Exposition inédite dans le Val de Loire "Au fil des Marionnettes"

La Maison de la Magie de Blois présente la passionnante histoire des marionnettes et ses grands personnages, à travers une collection exceptionnelle.

Du 7 avril au 23 septembre 2012 et du 27 octobre au 7 novembre (vacances de Toussaint), à travers les 5 niveaux et les 2000 m2 de la Maison de la Magie de Blois, les visiteurs peuvent découvrir la passionnante histoire des marionnettes européennes et ses grands personnages, à travers une collection exceptionnelle.

Présentée pour la première fois à la Maison de la Magie, la magnifique collection de Dominique et Christian Bertault conduit le public au cœur de la tradition européenne des marionnettes, dont l’origine remonte à la plus haute antiquité et se confond avec les premières "manifestations magiques".

Présentation de l’exposition : “ Au fil des Marionnettes ”

Dans une féerie de couleurs et de tissus, plus de deux cents marionnettes reprennent vie, entourées de toiles peintes, de castelets, d’affiches, de programmes, de livres, de costumes et autres objets décoratifs. Parmi les rares curiosités, est présenté un Polichinelle de la fin du XVIIIe siècle et une étonnante marionnette à métamorphose en tôle peinte prêtée par le Musée du Théâtre Forain d’Artenay.

Sur trois siècles, les marionnettes à gaine, à tringle et à fils se dévoilent tour à tour, dans des décors évoquant les troupes foraines d’antan et les spectaculaires attractions de cirque ou de music-hall.

Les exploits des marionnettes épiques siciliennes ou liégeoises, inspirés des récits chevaleresques, rivalisent avec ceux des marionnettes acrobates, magiciennes ou ventriloques, symboles de l’âge d’or du théâtre de variétés.

Une scénographie théâtrale, p our mieux rendre compte du très riche univers des marionnettes et de l’ambiance foraine

Accrochages sous forme de mobile ou de tablette, présentoirs à costumes conçus sur mesure sont autant de solutions scéniques qui permettent de restituer l’effervescence des spectacles de marionnettes.

De nombreux castelets rappellent par ailleurs que les marionnettes pour enfants côtoient depuis le XIXe siècle les créations professionnelles.

Tableau phare de l’exposition, la reconstitution animée de l’affiche du Théâtre Bijou surprend par la vraisemblance de ses marionnettes de cirque !

Des espaces interactifs au cœur de l’exposition

Un castelet est mis à la disposition des jeunes visiteurs qui peuvent jouer à l’apprenti marionnettiste. Des histoires illustrées et des fiches pédagogiques sont proposées ainsi que de petites fournitures pour réaliser des pantins sur place.

Certaines marionnettes sont en mouvement dans leur décor ou sont filmées quand leur fonctionnement est plus élaboré, ajoutant à la magie de l’ensemble.

Pour que l’illusion soit complète, plusieurs installations optiques de marionnettes ponctuent le parcours (recomposition visuelle, jeu de miroirs…).

Histoire de la marionnette : des origines antiques au monde forain

Les plus anciennes marionnettes semblent provenir d’Asie et notamment d’Inde et de Chine, vers 3000 ans avant J.-C.. D’abord utilisées à des fins religieuses, elles illustrent les mythes fondateurs puis les exploits des héros légendaires, devant un public encore largement illettré.

Dans la Rome antique, un personnage comique, interprété par un acteur ou une marionnette, devient très populaire. Il s’agit de Mucci ou Maccus, qui incarne tous les défauts de l’être humain ; il sera l’ancêtre de Polichinelle.

Durant le haut Moyen Age, les marionnettes restent silencieuses. Il faut attendre l’an mille pour qu’elles interviennent par leurs répliques et qu’elles coupent le monologue des comédiens. De petits décors accueillent ces premières représentations : le castelet ("petit château" en provençal) d’origine italienne se généralise et reste encore aujourd’hui très prisé des marionnettistes.

Autour de l’exposition

Un livret jeux offert aux enfants : le "livret des marionnettes" (16 pages) mêle jeux, questions d’observations et imagerie.

Un sketch original : écrit spécialement pour cette exposition et un savoureux dialogue filmé entre le ventriloque Christian Gabriel et 3 marionnettes, clôture avec fantaisie le parcours principal de la visite.

Le journal de l’exposition : il aborde les principaux thèmes abordés au cours de la visite et donne à lire d’intéressantes anecdotes sur l’histoire et la pratique des marionnettes.

Un riche programme complémentaire :

  • Dimanche 22 avril à 15H30 : projection cinéma et goûter,
  • Mercredi 25 avril à 14H30-16H : atelier familial (démonstrations et improvisations),
  • Mercredi 2 mai : atelier familial (fabrication et manipulation)
  • Samedi 19 mai : La Nuit des Musées, soirée marionnettique
  • Samedi 4 août : Le Polichinelle public
  • Dimanche 5 août : spectacle et parc interactif
  • Dimanche 7 octobre : spectacle La Note muette
  • Mardi 6 novembre : atelier familial (secrets de fabrication et manipulation)

Informations pratiques

Sur le même sujet