">
user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Le musée Guimet présente : "Trésors de la Chine ancienne"

Jusqu'au 10 juin 2013, pour la première fois en France, sont exposés des bronzes rituels chinois, chefs-d'œuvre de la prestigieuse collection Meiyintang.

La collection Meiyintang bien que connue pour avoir fait l’objet d’importantes publications, n’a cependant jamais été présentée au public.

Elle l’est ainsi pour la première fois en France, au musée national des arts asiatiques Guimet, à travers le plus bel ensemble de bronzes archaïques chinois datant des deuxième et premier millénaires avant notre ère.

A l’inverse de ce qui se rencontre dans les autres civilisations du bronze, les bronzes archaïques chinois n’ont pas de vocation utilitaire.

La fonction de bronzes rituels de la collection Meiyintang est, dès l’origine, propitiatoire ou magique

En Chine, dès le XIXe siècle avant notre ère, ces bronzes sont les instruments privilégiés des rites offerts aux mânes des ancêtres pour solliciter leur puissance, notamment sur le champ de bataille.

Masquant les hésitations et la faiblesse d’une métallurgie qui cherche sa maîtrise, l’art du décor mais surtout l’audace des formes atteignent immédiatement à la perfection.

Au cours des siècles suivants, sous les règnes des Zhou (VIIIe-IIIe siècle av. notre ère), les formes animalières fantasmatiques de plus en plus reconnaissables structurent le décor tandis que la maîtrise des techniques de fonte permet l’évolution des modèles.

Présentation des neuf séquences de l’exposition, qui montrent comment s’écrit l’histoire d’une Chine qui s’est toujours sentie éternelle

  • Une tradition de collection (5 œuvres)
Dynastie Qing, époque Qianlong (1736-1795 av. notre ère) - Dynastie Shang, période Anyang (XIIIe-XIe s.).

C’est l’histoire de deux millénaires pendant lesquels les bronzes représentent pleinement l’essence d’une société, ses valeurs rituelles, le rapport au passé incarné par le culte des ancêtres royaux, qui est exposée à travers les pièces exceptionnelles d’une collection.

  • Introduction à la chronologie des bronzes chinois (15 d’œuvres]
Période de Erlitou (XIXe-XVIe s. av. notre ère) - Dynastie Shang, période de Erligang (XVIe-XVe s. av. notre ère).

Dans le bassin moyen du fleuve Jaune, traditionnellement considéré comme le berceau de la civilisation chinoise, des armes, des plaques d’ornements incrustées de turquoises et des vases rituels sont découverts.

  • L’Autel du rituel (nombre d’œuvres : 20)
Dynastie Shang, XVe-XIe s. av. notre ère - Dynastie des Zhou orientaux, période des Printemps et Automnes (VIe-Ve s. av. notre ère).

Dans les périodes les plus anciennes, l’évolution des formes et du décor des bronzes est le reflet du contexte rituel et guerrier de temps à l’histoire mouvementée. Sous les Zhou, les cérémonies sont fondées sur des rites s’organisant autour du souverain, considéré comme le "Fils du Ciel".

  • Le bestiaire des Shang et des Zhou (nombre d’œuvres : 12)
Dynastie Shang, (XVe-XIe s. av. notre ère) - Dynastie des Zhou orientaux, période des Printemps et Automnes (VIe-Ve s. av. notre ère).

Riches de la tradition des ciseleurs de jade, voire des laqueurs contemporains, les bronziers Shang travaillent l’ornementation pour introduire, dans les formes des vases, un univers chargé de mythes. La force de l’imaginaire est telle que les formes évoluent vers celles d’un bestiaire.

  • Le banquet (nombre d’œuvres : 27)
Dynastie Shang, période d’Anyang, (XIIe-XIe s. av. notre ère) - Dynastie des Zhou orientaux, période des Royaumes combattants (VIe-Ve s. av notre ère).

À l’avènement des Zhou, en 1050, les États vassaux créés aux quatre coins de l’Empire font allégeance à la maison royale. Se met en place un système qui permet à la dynastie des Zhou de régner pendant près de neuf siècles. Les grandes liturgies sont animées de danses rituelles, les fêtes s’achevant par un banquet.

  • Monumentalité (nombre d’œuvres : 12)
Shang, période d’Anyang (XIIIe s. av. notre ère) - Dynastie des Zhou orientaux, période des Printemps et Automnes (VIIe s. av. notre ère) – période des Royaumes combattants (VIe-Ve s. av. notre ère).

S’appuyant sur une organisation complexe, la production de bronzes est la mémoire tangible de l’effort gigantesque d’une classe dirigeante. Les pièces peuvent atteindre des dimensions monumentales, à la mesure des palais et des espaces de la capitale royale.

  • Guerre et paix (nombre d’œuvres : 15)
Dynastie Shang (XIIIe s. av. notre ère) - Dynastie des Zhou occidentaux période des Printemps et Automnes (VIIe s. av. notre ère) – période des Royaumes combattants (VIe-Ve s. av. notre ère).

Les sociétés Shang et Zhou fondent leur expansion et leur puissance sur la guerre. Dans ce domaine, la maîtrise de la technique de fabrication d’armes en bronze constitue un atout considérable. Dans un contexte pacifié, les chars servent à la parade du roi et de son entourage.

  • Le luxe de la Cour (nombre d’œuvres : 11)
Dynastie des Zhou orientaux, période des Royaumes combattants (VIe-IIIe s. av. notre ère - Dynastie des Han occidentaux (IIIe-Ier s. av. notre ère).

Dans la compétition entre les différentes cours vassales des Zhou occidentaux, des formes venues des laques sont reprises en bronze, qui passent au statut d’objets d’art. Ils deviennent le témoignage du raffinement d’une vie de cour brillante à l’aube de changements majeurs.

  • Vers l’humanisme (nombre d’œuvres : 1)
Dynastie des Zhou orientaux, période des Royaumes combattants (Ve-IVe s. av. notre ère).

L’âge du bronze connaît un déclin et prend plutôt la dimension d’un monde mêlant mythes et histoire. Chaque fois qu’une dynastie chinoise aura besoin d’assurer sa légitimité, elle plongera vers cette sorte de "mémoire historique" que sont les bronzes, au même titre que les jades.

Source d’information et renseignements pratiques

  • Musée national des arts asiatiques Guimet
  • 6, place d’Iéna - 75116 Paris
  • Tél : 01 56 52 53 00
  • Offre culturelle autour de l’exposition, tarifs et horaires : www.guimet.fr

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!