Exposition de joaillerie Bulgari au Grand Palais à Paris

Bulgari présente une collection de pierres précieuses, de gemmes et de bijoux qui racontent l'histoire de la grande maison italienne.

L’univers fascinant de Bulgari, premier joailler au monde à travailler les pierres de couleur de 1884 à nos jours, est présenté à Paris 8e. Une mise en scène spectaculaire magnifie plus de 600 bijoux, dessins, photographies de cinéma et pièces inédites de collections privées jamais exposées au public en France. La collection d'Elisabeth Taylor, plonge les visiteurs dans le monde chatoyant du joailler romain.

La rétrospective commence par les créations en argent et les bijoux en diamants de la première moitié du XXe siècle, puis montre le tournant créatif des années 60 pendant lequel naît un style nouveau qui mêle aux pierres précieuses des matériaux originels et peu communs. L'exposition continue avec le style éclectique inspiré du pop art des années 70, les modèles audacieux des années 80 et 90, et enfin les créations spectaculaires des années 2000.

L’exposition "Bulgari, 125 ans de magnificence italienne" est présentée au public du 10 décembre 2010 au 12 janvier 2011. C’est la première fois qu’un joaillier présente une rétrospective de cette ampleur dans l’enceinte du Grand Palais.

Histoire de la maison Bulgari et de son logo

Le logo Bulgari est inspiré par l’épigraphie de la Rome antique et transformé en élément ornemental, trait essentiel de nombreuses collections couronnées de succès. Sont retracés dans l’exposition les principaux chapitres de l’histoire de la maison Bulgari et de l’évolution de son design, fer de lance de "l’école italienne", depuis l’ouverture de la première boutique en 1884, jusqu’à nos jours.

Une véritable saga illustrée par plus de 600 chefs-d’œuvre de joaillerie, d’horlogerie et d’arts décoratifs, dont une centaine de pièces exclusives, présentées pour la première fois au grand public.

Certaines pièces sont issues de la collection du musée Bulgari – trésor historique exceptionnel conservé dans les archives de la société – et d’autres proviennent de collections privées.

Les visiteurs pourront notamment admirer 3 pièces provenant de la famille Grimaldi dont un collier ayant appartenu à la Princesse Grace de Monaco.

Présentation de l’exposition « 125 ans de magnificence italienne »

L’itinéraire commence par une collection d’objets en argent créés à la fin du XIXe siècle par Sotirio Bulgari, orfèvre grec à l’esprit créatif et au grand sens des affaires, qui s’installe à Rome pour y faire fortune et qui pose en 1884 les fondations de ce qui va devenir l’une des plus grandes maisons de joaillerie au monde.

Le visiteur découvre ensuite un espace consacré aux créations des années 1920 et 1930, série de créations en diamants inspirées par l’Art déco. La salle suivante présente les créations des années 1940 et 1950, période durant laquelle le style Bulgari est fortement influencé par le style de la joaillerie française. Vient ensuite une partie consacrée aux années 1960, décennie qui marqua un changement aussi radical qu’essentiel dans la définition de l’identité Bulgari.

Les trois salles suivantes abritent respectivement des créations des années 1970, fortement influencées par le pop art, les années 1980 marquées par un design particulièrement audacieux et inventif qui s’inspire lui-même de la renaissance italienne. Toujours sous le dôme vitré du Grand Palais, est présentée la dernière partie de l’exposition, avec un étonnant jeu de miroirs reconstituant un immense diamant.

Une collection de documents qui témoigne du charme répandu par la maison Bulgari

En plus des créations en joaillerie et horlogerie, la rétrospective exposera également une collection de documents, dont des croquis et dessins tirés de différentes périodes ainsi que des photos d’artistes, d’aristocrates et de célébrités tombés sous le charme des joyaux de la maison Bulgari depuis sa création.

Bon nombre de ces documents sont présentés pour la première fois au public. Une partie entière est ainsi consacrée aux années de la dolce vita, avec des portraits et citations de monstres sacrés de l’époque, des esquisses de bijoux portés à l’écran par les plus grandes actrices du moment et d’autres documents illustrant les liens étroits qui unissent Bulgari et le septième art, noués au cours des années 1940 et entretenus depuis.

Une salle entière est exclusivement consacrée à la fabuleuse collection privée d’Elizabeth Taylor, inédite en France.

Informations pratiques :

Bulgari – 125 ans de Magnificence Italienne

Du 10 décembre 2010 au 12 janvier 2011

Au Grand Palais de Paris – Avenue Winston Churchill – 75008 Paris

Métro Champs Elysées Clémenceau

Ouvert tous les jours de 10h00 à 20h00, jusqu’à 22h00 les mercredis, vendredis et samedis

Sur le même sujet