Avril 2012 : inauguration du "Musée international des Hussards"

A Tarbes, le Musée Massey ouvre à nouveau ses portes au public après une complète restructuration et rénovation du bâtiment et des collections.

Après quinze ans de fermeture et trois ans de travaux de rénovation du bâtiment et des collections, le Musée International des Hussards voit enfin le jour en 2012 tout en gardant une importante section Beaux-Arts.

La collection des Hussards est née en 1955 avec l’arrivée d’un nouveau conservateur, Marcel Boulin qui souhaite donner une identité forte au musée liée à l’histoire de la ville et de sa région. Le musée Massey situé à Tarbes (Midi Pyrénées) propose désormais un parcours de visite complet retraçant l’histoire des Hussards de 1545 à 1945.

Riche de 17 000 objets, ce nouveau musée offre une vision précise sur l’un des phénomènes militaires les plus insolites et les plus séduisants, aujourd’hui encore lié à un certain imaginaire.

Une vitrine est consacrée à la présentation des Hussards de Tarbes (5e RH).

Le Musée Massey

Placide Massey (1777-1853), enfant de Tarbes, horticulteur de talent et Directeur du Potager de l’Orangerie du Parc de Versailles, décide d’acheter dans sa ville dès 1825, 11 hectares de terrains pour y aménager un arboretum d’essences rares et sa future demeure.

A sa mort et selon sa volonté, le jardin et la villa inachevée deviennent la propriété de la ville de Tarbes. De grandes salles destinées à recevoir un muséum et une bibliothèque seront inaugurées en 1867. Les années 1880 sont marquées par la transformation progressive du muséum en Musée des Beaux-Arts

La collection des Hussards née en 1955, est en relation étroite avec le cheval tarbais et la vie militaire de Tarbes. Le Musée prend alors un élan extraordinaire avec la collecte massive d’objets qui évoquent près de 500 ans d’histoire couvrant 34 nations et reçoit le soutien de la Direction des Musées de France qui à maintes reprises prouve par ses achats et ses dépôts, l’intérêt qu’elle porte à cette réalisation.

Parcours de visite des expositions permanentes

  • La collection historique des hussards au rez-de-chaussée et une partie du 1er étage

  • La collection beaux-arts dans les deux grandes salles du 1er étage

Histoire des Hussards

Créés au tournant des XVe-XVIe siècles en Hongrie, les Hussards se révèlent comme la réponse la mieux adaptée à la lutte contre les armées Ottomanes.

Organisées sur un modèle mixte Occident/Orient, les unités de cavalerie hongroises adoptent divers éléments turcs qu’ils adaptent (dolman, pelisse, sabre) tout en conservant des éléments européens (plastrons d’armure, casques, etc.).

  • 1792 - 1854 : épopée et romantisme

  • De 1789 à 1800 : les Hussards Français vont fusionner

Le Hussard devient un thème iconographique de choix dans la peinture du XIXe siècle. Les régiments de Hussards sont réorganisés et vont vivre au rythme de l’Epopée du Romantisme.

  • 1871 - 1914 : Prestige et modernité

A travers un tour du monde, sont passés en revue les différents Hussards de cette période. Les uniformes colorés et chargés à une époque où les tenues se simplifient répondent à la volonté de conserver le prestige du bel uniforme et les attitudes de courage voire de témérité qui y sont associées.

  • La Première Guerre Mondiale

1914 : guerre de mouvement avec des engagements à cheval.

1915 - 1918 : guerre de position où les chevaux ont pour la plupart été ramenés à l’arrière laissant les hommes à pieds dans les tranchées.

Fin 1918 : contre-offensive Française avec poursuite à cheval. Les Hussards, privés de leurs uniformes spécifiques, vont grossir les rangs de l’aviation.

  • La Seconde Guerre Mondiale

Là où ils sont conservés, les régiments de Hussards deviennent donc des unités de parachutistes ou de blindés.

Renseignements pratiques

Sur le même sujet