Exposition au Jardin des Plantes : "Dinosaure, la vie en grand"

La Grande Galerie de l'Évolution explore jusqu'au 13 mai 2013, l'incroyable biologie des plus grands dinosaures de tous les temps : les sauropodes.
20

Sur plus de 800 m2, l’exposition proposée par le Muséum national d’Histoire naturelle "Dinosaure, la vie en grand" est à la fois spectaculaire, didactique et accessible à tous (et en particulier aux 6-12 ans).

Elle est nourrie des recherches les plus récentes en paléontologie, physiologie et biomécanique. Les sauropodes n’y sont pas abordés comme de lointains fossiles mais comme des créatures vivantes à la biologie complexe, dont le gigantisme est source d’étonnement et de questionnement.

L’une des pièces maîtresses est la reconstitution d’un Mamenchisaurus : il s’agit d’une femelle de 18 ans, de plus de 3 mètres de haut et 18 mètres de long. Son cou est long comme la moitié de son corps.

L’exposition propose aux visiteurs de comparer les modes de vie des "sauropodes" avec ceux d’animaux actuels, dont l’être humain.

Dans la version parisienne, il est présenté au public le chantier de fouilles d’Angeac (Charente), où ont été découverts en 2010 des fossiles du plus grand sauropode connu au monde.

Un chantier de fouilles miniature permet de comprendre le travail de terrain des paléontologues, et même de s’y exercer : armés d’une pelle et d’un pinceau, les visiteurs pourront tenter de dégager des os fossiles.

Il est proposé une multitude de dispositifs interactifs et d’activités ludiques qui permettent de comparer les sauropodes aux animaux vivants aujourd’hui.

L’un des plus grands sauropodes du monde : l’Argentinosaurus.

À peine entrés dans l’exposition, les visiteurs tombent nez à nez avec l’un des plus grands sauropodes du monde : l’ Argentinosaurus .

Découvert en Argentine (comme son nom l’indique), il est doté de mensurations exceptionnelles : pas loin de 90 tonnes pour quelque 42 mètres de long. Il projette le visiteur au cœur de la problématique de l’exposition : quelles sont les conséquences biologiques de la taille des animaux ?

Les concepteurs de l’exposition se sont penchés sur les cousins modernes les plus proches des dinosaures, notamment les oiseaux et les crocodiles, pour établir des similitudes avec la biologie des sauropodes.

L’exposition aborde donc la biologie de manière très concrète et ludique.

Rencontre avec Mamenchisaurus.

Mesurant 3 mètres de haut au garrot et 18 mètres de long, soit à peu près la taille d’un semi-remorque, la pièce maîtresse de cette exposition est une maquette (écorché) grandeur nature d’un Mamenchisaurus femelle âgé de 18 ans.

Bien qu’il ne s’agisse pas du plus grand des sauropodes, Mamenchisaurus se distingue par son incroyable cou de 9 mètres de long qui représente la moitié de la taille de son corps.

L’un des côtés de l’animal, recouvert de peau, donne un aperçu de son énorme apparence ; l’autre apparaît disséqué, révélant ses organes principaux, notamment le cœur et les poumons, mis en relief et présentés en taille réelle.

Du chantier de fouilles au musée, autour d’une pièce-phare : un moulage du "grand fémur"

Ce dernier volet de l’exposition, élaboré par le Muséum national d’Histoire naturelle de Paris en collaboration avec le Musée d’Angoulême, propose aux visiteurs de découvrir l’un des plus riches gisements à dinosaures de France : le site d’Angeac, en Charente .

Occupant plusieurs milliers de m2, il est constitué de niveaux argileux du Crétacé inférieur (il y a 130 millions d’années), enfouis sous les anciennes alluvions quaternaires de la Charente. Le site offre une grande diversité de fossiles datant du Crétacé inférieur.

Très impressionnant : le plus grand fémur du monde. Il dépasse 2,20 mètres de long, et appartiendrait au plus grand sauropode connu à ce jour, d’un poids de plus de 50 tonnes pour quelque 40 mètres de long, selon les projections.

Pour en savoir plus

  • Georges Cuvier, aux origines de la paléontologie, exposition : cliquez ICI
  • Dans les coulisses du Muséum : les paléontologues, exposition : cliquez ICI
  • Ménagerie du Jardin des Plantes, Paris, visite : cliquez ICI

Renseignements pratiques

  • Muséum national d’Histoire naturelle
  • Jardin des Plantes Grande Galerie de l’Évolution
  • 36 rue Geoffroy Saint-Hilaire - Paris 5e
  • Informations pour le public : 01 40 79 54 79 / 56 01
  • Site internet : http://www.mnhn.fr/

Sur le même sujet