Exposition "The Wyeths : trois générations d'artistes américains"

A Paris, la Fondation Mona Bismarck présente une collection de plus de soixante dix œuvres de l'une des dynasties d'artistes américains les plus marquantes.

Le nom des Wyeth est illustre sur la scène de l’art américain depuis plus d’un siècle. Sur trois générations, ils ont passionné un public très large et sont aujourd’hui considérés comme l’une des familles d’artistes les plus importantes des États-Unis.

L’exposition présente jusqu'au 12 février 2012, des toiles et dessins, jamais montrées en France, de Newell Convers Wyeth (1882-1945), de son fils Andrew Wyeth (1917-2009) et de son petit-fils Jamie Wyeth (né en 1946).

Ces œuvres témoignent des thèmes que partagent les trois membres de la famille Wyeth, mais aussi du talent original de chacun d’entre eux.

La Fondation Mona Bismarck

Le Mona Bismarck American Center est situé avenue de New-York le long de la Seine et en face de la tour Eiffel, dans le magnifique hôtel particulier de la comtesse Mona Bismarck (aujourd’hui disparue).

Le centre est créé dans les années 1980 par la comtesse Mona Bismarck, philanthrope américaine. Il offre dans son centre culturel parisien, une gamme d’expositions et de conférences qui mettent un accent tout particulier sur les échanges culturels et pédagogiques entre la France et les États-Unis.

A l’occasion de son 25ème anniversaire, la fondation renforce son rôle clé dans le développement de l’amitié franco-américaine à travers l’art et la culture en devenant le Mona Bismarck American Center for art & culture.

Newell Convers Wyeth : le fondateur de la dynastie

N. C.Wyeth (1882-1945), est l’un des illustrateurs américains les plus célèbres et les plus appréciés ; il a illustré des éditions de classiques tels que L’Île au trésor, Rip Van Winkle ou Robinson Crusoé qui ont marqué l’imaginaire de générations d’enfants.

Travaillant à l’huile, avec une maîtrise technique impressionnante, il réalisait des scènes de récit animées de coloris vifs.

Au cours de sa carrière, l’artiste a créé une multitude d’œuvres dans des styles et sur des supports variés, inspirées par la nature ou plus narratives. Il s’occupait beaucoup de ses cinq enfants dont trois devinrent artistes. Il mourut tragiquement en octobre 1945.

Andrew Wyeth

Andrew Wyeth (1917-2009), fils de Newell Convers es t c onsidéré comme l’un des grands peintres réalistes américains. Après avoir fait son apprentissage auprès de son père, Andrew a développé sa propre thématique et s’est concentré sur les portraits psychologiques et les paysages ruraux, traités avec une palette très maîtrisée de teintes sombres.

Essentiellement réalisés à l’aquarelle ou en détrempe à l’œuf, une technique exigeante inventée à la Renaissance et peu utilisée par ses contemporains, ses tableaux évoquent des situations envoûtantes et souvent mystérieuses.

En 1977, Andrew est le premier Américain à être reçu à l’Académie des Beaux-Arts de Paris. L’année précédente, il s’était vu accorder un honneur sans précédent pour un artiste vivant ; une grande rétrospective au Metropolitan Museum of Art de New York.

Jamie Wyeth

Le petit fils de N. C. Wyeth, né en 1946, est un peintre réaliste contemporain qui fait preuve d’un talent précoce, comme son père. Il apprend d’abord le dessin dans l’atelier de sa tante Carolyn Wyeth, puis l’utilisation des couleurs à l’huile plutôt que de la détrempe à l’œuf paternelle.

Il a d’abord été connu comme portraitiste et il a signé des portraits du président John F. Kennedy, Andy Warhol, Rudolf Noureev qui figurent tous dans l’exposition. Ces portraits reflètent une connaissance approfondie du modèle, acquise en réalisant une multitude de croquis pour saisir sa personnalité et son tempérament.

Comme son père et son grand-père, il cherche à saisir l’esprit et le mystère d’un environnement de choix.

Renseignements pratiques

  • Mona Bismarck Foundation
  • American Cultural Center
  • 34, avenue de New-York – 75116 Paris
  • 01 47 23 83 37
  • L’atelier Wyeth, l’île au trésor

Sources d’information

Lire aussi Les Wyeth, une grande dynastie d'artistes américains

Sur le même sujet