user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Première exposition dédiée en France à l'archipel des Philippines

Le musée du Quai Branly présente du 9 avril au 14 juillet 2013 l'art tribal philippin sous le prisme de l'échange.

Première grande exposition de cette envergure dédiée à l’archipel des Philippines en Europe, PHILIPPINES, Archipel des échanges rassemble un ensemble de 310 œuvres incontournables des arts des Philippines précoloniales, sélectionnées dans les collections publiques et privées philippines, américaines et européennes.

Aux confins de la mer de Chine, l’archipel des Philippines compte quelque 7 000 îles. Sa situation géographique, entre Taïwan et l’Indonésie, et l’histoire de son peuplement depuis les austronésiens, ont généré des expressions artistiques fortes et variées dans l’environnement naturel de l’Asie des moussons.

Présentation de l'exposition

C’est sous le prisme de l’échange que sont mis en lumière les objets de cette civilisation dont le socle est la réciprocité. Symbolique ou économique, l’échange met en relation des êtres visibles et invisibles.

Organisée en deux grandes parties, l’exposition s’intéresse aux œuvres traditionnelles des montagnes et vallées des Hautes Terres du Nord avant de présenter l’influence du réseau maritime sur les productions des côtes et des archipels du sud.

Parcours de l’exposition

En introduction de l’exposition, une carte et une chronologie présentent l’histoire du peuplement et la conquête des Philippines par les Austronésiens vers 3500 av. J.-C.

L’ancienneté et le dynamisme de routes maritimes et de la mer de Chine, dés l’époque préhistorique qui, au cours des siècles, ouvrirent de nouvelles voies commerciales, sont également mis en lumière.

  • Au cœur des Hautes Terres : Empreintes Austronésiennes
Cette première partie de l’exposition est dédiée aux empreintes artistiques et rituelles du monde austronésien. Elle illustre la communion de l’Homme avec la Nature.

  • Les Hautes Terres de Mindanao : la métamorphose du guerrier en héros
Cette deuxième partie de l’exposition est dédiée aux textiles, costumes et parures du guerrier. Le déploiement des richesses de la classe noble fut un puissant stimulant artistique tout comme l’exaltation.

  • Au cœur du réseau maritime
L’exposition aborde l’histoire des routes maritimes et des échanges commerciaux au long cours et par cabotage. C’est au sein de cette gouvernance maritime que sont révélées les influences indiennes, indonésiennes, arabes et chinoises des objets présents.

Les événements au musée du Quai Branly

Dans les trois espaces qui leur sont dédiés − la galerie jardin (2000 m²) et les deux mezzanines suspendues sur le plateau des collections (700 m² et 750 m²) − les expositions temporaires permettent de présenter au public des thèmes inédits, de mettre en valeur les collections du musée, de faire vivre la création contemporaine.

Elles rythment chaque saison en explorant les grandes civilisations, les problématiques d’actualité, le métissage, les imaginaires.

Tout au long de l’année, pendant les vacances ou à l’occasion de grandes fêtes populaires, le musée organise des événements festifs autour des collections et des expositions temporaires.

Avec le club Globe-trotters, le musée invite petits et grands à la découverte des cultures d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et des Amériques.

Source d’information et renseignements pratiques

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 837

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!