Gustave Courbet, l'amour de la nature : une exposition à Paris

À l'occasion des 40 ans de l'Institut Gustave Courbet, la Fondation Bismarck (16e) propose une exposition du peintre engagé artistiquement et politiquement

À l'occasion des 40 ans de l'Institut Gustave Courbet, la Mona Bismarck Foundation à Paris 16e, centre proche de la tour Eiffel, propose une exposition du 4 mars au 4 juin 2011 : "Gustave Courbet, l’amour de la nature".

Gustave Courbet, naît en 1819 à Ornans dans le Doubs. Toute sa vie, il est marqué par sa Franche-Comté natale et en particulier par la vallée de la Loue. Il contribue au réalisme pictural, et a peint plusieurs centaines de paysages. Ses opinions socialistes et son engagement de pointe contre le régime impérial lui font refuser la Légion d’honneur proposée par Napoléon III.

La Fondation Mona Bismarck est un centre dynamique qui propose gratuitement au public un programme éclectique composé d’expositions, de séminaires ou d’événements destinés essentiellement à favoriser les échanges culturels franco-américains.

L’institut Gustave Courbet et la Mona Bismarck Foundation

Le lieu de naissance du maître du réalisme est étroitement lié à son œuvre. Aussi, il y a quarante ans, les amis de Gustave Courbet ont voulu conserver à son souvenir la maison d’Ornans. Ils ont formé une association pour créer l’Institut Courbet et le 10 septembre 1971, le musée Courbet est inauguré. A la disparition de son fondateur, il est offert au département du Doubs.

Mona Bismarck (1897-1983) est l’une des dernières grandes philanthropes du XXe siècle. Née Strader, Mona est élevée en demoiselle de bonne famille dans un ranch du Kentucky. Elle épouse dans les années 1920 un industriel américain. Devenue veuve, elle épouse le comte Edward Bismarck, petit-neveu du chancelier Otto Bismarck.

Créée il y a 30 ans, par la comtesse Mona Bismarck, la Mona Bismarck Foundation est une organisation américaine à but non-lucratif. Sa principale vocation est d’animer un centre culturel parisien, situé dans l’ancien hôtel particulier de la comtesse, avenue de New York, dans le 16e arrondissement de la capitale.

Présentation de l’exposition "Gustave Courbet, l’amour de la nature"

L'exposition proposée aux visiteurs est composée de trente-cinq toiles et quatorze dessins ainsi qu’une sélection d’œuvres de ceux qu’il a inspirés. La peinture de Courbet est empreinte du respect du détail, sans pour cela ignorer la réalité du spectacle de la nature. Les tableaux exposés relient le peintre, admirateur de sa terre natale, au lieu célèbre de la vallée d’Ornans, en particulier la Loue, cette rivière qui traverse le petit bourg franc-comtois.

Parmi les toiles exposées, quatre sont représentatives de l’œuvre de Gustave Courbet se rapportant à la nature :

- La Loue à Scey en Varais : célèbre site moyenâgeux, le donjon en ruine du château marque le paysage.

- Le Passage du Gué : la scène se passe à la sortie d’Ornans, où le ruisseau de la Brême crée une petite crique.

- Les Amoureux dans la campagne : ce tableau témoigne d’une dimension poétique et montre que Courbet pouvait être aussi un grand romantique.

- Le Rétameur : un vieil artisan est installé au pied d’un arbre, avec son matériel rudimentaire.

Ouverture du nouveau musée Courbet le 1er juillet 2011

Le musée Courbet à Ornans a fermé au printemps 2008. Après trois ans de travaux, un aménagement de plus de 2000 m2 de surface totale et 21 salles d’exposition permanente et temporaire, le nouveau musée, s’étend sur trois bâtiments, dont l’hôtel Hébert, maison natale du maître du réalisme.

La diversité de la collection présentée, permet d’aborder toutes les périodes de la vie de Gustave Courbet que le visiteur découvre à travers un parcours chronologique. Seront évoqués, d’Ornans à Paris, sa carrière, les milieux artistiques qu’il fréquente, son engagement politique jusqu’à son exil et sa mort en Suisse en 1877.

Information pratiques

Mona Bismarck Foundation - 34 Avenue de New-York - 75016 Paris - 01 47 23 83 37

"Gustave Courbet, l’amour de la nature", du 4 mars au 4 juin 2011

Sur le même sujet