et d’interprétation de Thiepval

A Thiepval s’est déroulée une des principales batailles de la Somme, dont les pertes humaines furent considérables. Le 27 septembre 2004, l’Historial de la Grande Guerre, le Conseil général de la Somme et le Thiepval Project (avec l’aide des fonds européens) inaugurent le Centre.

Il est destiné à accueillir et informer les visiteurs désireux d’en savoir plus sur la bataille de la Somme et la Grande Guerre grâce à une exposition permanente, composée de textes, photos et vidéos ainsi qu’une boutique proposant de nombreux ouvrages.

Le site de Thiepval est témoin de l’offensive franco-britannique de la Somme en 1916, c’est un monument incontournable et un site majeur du circuit du souvenir

Cette année, pour marquer le 80e anniversaire du Mémorial, le Conseil Général de la Somme présente une exposition temporaire jusqu’au 25 novembre 2012, installée à l’extérieur du centre d’accueil et d’interprétation.

Elle retrace, à travers 8 panneaux bilingues, l’histoire du monument, son architecte et l’importance mémorielle qu’il représente aux yeux des visiteurs des pays du Commonwealth et des britanniques en particulier.

Sur près de 150 000 soldats du Commonwealth tombés sur cette zone de combat avant le 21 mars 1918 (la période la plus offensive -et qui par conséquent a causé un très grand nombre de morts- a duré du 1er juillet 1916 jusqu’à la fin du mois de mars 1917), près de 82 000 n’ont pas de sépulture connue. Leurs noms apparaissent non pas sur des stèles, mais sur les mémoriaux.

Renseignements pratiques

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 842

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!