"Alfred Manessier : le tragique et la lumière (1937-1989)"

Cette grande exposition est installée jusqu'au 24 septembre 2012, au Centre Culturel de Rencontre de l'Abbaye de Saint-Riquier-Baie de Somme.

C’est au Crotoy, qu’Alfred Manessier a commencé à peindre et découvert les immenses ciels-paysages, le mélange de "beauté phénoménale" et de nuances "à la Watteau", propre aux lumières nordiques influencées par la mer.

Très vite, le peintre a su que ce serait "sa" lumière, et n’a cessé de revenir s’y confronter, sans imaginer peut-être qu’il consacrerait toute une vie d’artiste à "tourner autour".

Dans la campagne aussi, comme vers Rue ou Crécy, Alfred Manessier porte un regard sensible sur sa région natale : paysages préservés et harmonieux de peinture hollandaise (villages authentiques, nature et verdure splendides, présence de l’eau, animaux dans les prés), qu’il trouve beaux, " très" beaux même, évoquant Ruisdael et Rembrandt…

L’Abbaye de Saint-Riquier dans la lumière de Manessier

L’abbaye à l’histoire prestigieuse propose jusqu’à septembre 2012, des œuvres de celui qui sut à la fois mettre en valeur le "trésor" atmosphérique de sa chère Baie et s’impliquer de façon résolue dans la vie politique de son temps.

Manessier fait l’objet de nombreuses évocations, notamment de son rapport à la musique ’au travers de concerts articulés autour d’œuvres chers au peintre, allant de Bach (avec la Messe en si), à Ravel (avec le Concerto en sol pour piano et orchestre) en passant par Mozart

Par ailleurs, de nombreux ateliers, animations et conférences sont proposés pour tous les publics, tant au moment du festival que durant toute une année qui se décline sur les pas du grand peintre.

Présentation de l’exposition

Outre les toiles exposées, le parcours d'Alfred Manessier est retracé à travers des panneaux et des supports multimédia (avec une traduction en anglais) :

  • 16 panneaux illustrant la vie, l’œuvre et l’engagement, politique et spirituel, d’Alfred Manessier.
  • Vidéos et illustrations sonores
  • Les panneaux ont été conçus dans la perspective d’une exposition itinérante en France (écoles, collèges, lycées, Centres Culturels…) et à l’étranger (Instituts Français, Universités, Ecoles d’art…)

Alfred Manessier

L’artiste est né le 5 décembre 1911, à Saint-Ouen (Somme), situé entre Abbeville, où il passe ses dix premières années, et Amiens, sa ville de 1921 à 1938. Sa vocation est précoce : dès l’âge de douze ans, il commence à peindre sur le motif au Crotoy. Jusqu’à la fin de sa vie, la lumière de la Baie de Somme sera sa source d’inspiration de prédilection.

À Paris de 1931 à 1935, il étudie l’architecture à l’École nationale des beaux-arts ; parallèlement, sa passion pour la peinture l’attire au Louvre pour copier Rembrandt, Tintoret, Rubens, Renoir. Ses œuvres de jeunesse sont influencées par le Cubisme, puis par le Surréalisme. En janvier 1938, il s’installe à Paris pour une vie pleinement vouée à la peinture. Sa renommée deviendra vite internationale

L’artiste est fortement sensible aux éléments, au cycle des saisons, à l’alternance du jour et de la nuit, aux variations de la lumière. Par ailleurs, Manessier n’a jamais eu peur d’exprimer dans sa peinture, non seulement sa foi, mais surtout sa révolte face à la souffrance, à l’injustice, aux droits de l’homme bafoués.

Six mois après sa Rétrospective au Grand Palais à Paris fin 1992, deux mois après l’inauguration de l’ensemble des vitraux de l’église du Saint-Sépulcre d’Abbeville, il meurt le dimanche 1er août 1993 des suites d’un accident de voiture.

La Picardie aux couleurs de Manessier

  • Le train Manessier

  • Le site des années Manessier

Renseignements pratiques

Sources d’information

Sur le même sujet