">">
user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Premier jour d'émission philatélique : "André Le Nôtre"

Le 31 mai 2013, La Poste émet un bloc de la série Jardins de France, pour célébrer le 400e anniversaire du "jardinier du Roi et du roi des jardiniers".

André Le Nôtre (1613-1700) naît dans une longue lignée d’experts jardiniers : son père est jardinier du roi aux Tuileries, son grand-père fournissait des semences à la cour de Marie de Médicis, son parrain est contrôleur des jardins.

Le premier timbre est illustré par le Bassin de l’Encelade à Versailles, le second par Le Grand Parterre du Château de Chantilly, dont les jardins comptent parmi les plus belles créations d’André Le Nôtre.

Le fond de bloc reprend une vue de la grande perspective du château de Versailles ainsi que des fonds de cartes ayant servi à la réalisation des jardins à la française.

Certaines figures de tailles de buis décorent les bordures du bloc.

André Le Nôtre est né, a vécu toute sa vie, est mort aux Tuileries

Sa famille y bénéficiait en effet d’un logement, situé dans l’enceinte du jardin, où il collectionnait de nombreuses œuvres d’art.

Dès la création de ce jardin en 1566 pour Catherine de Médicis, les parterres en ont été confiés à son grand père, Pierre Le Nôtre. A sa suite, le père d’André, Jean, y a également œuvré pour les replanter et assurer leur entretien. Il y associe André, en survivance de sa charge, dès la fin du règne de Louis XIII.

André Le Nôtre va durant son adolescence suivre des cours autant techniques (agronomie, mathématiques, hydrologie,…) qu’artistiques (en travaillant notamment l’architecture et l’art de la perspective auprès du peintre officiel de la Cour).

Les Tuileries sont donc non seulement son chef-d’œuvre à Paris, mais aussi la matrice, avec son avenue, les Champs-Elysées, tracée et plantée suivant le dessin de Le Nôtre, de la grande perspective et de l’urbanisme à venir de l’Ouest parisien.

C’est à l’âge 22 ans qu’il devient premier jardinier du duc d’Orléans, frère du Roi Louis XIV, en charge des jardins de Saint Cloud et du Luxembourg

Le Nôtre va moderniser les jardins de Fontainebleau, puis créer l’ensemble des espaces du château de Vaux-le-Vicomte et sa réputation de créateur dépasse bientôt les frontières.

Entre 1662 et 1687, il dessine les jardins de Versailles, puis transforme ceux du château de Chantilly. Travaux gigantesques qui vont déplacer à force d’hommes des tonnes de terre, détourner le cours de rivières, assainir des hectares de marécages.

Le célèbre jardinier donne toute sa dimension au concept de jardins à la française aux tracés géométriques, glorifiant l’art de l'ordre et de la symétrie et ennoblissant les perspectives. Le modèle français est encore de nos jours la référence ultime de la maîtrise paysagère.

Après avoir œuvré durant 87 ans à la magnificence de jardins en France et à l’étranger, notamment en Angleterre et en Italie, il meurt à Paris le 15 septembre 1700. En restant pour l’histoire le jardinier du Roi et le roi des jardiniers.

Informations techniques

  • Création : Noëlle Le Guillouzic
  • Mise en page : Valérie Besser
  • Impression : héliogravure
  • Format du bloc : 95 mm x 110 mm
  • Format des timbres : 40mm x 30mm
  • Valeur du timbre : 2,55 €
  • Valeur du bloc : 5,10 €
  • Tirage : 1 million d’exemplaires
  • Mentions obligatoires : création Noëlle Le Guillouzic d’après photos Cecilia Heisser/Nationalmuseum, Stockholm ; RMN – Grand palais (château de Versailles) /F.Raux ; J.L. Aubert ; Phil@poste

Les informations pratiques

Le bloc sera vendu en avant-première à :

  • Paris (75)
Le vendredi 31 mai et le samedi 1er juin de 10h00 à 18h00 au « Carre d’Encre », 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris.

  • Versailles (78)
Horaires et lieux de ventes non encore connus.

  • Chantilly(60)
Le vendredi 31 mai et le samedi 1er juin de 10 h 00 et 18 h 00 au Jeu de Paume, 2 rue connétable.

  • Sceaux (92)
Horaires et lieux de ventes non encore connus.

  • Dans certains bureaux de poste à partir du 3 juin 2013,
  • Par correspondance à Phil@poste service clients
  • Sur le site Internet www.laposte.fr/timbres
  • Service clients : Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 Périgueux Cedex 09.

Source d’information

Phil@poste

Pour en savoir plus, lire les articles suivants

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!