">
user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Publié dans : Les articles Loisirs & Sorties de Colette Weinstein

Winshluss propose à Paris : "Un monde merveilleux"

Cette exposition, présentée jusqu'au 10 novembre 2013 aux Arts Décoratifs, plonge les visiteurs dans des histoires qui montrent la face cachée du monde.

Winshluss alias Vincent Paronnaud né en 1970 à La Rochelle, vit et travaille à Bordeaux et Paris. C’est un artiste au parcours atypique et prolifique.

Dessinateur de bandes dessinées, sculpteur, plasticien, musicien et réalisateur, il multiplie les projets et les collaborations.

Il propose dans la Galerie des jouets Un monde merveilleuxpeuplé de jouets, de sculptures, de planches et de dessins originaux, de posters et d’affiches, de revues et de fanzines ainsi que de dessins animés.

Le rapport à l’enfance est souvent présent dans l’œuvre de Winshluss.

Dans ses albums et dans ses films, il fait se côtoyer des figures et des univers de la culture populaire : héros, mascottes, animaux, monde du cirque, de la fête foraine, de la publicité, de la série B, des films d’horreurs.

Pinocchio est le premier film de Walt Disney que Winshluss voit au cinéma et il en a gardé un souvenir très fort.

D’ailleurs, il n’a pas eu besoin de le revoir pour en dessiner une version contemporaine, poétique et cruelle qui est saluée en 2008 par le "Fauve d’or" du meilleur album au Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême.

Pour cette exposition, la Galerie des jouets présente cinq dioramas, liés aux contes, aux animaux, à la guerre et à la société de consommation

Baigné dans une ambiance sombre et bercé par une bande sonore, le visiteur est invité à découvrir le monde merveilleux de Winshluss.

  • Il était une fois…
Pour Un monde merveilleux, Winshluss propose une relecture de sept contes issus de la culture populaire et écrits par Perrault, Andersen et les frères Grimm. En choisissant La Petite Sirène, Hansel et Gretel, La Petite Marchande d’allumettes, Le Petit Poucet, Pinocchio, Jack et le Haricot magique et Le Petit Chaperon rouge, il revient au principe originel du conte, qui aide l’enfant à entrer dans l’âge adulte.

Chaque histoire est conçue comme un théâtre de papier dont la scène est composée de plusieurs plans découpés et éclairés.

  • L’arche de Noé
Winshluss s’empare d’un épisode de la Bible, celui de la Genèse avec l’Arche de Noé. Ce jouet a beaucoup été produit depuis la fin du XIXe siècle. À cette époque, l’Arche de Noé était un des rares jouets tolérés le dimanche dans les pays protestants.

Il met donc en scène un navire regorgeant d’espèces animales en plastique, allant du mouflon au gnou, en passant par la brebis mérinos et la baleine à bosse. Sur la proue de cette arche improbable, figure une pancarte qui indique "complet".

  • Barbapatomique
Dans un paysage champêtre et vallonné, Winshluss imagine une armée de soldats dotée de tanks, d’avions hypersoniques et d’hélicoptères. Cette armée est prête à combattre un monstre fluo et gluant qui a des airs de Barbapapa.

De l’époque napoléonienne jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, les jouets guerriers s’appropriaient l’Histoire. Puis les guerres réelles se sont effacées au profit de combats imaginaires nourris par la littérature, le cinéma, la télévision et la bande dessinée.

  • Consommer, c’est rêver
En 2001, Les éditions Requins Marteaux ont proposé au festival d’Angoulême une exposition mettant en scène la société de consommation, à travers le Supermarché Ferraille.

Winshluss recrée aujourd’hui un Supermarché Ferraille, dans lequel il expose des boîtes de conserve sur des étalages proposant des produits exclusifs. Il détourne l’univers qui le faisait rêver enfant : les étiquettes, les packagings colorés, les promotions à profusion. À travers sa relecture burlesque, il fait une critique de notre société consumériste.

Un monde merveilleux, c’est en fait celui que l’on tente à tout prix de nous vendre depuis notre plus tendre enfance !

  • Les dessins animés
Avant de co-réaliser Persepolis avec Marjane Satrapi, film d’animation pour lequel ils obtiennent en 2007 le Prix Spécial du Jury du festival de Cannes et le César du meilleur premier film et de la meilleure adaptation en 2008, Winshluss a déjà réalisé quelques dessins animés.

Trois d’entre eux sont projetés au sein de l’exposition. Le visiteur s’y retrouve plongé dans des univers de l’enfance. Winshluss nous raconte grâce aux jouets qu’il détourne et expérimente des histoires à la fois drôles et inquiétantes auxquelles chacun d’entre nous pourra s’identifier.

Pour en savoir plus

Renseignements pratiques

  • Les Arts Décoratifs - galerie des Jouets
  • 107 rue de Rivoli - 75001 Paris
  • Accès
  • Tél. : 01 44 55 57 50
  • Site officiel

À propos de l'auteur

user_images/35715_fr_fiancaille.jpg

COLETTE WEINSTEIN

Rédactrice de plus de 750 articles parus sur le site "Suite101.fr", dont
  • 836

    Articles
  • 24

    Séries
  • 1

    Abonnés
  • 0

    Abonnements

Poursuivez la discussion!