Exposition exceptionnelle de calligraphie japonaise : "Sho 1"

A Paris, du 14 mars au 14 mai 2012, dans les salles Japon du musée Guimet sont présentés 41 maîtres calligraphes contemporains du Japon.

Le musée Guimet qui, depuis 1945, remplit la fonction de département des arts asiatiques du musée du Louvre, est par sa réputation l’un des musées français les plus renommés. Ses collections d’arts asiatiques sont d’une richesse et d’une qualité uniques en Europe

L’Association de calligraphie Mainichi Shodokai et le musée présentent pour la première fois en France, trente-six œuvres de calligraphes japonais contemporains - dont celle du lauréat - réalisées à l’occasion de la 63 e édition du grand concours national organisé par la fondation Mainichi Shodokai, à Tokyo en 2011 et cinq œuvres de grands maîtres disparus.

Apparu au Japon au VIe siècle, l’art de la calligraphie, profondément influencé dans sa forme et son expression par les modèles chinois, évolue vers un style vraiment japonais abouti au cours du Xe siècle.

L’art de la calligraphie : "un jeu de caractères"

L'exposition "Sho 1" marque le début d’une collaboration régulière entre le musée Guimet et l'Association de calligraphie Mainichi Shodokai. Proposant une immersion unique au cœur d’un art traditionnel, les œuvres présentées ont été réalisées spécialement pour le musée Guimet. Un certain nombre seront données au musée à l’issue de cet évènement.

Exprimant l’élan vital de l’artiste, la création calligraphique s’est perpétuée jusqu’à notre époque et repose sur la formation au pinceau de signes plus ou moins lisibles composés de lignes et de points.

Des concours de calligraphie sont organisés chaque nouvelle année, témoignant encore aujourd’hui de la vivacité de cette pratique artistique, présente quotidiennement au Japon.

Un "art de l’encre et du papier vivant"

Sept catégories stylistiques réuniront poèmes classiques d’inspiration chinoise, calligraphies d’un caractère unique ou encore certaines formes littéraires purement japonaises.

Le musée Guimet et la fondation Mainichi Shodokai espèrent ouvrir à un public occidental les portes d’un univers singulier : celui d’un "art de l’encre" et du papier "vivant", encore omniprésent aujourd‘hui dans l’archipel.

A l’occasion de cet événement, des improvisations de calligraphie seront organisées au musée Guimet (rotonde du 4e étage) proposant au public une rencontre plus intime et plus vivante de cette discipline.

Historique du musée Guimet

L’intérêt pour les religions mondiales est à l’origine de la création d’une exceptionnelle collection d’images bouddhiques et shintô, qu’Emile Guimet (1836-1918) ramène du Japon en 1876. Il construit pour l’accueillir un premier musée à Lyon dédié à l’étude des religions qu’il transfère à Paris, place d’Iéna en 1889.

Deux ans après la mort du fondateur, en 1920, il sera décidé d’orienter davantage le musée vers le domaine artistique, plutôt que vers l’étude des religions. Dans les années 1930, une première réorganisation complète du Musée Guimet qui présente alors la plus importante collection des arts de l’Inde et de l’Asie du Sud-est indianisée, a lieu avec Joseph Hackin, directeur du musée de 1923 à 1941.

René Grousset qui lui succède après la guerre jusqu’en 1953, entamera de nouvelles modifications. Il est en effet décidé de faire de ce musée le grand centre des arts asiatiques de France.

Autour de l’exposition

Des démonstrations de calligraphies avec les lauréats du concours Mainichi Shodoten et des improvisations et rencontres dédiées à leurs secrets d’ateliers auron lieu à la Rotonde du 4ee étage.

Les explications des maîtres ainsi que la présentation des matériaux de création (papier, encre, pinceau) complèteront la connaissance de cet art de l’improvisation. Il y aura aussi des documentaires, films, concerts et conférences.

  • Secrets d’ateliers : les 14, 15, 16 mars à 11h ; 13, 14 avril à 11h et 12, 13, 14 mai à 11h
  • Improvisations : les 14, 15, 16 mars à 14h30 ; 13, 14 avril à 14h30 et 12, 13, 14 mai à 14h30 (accès gratuit)

Renseignements pratiques

  • Musée national des arts asiatiques Guimet
  • 6, place d’Iéna - 75116 Paris
  • Tél : +33 1 56 52 53 00
  • Informations et réservations, visites conférences et activités culturelles (individuels et groupes adultes et enfants, établissements scolaires)
  • Tél : +33 1 56 52 53 45

Source d’information

Musée Guimet : http://www.guimet.fr/fr/ (Nouveau site lancé en février 2012. Les internautes pourront partager sur les réseaux sociaux les pages et contenus du site qui les intéressent)

Sur le même sujet