user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Les poupées : reflets des peuples

Le Musée de la Poupée à Paris, aborde du 1er février au 22 juin 2013, le sujet des poupées ethniques.

La poupée n’est pas qu’un jouet d’enfant. A partir de ce constat, le Musée de la Poupée Paris, voué depuis sa création à la préservation et à la diffusion de poupées-jouets, aborde le sujet des poupées ethniques pour sa toute nouvelle exposition, qui débutera le 1er février 2013.

Plus de 1000 poupées, représentant plus de 150 pays différents, prendront place dans la totalité des 65 vitrines du musée jusqu’au 22 juin 2013.

L’exposition est présentée dans six salles. La première est consacrée à l’Océanie et aux Amériques, la seconde à l’Asie, la troisième au Moyen Orient et à l’Afrique et les trois dernières à l’Europe.

Le Musée de la Poupée à Paris : d'une collection privée à un musée permanent dynamique

Le site a ouvert ses portes en juin 1994, au fond d’une charmante petite impasse fleurie, à deux pas du centre Georges Pompidou dans le quartier historique des bimbelotiers, fabricants de poupées des siècles derniers. Il côtoie aujourd’hui le nouveau Jardin Anne Frank.

Fondé par deux collectionneurs passionnés, Guido et Samy Odin, père et fils, ce musée privé présente une collection permanente de poupées datant de 1800 à 1959 et des expositions temporaires.

Lieu vivant, le Musée de la Poupée propose de nombreuses animations

Diverses activités sont offertes aux enfants aux adultes en rapport avec les expositions temporaires et avec la poupée en général.

La boutique-librairie offre une vaste gamme de produits souvenirs originaux ainsi que des poupées anciennes et de collection. De nombreux ouvrages sont disponibles sur le thème de la poupée.

Une clinique spécialisée accueille les poupées, baigneurs et peluches malades et le directeur réalise des expertises de poupées pour les collectionneurs et les particuliers.

L’exposition "Ethnies : poupées, reflets des peuples"

Des poupées vaudous aux fétiches protecteurs, des poupées de fertilité à celles qui célèbrent des fêtes religieuses ou profanes, l’exposition démontre que le spectre des poupées ethniques est bien plus large que ce à quoi nos mentalités d’aujourd’hui les réduisent.

En effet, aux côtés des poupées touristiques plus sommaires, se distinguent des poupées de facture artisanale très spécifiques à leur zone d’origine, remarquables par leur raffinement.

A l’origine de cette collection inouïe, une femme exceptionnelle qui a vécu une dimension de voyage hors du commun. Sur plus de 50 ans de périples aux quatre coins de la planète, Micha a choisi avec discernement et bienveillance des poupées qui lui rappellent les us et les coutumes des pays qu’elle a visités ainsi que ceux où elle ne s’est jamais rendue.

Au fil des décennies, un fonds exceptionnel a vu le jour

Depuis le début, c’est la fascination pour les costumes et les coutumes, qui ont conduit Micha dans sa quête.

L’ancienneté ou les matériaux utilisés dans la fabrication de chaque pièce n’ont pas été pris en considération dans ses critères de choix, ce qui explique que des objets d’époques variées, réalisés en plus de 20 matériaux différents, se côtoient dans cette collection, où chaque pièce trouve naturellement sa place.

Cette chercheuse acharnée a crée depuis quelques temps un site internet : http://poupees-et-peuples.fr/. Elle y répertorie sa collection, avec méthode et générosité, en offrant aux internautes une opportunité unique d’identifier des objets souvent méconnus.

Source d’information et renseignements pratiques

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 836

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!